Bienvenue à KindiaLes cours ont effectivement repris ce lundi 27 avril 2015 au centre universitaire de Kindia, 24 heures après le tremblement de terre survenu dans la journée d’hier, dimanche 26 avril 2015. Bilan des secousses : 2 blessés parmi les étudiants de cette institution d’enseignement supérieur de la ville des agrumes.

Joint au téléphone par Guineematin.com ce 27 avril 2015, le Directeur général du centre universitaire de Kindia (CUK) a dit que l’essentiel des étudiants ont signés leur retour dans les différentes salles depuis 8 heures du matin.

« Nous sommes au centre depuis le matin. Les encadreurs et étudiants sont tous sur place .Et, les cours ont également bien redémarré. Il y a eu plus de peur que de mal. Il n’y a pas eu de dégâts matériel. Seulement quelques vitres ont été  brisées pendant le tremblement », a dit le directeur du CUK.

Aux dires du directeur, Dr. Cé Gouamou, les deux 2 étudiants blessés- dont un d’entre eux qui a eu les bras cassés sous le feu de l’action- sont tous les deux sortis de l’hôpital ce lundi matin après avoir bénéfice des soins. « Je suis allé même les saluer », précise-t-il.  

Mais, comment ce tremblement de terre s’est déroulé hier dimanche au centre universitaire de Kindia ?
Le directeur général du CUK s’est montré plus explicite sur cette question : « C était en peine journée, alors que des étudiants étaient en cours, il y a eu un grand bruit, le bâtiment tremblait. Les étudiants ont eu peur. Certains on crié que c’était l’édifice qui s’écroulait, ils sont donc sortis en courant .Comme ils étaient très nombreux dans les différents niveaux de l’immeuble, d’autres ont préféré sauter par la fenêtre. C’est dans ça que les deux étudiants ont  sauté du 1er étage, l’un s’est cassé le bras sur les vitres métalliques. En réalité, le tremblement n’a duré que 5 à 10 minutes », a expliqué le directeur, ajoutant que « ce mouvement sismique est le premier du genre que le centre universitaire a enregistré depuis 4 ans ».
Pour l’heure, aucune autorité gouvernementale, encore moins de la direction nationale de la géologie, ne s’est intéressée au cas survenu à la première institution d’enseignement supérieur de la ville des agrumes.
Kolouba Koivogui 
624 21 00 81

La version audio de l’entretien avec le directeur du centre universitaire de Kindia, au téléphone de Kolouba Koïvogui

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin