Luanda : encore un guinéen assassiné par des inconnus

Ville de Luanda, marginal, AngolaÀ mesure que le temps passe, la liste de nos compatriotes assassinés en Angola s’allonge. Dans la nuit du dimanche 06 avril 2015, Mamadou Alimou Bah, natif de Sinta, préfecture de Télimélé qui travaillait non loin du stade de 11 de novembre à Luanda a été assassiné par des hommes armés.

Selon les témoignages, les malfaiteurs ont fait irruption dans sa maison où il était avec deux autres personnes dans la même chambre : « Ils ont ligoté les deux premiers et Mamadou Alimou Bah, le troisième, en tentant de fuir, a reçu deux balles. C’est là qu’il trouva la mort », rapporte des témoins, rencontré par un des correspondants de Guineematin.com à Luanda, Angola.

Après l’autopsie, le corps de notre compatriote a été rendu à sa famille. Il a donc été enterré hier (mercredi 08 avril 2015) au cimetière municipal de Viana.

La mort de Mamadou Alimou Bah vient allonger la longue liste de guinéens morts en Angola.

Les cas d’assassinats visant surtout la communauté guinéenne sont devenus très récurrents dans ce pays. À ce jour, nul ne sait avec exactitude le nombre de guinéens qui meurent par an par suite d’assassinat dans le territoire angolais.

De Luanda, Mamadou II Barry, pour Guineematin.com

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS