Mamou : Fin des états généraux de la société civile

Mamou, états généraux de la société civileDu 10 au 13 juillet 2015, les états généraux de la société civile ont été organisés à Mamou. Cette rencontre  visait à mobiliser l’ensemble des organisations non étatiques et à crédibiliser la société civile guinéenne en recueillant les avis, les préoccupations et les attentes des organisations à la base. Une initiative de la société civile avec l’appui technique et financier du PROJEG, a appris Guineematin.com à travers son correspondant local.

L’étape de Mamou constitue une phase test pour détecter toutes les erreurs commises précédemment, dit-on ici.

Les concertations ont eu lieux respectivement dans les préfectures de Mamou, Dalaba et Pita du 10 au 11 juillet ; et, l’atelier de synthèse régional s’est déroulé dans la commune urbaine de Mamou du 12 au 13 juillet 2015.

Les participants, il y avait les plates formes des organisations de la société civile, les associations féminines, les organisations paysannes, le groupement des artisans, les syndicats, les cadres de l’administration, les communicateurs traditionnel et les religieux.

Une rencontre qui a permis aux principaux acteurs de la société civile locale de débattre des problématiques et de préconiser des solutions de sortie de crise dont sont confrontées les différentes plates formes qui composent la société civile guinéenne.

Il a été identifié lors de ces différentes séances de travail, les opportunités et les menaces des organisations. Pour chaque catégorie d’acteur, les défis à relever face aux autres acteurs pour assurer un développement efficace et harmonieux pour participer de manière optimale à la construction et à la mise en place d’une société civile forte et crédible.

La cérémonie d’ouverture avait été présidée par les autorités administratives de Mamou, sous l’autorité du préfet Mory Diallo. Au total, trois interventions ont marqué la cérémonie d’ouverture.  Le discours du président du comité technique, Docteur Mohamed Camara, qui dans son intervention, a dégagé le contexte de la rencontre et les résultats attendus. Ensuite, le vice-maire, El hadj Ibrahima Diallo, qui au nom de son chef hiérarchique, a accentué son allocution sur le rappel du rôle de la société civile dans sa mission d’animation des débats publiques et d’interface entre les pouvoirs publics et les citoyens. Enfin, ce fut le tour de monsieur le préfet de prononcer son discours d’ouverture des travaux de l’atelier.

Trois jours d’intenses travaux dans les préfectures respectives de la région ont permis aux participants d’harmoniser les idées et de faire une synthèse sur toutes les activés réalisées pendant ces états généraux.

Ce cadre de concertation a pris fin ce lundi 13 juillet 2015, sous la haute autorité du représentant du gouverneur de la région, Mamadou Oury Lémy Diallo. Elhadj Moussa Sow, inspecteur régional du plan, dans son allocution, a d’abord remercié les initiateurs de ces états généraux avant de décliner les rôles de la société civile guinéenne dans le cadre du développement social, politique et économique de la nation.

De Mamou, Mamadou Mouctar Barry pour Guineematin.com

Tel : 00224 621 607 907

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS