Incendie et affrontement au marché de Mamou : plusieurs personnes arrêtées, 7 autres blessés

21 décembre 2018 à 11 11 11 121112

Comme annoncé dans une précédente dépêche de Guineematin.com, des affrontements ont éclaté hier, Jeudi 20 décembre 2018, entre les agents des forces de l’ordre et des jeunes en colères qui voulaient en finir avec les sapeurs-pompiers, après l’incendie survenu au marché central de Mamou. Ces affrontements ont fait des blessés et plusieurs personnes ont également été arrêtées par les forces de l’ordre.

De sources médicales, contactées par Guineematin.com ce vendredi, il y a eu sept personnes, au moins, qui ont été reçues dans la soirée d’hier, jeudi, aux urgences de l’hôpital régional de Mamou. « Certains des patients étaient blessés, notamment deux personnes avaient des plaies un peu graves, alors que d’autres étaient asphyxiés (après l’inhalation du gaz lacrymogène) ». Ils ont été traités et libérés par l’équipe de garde qui se trouvait aux urgences, nous a-t-on expliqué.

Selon les témoignages de certains citoyens qui se trouvaient au lieu de l’incendie pendant les affrontements entre les forces de l’ordre et les jeunes qui voulaient s’attaquer au commissariat de police en guise de représailles contre les sapeurs-pompiers, « des jeunes ont été sévèrement molestés par les agents qui ont même procédé à des interpellations sur le terrain ».

Sidiki Camara, Procureur de Mamou

Egalement contacté par Guineematin.com, le parquet du tribunal de première instance de Mamou confirme ces arrestations, même si on se réserve encore d’évoquer le nombre de personnes concernées. « Oui ! C’est vrai qu’il y a eu des interpellations. Mais, je vous reviendrai pour vous dire le nombre de personnes qui ont arrêtées », a confié le procureur, Sidiki Camara, joint au téléphone par notre rédaction à Mamou.

Nous y reviendrons !

De Mamou, Keïta Mamadou Baïlo pour Guineematin.com

Read More

Conakry : vers le lancement de la quinzaine artistique et du festival des arts et de la Culture

14 décembre 2018 à 10 10 15 121512

La Guinée s’apprête à vibrer au rythme du Festival National des Arts et de la Culture (FENAC 2018). En prélude à cette manifestation, le ministère des Sports, de la Culture et du Patrimoine Historique a rencontré les médias dans ses locaux hier, jeudi 13 décembre 2018. Les responsables du département ont saisi l’occasion pour annoncer les couleurs de l’événement, a constaté sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Au cours de cette rencontre, les autorités ont annoncé qu’en prélude au FENAC demain, samedi, la 17ème édition de la quinzaine artistique régionale sera lancée au musée national de Sandervalia.

Placée sous le thème « consolidation de l’unité nationale », le Festival National des Arts et de la Culture est attendu à partir du 23 décembre prochain. L’événement mettra en exergue plusieurs disciplines qui seront en compétition cette année: chœur, ensemble instrumental, humour ou stand up, musique urbaine, orchestre moderne, percussions, théâtre ou slam et l’art du récit.

Fodéba Isto Keira

Le secrétaire général du ministère des Sports et de la Culture, Fodéba Isto Keira est revenu sur les raisons du choix du thème de cette année. Selon lui, « un peuple qui tourne le dos à sa culture, la violence n’est pas loin de ce peuple. Vous voyez comment le tissu social est fragilisé. Nous pensons qu’à travers cette manifestation, les artistes sont mieux placés aujourd’hui pour passer des messages de paix, de fraternité et de solidarité, puisque ces artistes n’ont pas de couleurs, ils brillent par leur neutralité dans les messages qu’ils véhiculent. Nous pensons que cette édition va connaître un succès grâce au concours de tout un chacun. L’objectif de ce festival, c’est d’aller vers la population pour la consolidation de la paix ».

Les organisateurs ont précisé que le FENAC 2018 est ouvert à toutes les troupes reconnues dans les sept régions administratives et les cinq communes de Conakry. Durant quatre (4) jours de compétition, plus de mille huit cent (1800) artistes, venus de tous les horizons, vont s’affronter dans les capitales régionales de la Guinée : la zone spéciale de Conakry, Boké, Faranah, Kankan, Labé, Mamou et N’Zérékoré.

Toutefois, Fodéba Isto Kéira a déploré le manque d’infrastructures culturelles et sportives dans le pays. Des anciennes salles de loisirs sont désormais transformées en magasins de stockage. « Le manque d’infrastructures est notoire. Les salles de cinéma sont devenues des magasins. On a voulu par exemple utiliser la maison des jeunes de Matam, qui est une très grande maison, qu’on appelait avant la permanence de Matam, devenue aujourd’hui un magasin… Il n’y a pas de culture sans espaces culturels, et qui parle de produit culturel, parle de trois choses essentielles: la production, la promotion et la diffusion. Quand cela manque, ça ne marche pas et cela a manqué dans ce pays là. Nous avons un accord formel avec le gouvernement chinois pour la construction d’un palais de la culture de cinq mille places ».

