Français et GuinéensSelon un des contacts de Guineematin.com à Macenta, une mission française serait en réunion actuellement à Macenta avec les autorités locales, les représentants de la société civile et des partis politiques pour s’accorder sur le site d’installation d’un hôpital militaire- le premier en Afrique- pour la lutte contre Ebola.

A en croire les informations confiées à Guineematin.com, cette mission arrivée à Macenta ce samedi aura une autre réunion après-demain- lundi dans le même cadre pour s’entendre, au-delà du choix des lieux, sur la manière de sensibiliser les populations sur le bien-fondé de cet hôpital militaire contre Ebola.

La Guinée est confrontée à la fièvre hémorragique à virus Ebola depuis le début de l’année. Cette épidémie a engendré environ 500 morts dans l’ensemble du pays.

Les populationss de Macenta ont été les premières à nier bruyamment l’existence d’Ebola et à se révolter contre les agents de MSF. Mais, selon nos informateurs, les sensibilisations commencent à porter fruit et les populations se plient de plus en plus aux mesures de préventions, contrairement à certains villages de la région qui s’obstinent à recevoir les missions de sensibilisation…

Nouhou Baldé

Commentaires