Terre des HommesONG Terre des Hommes a lancé officiellement sa campagne de prévention et de prise en charge de la sténose caustique de l’œsophage  ce mercredi le 30 juillet  à Coleah. Cette  initiative vise à sensibiliser les citoyens   tout en renforçant les dispositifs de prise en charge  des victimes de la soude caustique en Guinée.

La sténose caustique de l’œsophage résulte des accidents domestiques dus à l’ingestion par les enfants de produits liquides aux solides comportant de très fortes doses de soude caustique. Ces accidents affectent surtout de 0-5 ans, mais aussi des adolescents. Ils provoquent  de grave brulures et lisions des lèvres, langue, l’intérieur de la bouche et de l’œsophage voire l’estomac.

C’est dans cette lancé que l’ONG Terre des Hommes s’est engagée à venir  au secours des enfants victimes de la soude caustique à travers l’organisation de transferts sanitaire pour les enfants incurables en Guinée.

Olivier Feneyrol, chef de la délégation de ‘’Terre des Hommes’’ en Guinée, soutien que  ce sont les femmes des milieux les plus défavorisé qui s’adonnent dans leurs propre foyers à des activités génératrices de revenus utilisant la soude caustique. « Les mères étant occupées par leurs activités rémunératrices, les enfant se retrouvent exposés au contact de produits extrêmement dangereux sans protection suffisante »

Plus loin, il ajoutera que  Les conséquences de ces  accidents sont avant tout médicales et mettent en danger la survie des enfants. Toutefois, dit-il,  il y’a de graves conséquences sociale au sein des familles, dont l’équilibre et le fonctionnement sont bouleversés par la maladie ainsi que par les efforts financiers et organisationnels très lourds et compliqués

Balla Moussa Touré  chef d’unité de chirurgie pédiatrique CHU Ignace Deen affirme que « la prise en charge est très lourd,  et avant l’intervention de Terre des Hommes la prise en charge était très difficile. Nous avons constaté que ces genres d’accidents arrivent le plus souvent dans les familles très pauvres, et le traitement demande beaucoup d’argent  et avec le soutien de cette ONG nous disons Dieu merci car le transfert de sanitaire est facile » conclu il

Aissatou Diallo

Commentaires