À Conakry, les différentes représentations se dérouleront au musée national de Guinée, à l’espace culturel Fougou Fougou et à la paillote. Une compétition qui se fera sous l’œil vigilant de 30 membres d’un jury spécialisé en questions artistiques et culturelles ainsi que 66 encadreurs.

Salimatou Diallo pour Guineematin.com

Read More

Mamou : un nouveau-né abandonné devant une maison à Kimbely

8 décembre 2018 à 19 07 39 123912

Dans la nuit du vendredi à ce samedi, 08 décembre 2018, un nouveau-né a été abandonné dans une concession à Kimbely, un quartier situé au sud dans la commune urbaine de Mamou. Ce bébé de sexe féminin n’avait pas encore bénéficié du premier bain. Il a été déposé sur une serpillière à la terrasse d’une maison,

Read More

Accident à Ouré-kaba (Mamou) : un blessé grave et plusieurs vaches mortes

7 décembre 2018 à 21 09 17 121712

Comme annoncé précédemment, un camion remorque transportant des bœufs s’est renversé ce vendredi, 07 décembre 2018, à Kansa, un district relevant de la sous-préfecture de Ouré-Kaba sur la route nationale Mamou-Faranah. Aucune perte en vie humaine n’a été enregistrée, mais plusieurs vaches y ont trouvé la mort

Read More

Accident de Sèrè (Mamou) : le bilan s’alourdit!

7 décembre 2018 à 15 03 59 125912

Le bilan du tragique accident de la circulation survenu hier jeudi, 06 décembre 2018 au PK 10 dans le quartier Sèrè (à la sortie de la commune urbaine de Mamou) sur la route nationale Mamou-Dabola, s’est alourdi.

Read More

Mamou : au moins 6 morts dans un accident de la circulation

6 décembre 2018 à 16 04 07 120712

En provenance de la sous-préfecture de Gnagara (dans la préfecture de Mamou) pour Conakry, une voiture Renault 21 immatriculée RC 1251 R est entrée en collision avec un véhicule Land cruiser PRADO immatriculé VA 3570-A en partance pour la préfecture de Dabola, en Haute Guinée. L’accident qui s’est produit ce jeudi, 06 décembre 2018 à Mamou, a fait au moins 6 morts

Read More

Dégradation de l’environnement : la sauvegarde du fleuve Sénégal au cœur d’un atelier à Mamou

25 novembre 2018 à 8 08 47 114711

Dans le souci de sauvegarder le fleuve Sénégal dont les têtes de sources sont aujourd’hui caractérisées par une dégradation de l’environnement, le réseau des journalistes guinéens pour les activités de l’organisation pour la mise en valeur du fleuve Sénégal (REJAO-Guinée) a organisé du 21 au 24 novembre 2018, un atelier d’échange et de visite des têtes de sources dudit fleuve à Mamou.

Read More

Attaque de Pita : le ministre Boureima Condé sur l’arrestation des braqueurs

10 août 2018 à 22 10 30 08308

Général Boureima Condé

Depuis un certain temps, la région administrative de Mamou est devenue la cible des malfrats. Très souvent, on assiste à des attaques à mains armées et d’autres formes d’attaques orchestrées par des coupeurs de route. Hier, jeudi 09 août 2018, c’est à 13 heures qu’un groupe de bandits armés a attaqué une boutique au marché central de Pita, emportant une importante somme d’argent en francs guinéens et en devises étrangères.

Read More

Viol d’une fille de 12 ans à Mamou : « elle n’a pas pleuré, elle n’a pas saigné… » dit Oustaz Ibrahima

7 juin 2018 à 11 11 25 06256

« Quand la fille est sortie des toilettes, j’étais en train d’arroser une plante à côté. Il faisait noir et elle est venue s’adosser sur moi. C’est en ce moment que sa mère est venue nous surprendre… Oui ! J’ai une seule fois couché avec elle. Mais, elle n’a pas couru, elle n’a pas pleuré, elle n’a pas saigné. Et, c’est ce jour-là que ma belle-mère est venue nous surprendre », a expliqué le prédicateur islamique.

Read More

Suicide à Mamou : un garçon de 27 ans se tire une balle dans la tête

1 juin 2018 à 18 06 09 06096

Dans la nuit d’hier, jeudi 31 Mai 2018, un jeune homme de 27 ans s’est donné la mort à Dar Es Salam, un secteur relevant du quartier Madina Mosquée, dans la commune urbaine de Mamou. Mamadou Maghariou Barry a choisi le moment de la prière surérogatoire (Nafila) de 20 heures 30 pour se tirer une balle dans la tête, a appris un des correspondants de Guineematin.com dans la ville carrefour.

Read More

Bounanyah (Mamou) : SOS pour l’école primaire

25 mai 2018 à 9 09 21 05215

De nombreuses écoles publiques de Conakry et de l’intérieur du pays sont en mauvais état et connaissent un réel manque d’enseignants. L’école primaire de Bounanyah, dans la sous préfecture de Boulliwel, à 72 kilomètres de la Commune urbaine de Mamou, n’échappe pas à cette triste réalité.

Read More