L’AN UN du FNDC : le message du Comité de Pilotage

5 avril 2020 à 12 12 20 04204

Ce 03 avril 2020 marque la date anniversaire du lancement du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC). Créé le 03 avril 2019, ce vaste mouvement citoyen a pour seul objectif de préserver et de consolider les fragiles acquis de notre jeune démocratie menacée par l’ambition de M. Alpha CONDE qui a décidé de se maintenir au pouvoir à vie, au-delà de ses deux mandats et en violation de la Constitution.

Lire

Baisse du prix du carburant : les citoyens de Mamou dénoncent une mesure insignifiante

1 avril 2020 à 15 03 22 04224

Dans un arrêté conjoint signé hier, mardi 31 mars 2020, par les Ministres de l’Economie, des Hydrocarbures et du Budget, le gouvernement guinéen annonce une baisse du prix du litre du carburant à la pompe. Cette mesure, qui est entré en vigueur ce mercredi, est mal accueillie tant à Conakry qu’à l’intérieur du pays. Dans la commune urbaine de Mamou, transporteurs et citoyens dénoncent une diminution « insignifiante et insensée », rapporte le correspondant de Guineematin.com basé dans la préfecture.

Lire

Mamou : interdiction des réceptions et des cortèges lors des mariages

26 mars 2020 à 20 08 20 03203

Face à la propagation de la pandémie de Coronavirus, dont cas positifs ont été officiellement enregistrés en Guinée, les mesures préventives se multiplient dans le pays. C’est dans ce cadre que la mairie de Mamou a décidé d’imposer des restrictions à la célébration des mariages, rapporte le correspondant de Guineematin.com sur place.

Lire

Tueries de Guinéens lors du vote contesté : le FNDC réclame une Commission d’enquête indépendante sous l’égide des Nations Unies

25 mars 2020 à 16 04 12 03123

Dans une déclaration publiée ce mercredi, 25 mars 2020, le Front national pour la défense de la Constitution (FNDC) a dénoncé avec la plus grande énergie les tueries des citoyens qui tenaient à empêcher le « putsch constitutionnel ». Ces leaders politiques et de la société civile réclament une Commission d’enquête indépendante sous l’égide des Nations Unies pour faire la lumière sur les crimes commis dans le cadre des manifestations pour la défense de la Constitution guinéenne.

Lire

Mamou : Hon. Djéssira Traoré recouvre sa liberté

23 mars 2020 à 13 01 49 03493

Comme annoncé dans une de nos précédentes dépêches, la députée uninominale de Mamou, Honorable Djéssira Traoré, a été arrêtée dans la matinée de ce lundi, 23 mars 2020, dans la ville carrefour. L’opposante a été conduite dans les locaux du groupement de la gendarmerie où des agents ont tenté de l’auditionner, en vain. Finalement, la parlementaire a été libérée sans qu’on ne lui notifie les raisons ayant conduit à son arrestation.

Lire

Guinée : le gouvernement refuse les corps des victimes d’hier dans les morgues (FNDC)

23 mars 2020 à 13 01 27 03273

Dans un communiqué publié dans la matinée de ce lundi, 23 mars 2020, le Front national pour la défense de la Constitution déplore la mort de onze (11) personnes (9 à Conakry, un à Mamou et un autre à N’zérékoré), tuées hier, dimanche 22 mars 2020, lors du très contesté scrutin législatif et référendaire. Mais, le plus surprenant, selon les défenseurs de la Constitution, est le refus des autorités guinéennes des corps de ces victimes dans les morgues des hôpitaux publics.

Lire

Urgent : Hon. Djéssira Traoré arrêtée à Mamou par des gendarmes

23 mars 2020 à 12 12 23 03233

Élue en 2013 à l’Assemblée nationale sous la bannière de l’UFDG, la députée uninominale de Mamou, honorable Djéssira Traoré, vient d’être arrêtée dans la ville carrefour. Et, selon un responsable local de l’UFDG joint au téléphone par Guineematin.com, l’opposante qui fait frémir les autorités administratives de Mamou a été interpellée dans la matinée de ce lundi, 23 mars 2020, par des gendarmes.

Lire

Porédaka (Mamou) : la police et la gendarmerie attaquées, le matériel électoral incendié

21 mars 2020 à 13 01 51 03513

Jusque-là épargnée par les manifestations du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC), la commune rurale de Porédaka, située à environ 50 kilomètres de Mamou, a enregistré des troubles ce samedi, 21 mars 2020. A la veille du contesté scrutin législatif et référendaire de demain dimanche, des jeunes gens s’en sont pris au commissariat de police local pour détruire le matériel électoral qui y était stocké, a appris Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Lire

Le FNDC-Mamou dans la rue : « bousculons, pédalons pour ne pas perdre l’allure ! »

12 mars 2020 à 19 07 52 03523

Suite à l’appel du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC), de nombreux citoyens de la ville de Mamou ont battu le pavé ce jeudi, 12 mars 2020. Les organisateurs ont mis l’occasion à profit pour dénoncer les velléités du président Alpha Condé de s’accrocher au pouvoir avant de réaffirmer leur soutien à leurs nombreux collègues détenus dans les prisons du pays, rapporte le correspondant de Guineematin.com basé dans la préfecture.

Lire

Guinée : l’ONG Terre des Hommes fait le bilan des actions réalisées dans 9 prisons du pays

11 mars 2020 à 18 06 38 03383

L’ONG Terre des Hommes a été sollicitée pour apporter son expertise dans l’amélioration des conditions de vie et l’appui à la réinsertion socioprofessionnelle des détenus dans neuf (09) établissements pénitentiaires de la Guinée. Après 36 mois d’exercice sur le terrain, la structure a démarré ce mercredi, 11 mars 2020, un atelier de capitalisation des expériences au siège du ministère de la Justice. La démarche vise à tirer les leçons sur les actions réalisées et formuler des recommandations pour l’atteinte des objectifs, a appris sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Lire

Mamou : faible mobilisation des femmes pour la célébration du 08 mars

9 mars 2020 à 11 11 54 03543

A limage des autres préfectures du pays, la ville de Mamou a célébré hier, dimanche 08 mars 2020, la journée internationale des droits des femmes, à travers une rencontre tenue à la maison des jeunes. Le gouverneur de la région, Amadou Oury Lemmy Diallo, a présidé la cérémonie en présence des cadres régionaux, préfectoraux, et communaux. Malgré la faible mobilisation des femmes, l’occasion a été mise à profit pour magnifier les actions réalisées ces dernières années en faveur de cette couche, rapporte Guineematin.com à travers son correspondant basé dans la préfecture.

Lire

Accidents meurtriers à Mamou et Dubreka : communiqué du Gouvernement

6 mars 2020 à 14 02 31 03313

COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

 Conakry, le 06 Mars 2020 – C’est avec une vive émotion et une profonde douleur que le Gouvernement de la République de Guinée, a appris les graves accidents de la circulation survenus hier jeudi, à Timbo, dans la Préfecture de Mamou et ce vendredi matin à Kalema, dans la préfecture de Dubréka.

Lire

Neuf footballeurs tués dans un accident : le monde sportif de Kankan très attristé par ce drame

6 mars 2020 à 12 12 17 03173

Le stade M’balou Mady Diakité de Kankan

Le football guinéen est en deuil suite à l’accident de la circulation dont le club de football Etoile de Guinée a été victime hier, jeudi 05 mars 2020, à Timbo dans la préfecture de Mamou. Accident qui a coûté la vie à neuf joueurs de l’équipe qui évolue en deuxième division guinéenne. Cette nouvelle a plongé le monde sportif de Kankan, ville où se rendaient les joueurs et les encadreurs de l’Etoile de Guinée, dans une profonde tristesse, rapporte le correspondant de Guineematin.com sur place.

Lire

Accident de la circulation à Timbo : voici la liste des 9 victimes

6 mars 2020 à 9 09 17 03173

On en sait un peu plus sur les identités des victimes de l’accident survenu hier, jeudi 05 mars 2020, à Timbo, dans la préfecture de Mamou. Dans un communiqué, les autorités sportives du pays ont dévoilé les noms des neuf joueurs du club de football Etoile de Guinée, évoluant en deuxième division guinéenne, qui ont péri dans ce drame.

Guineematin.com vous propose ci-dessous le communiqué signé du Général Mathurin Bangoura, président de la Ligue Guinéenne de Football Professionnel.

Lire

Accident de Timbo (Mamou) : il y a au total 8 morts, selon la DRS

5 mars 2020 à 14 02 56 03563

La Direction Régionale de la Santé vient de communiquer le bilan provisoire de l’accident de la circulation qui s’est produit dans la matinée de ce jeudi, 05 mars 2020, à Timbo. Un drame qui a endeuillé l’Etoile de Guinée, club de football évoluant en deuxième division guinéenne.

Lire

Mamou : plusieurs footballeurs tués dans un accident de la circulation

5 mars 2020 à 11 11 12 03123

L’Etoile de Guinée, équipe de football évoluant en deuxième division guinéenne, a été victime d’un accident de la circulation ce jeudi, 05 mars 2020. Plusieurs joueurs ont trouvé la mort et d’autres ont été blessés, a appris Guineematin.com à travers un de ses journalistes.

Lire

Report des élections du 1er mars : ce qu’en pensent certains citoyens de Mamou

29 février 2020 à 10 10 06 02062

Comme annoncé sur Guineematin.com, le président Alpha Condé a reporté le double scrutin législatif et référendaire initialement programmé pour le 1er mars 2020. Les nombreuses pressions tant en Guinée qu’à l’étranger ont eu raison du président de la République, de plus en plus isolé. Cette décision est diversement appréciée par l’opinion en Guinée. A Mamou, les citoyens saluent un acte qui va désamorcer la crise actuelle et remercient la communauté internationale pour son implication qui a conduit à ce report.

