Après un calme précaire observé dans la matinée de ce mardi, 21 novembre 2017, sur la route le « Prince », Bambeto vient de renouer avec les manifestations, a constaté Guineematin.com sur place, à travers un de ses reporters.

La grève des enseignants continuent de paralyser les activités économiques dans la capitale guinéenne, notamment sur la route le  » Prince », située en Haut-Banlieue, dans la commune de Ratoma. Actuellement (11 heures 33′), il n’y a aucune circulation au carrefour Bambeto, des barrages sont érigés sur toutes les routes menant au carrefour et des pneus sont brûlés. Aucun agent de sécurité n’est visible sur le terrain, les magasins et autres boutiques restent fermés. Les motards qui s’aventurent sur les lieux sont obligés de donner un peu d’argent pour obtenir une levée de barrage.

À suivre !

Facebook Comments