administration-parlementaireDans le cadre de la modernisation de l’administration parlementaire, l’Assemblée nationale, grâce à l’appui technique et financier du PNUD (Programme des Nations Unis pour le Développement), vient de se doter d’outils législatifs et de communication. Fruit d’intenses travaux, le document a été validé ce mercredi 21 août 2016, à la suite d’une réunion tenue dans la salle des actes du palais du peuple, entre cadres de l’administration parlementaire et le représentant du PNUD au près de l’Assemblée nationale, a constaté Guineematin.com, à travers un de ses reporters.

Mohamed Bereté, secrétaire général de l’Assemblée nationale, s’est réjoui que l’institution parlementaire soit doté d’un guide lui permettant d’être plus performante, en vue de mieux accompagner les députés dans l’accomplissement des missions qui leurs sont assignées. « Vous savez, la constitution donne l’initiative des lois aux parlementaires. Mais, les toutes lois que nous avons adoptées jusqu’ici sont d’origine gouvernementale. Donc, les députés n’ont jamais usé de leurs droits, initiatives, pour proposer une loi à examen et à l’adoption. Donc, nous avons élaboré un outil qui permet aux travailleurs parlementaires, d’accompagner les députés à la formulation des propositions des lois », a-t-il expliqué.

Par ailleurs, Mohamed Bereté a exprimé le souhait de voir l’institution parlementaire faire connaître ses actions, à travers une communication rationnelle. « Qui dit communication rationnelle, dit réglementation de cette communication. Donc, nous avons élaboré des outils de communication. Communication interne à l’intention des travailleurs de l’Assemblée et des députés, mais aussi une communication externe à l’intention des autres partenaires », a-t-il fait savoir.

Abondant dans le même sens que son prédécesseur, l’honorable Bakary Diakité, secrétaire parlementaire, s’est félicité de la mise en place de ce document, estimant qu’il va aider les honorables députés qu’ils sont, à l’amélioration et à la traçabilité de leurs différentes activités au sein de l’hémicycle. « Ce présent document que le PNUD vient de nous offrir, témoigne combien de fois que les relations entre l’Assemblée nationale et nos partenaires, particulièrement le PNUD, sont au beau fixe », s’est t-il réjoui.

De son côté, Boubacar Bah, point focal du PNUD au près de l’Assemblée nationale, s’est également félicité de la bonne collaboration entre son institution et l’Assemblée nationale. Une collaboration qui a permis, selon lui, à la mise en place des ces différents outils de travail. « Nos attentes, c’est que les outils que nous venons de valider puisse être vulgarisés à l’intention des bénéficiaires, afin que leur utilisation puisse apporter des changements, des effets, des impacts dans le travail de tous les jours de l’administration parlementaire, pourquoi pas de l’Assemblée nationale », a-t-il souhaité.

Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com

Tél. : (00224) 621 09 08 18

Facebook Comments

Guineematin