Ibrahima Télico Sow a salué l’acte qu’il qualifie de courageux qui va sauver la Guinée du chaos. « Vraiment, Dieu merci. Je remercie sincèrement le président Alpha Condé d’avoir sauvé la Guinée d’un chaos pour avoir pensé à reporter ces élections couplées. Moi personnellement, j’ai subi une interpellation  même dans ma boutique ici. Et pourtant, c’est une arrestation arbitraire. Toutes les autorités sont remerciées, toutes les institutions nationales et internationales, les personnes de bonne volonté qui ont eu le courage de dire la vérité au président de la République. Il a montré qu’il est patriote ».

Pour sa part, Aly Keita, chauffeur de taxi, félicite le président Alpha Condé  et demande aux guinéens de renforcer leur unité. « Je suis très content et tous les guinéens sont contents. Je demande aux guinéens d’être unis et d’être solidaire pour la vie et le bonheur de notre pays. Le président a eu le courage indien. Merci au président professeur Alpha Condé, puisque si ces élections se passaient le 1er mars, ça serait regret et remords. »

Même son de cloche chez Mamadou Bah qui parle d’un acte patriotique. « La Guinée est le dénominateur de tous les guinéens. Si le président de la République estime que reporter ces élections est indispensable, je pense que c’est un acte de patriotisme. Il n’y a pas de mauvais de temps mais de mauvais équipements. Le président est un professeur, il doit être au dessus de tous les guinéens. Qu’il fasse un regard rétrospectif pour l’avenir de la Guinée et des guinéens. Pour moi, c’est vraiment bien. »

Pour Mamadou Pathé Diallo, commerçant au marché de Mamou, Alpha Condé doit partir et laisser la place à un autre. « Si le président est là depuis bientôt 10 ans, c’est parce que nous l’aimons. Si nous allons en rang dispersé, c’est anormal. Nous voulons qu’il se lève honorablement en nous laissant une Guinée saine, sans violence sans casse, sans incendie. Regardez ce qui se passe dans notre pays avec des infrastructures incendiées, des gendarmeries, des polices, des résidences et autres biens publics et privés. C’est anormal. Nous prions au président de céder le pouvoir le moment venu. C’est un bonheur et un honneur, non seulement pour lui mais aussi des guinéens de l’intérieur et de l’extérieur. »

 

De Mamou, Boubacar Ramadan Barry pour Guineematin.com

Tel: 625698919/657343939

Lire

Télimélé : le bureau du sous-préfet de Brouwal attaqué, le matériel électoral brûlé

27 février 2020 à 22 10 17 02172

image d’archive

Le siège de la sous-préfecture de Brouwal Sounki, dans la préfecture de Télimélé, a été la cible d’une attaque ce jeudi, 27 février 2020. Des citoyens sont allés défoncer la porte du bureau du sous-préfet pour récupérer et incendier le matériel qui était stocké sur les lieux, rapporte le correspondant de Guineematin.com dans la préfecture.

Lire

Mamou : des acteurs de la santé appuyés par Enabel sur la stratégie du financement basé sur le résultat

26 février 2020 à 11 11 56 02562

Une cinquantaine de participants venus des différents centres de santé, des postes de santé et des cliniques privées agréées de Mamou, a pris part à un atelier axé sur le découpage des aires de santé, pour améliorer l’accès des femmes à leurs droits sexuels et reproductifs. L’atelier s’est ouvert le lundi 24 février 2020, dans la ville.

Organisée par le ministère de la santé, sur financement de la coopération belge à travers Enabel, la rencontre vise à renforcer les capacités des acteurs de santé sur la stratégie du financement basé sur le résultat (FBR), rapporte le correspondant de Guineematin.com dans la préfecture.

Dans le cadre de l’amélioration de la performance du système de santé guinéen, le gouvernement, à travers le ministère de la santé, a opté pour la mise en œuvre de la stratégie du financement basé sur le résultat. Et la mise en œuvre de ce programme, dont le but est surtout de contribuer à l’amélioration des indicateurs sanitaires en lien avec le plan national de développement sanitaire 2015-2024, a débuté au second semestre de 2016 par un projet pilote dans la préfecture de Mamou.

Compte tenu du succès qu’a connu ce projet pilote, les autorités guinéennes de la santé entendent étendre ce programme de santé de reproduction sur toute l’étendue du territoire national. Pour atteindre l’objectif d’étendre progressivement la stratégie du FBR aux autres préfectures, le Ministère de la santé a bénéficié de l’appui de l’Agence Belge de développement Enabel, dans le cadre de son projet « Elle décide », visant à soutenir l’amélioration de la santé sexuelle et reproductive des femmes sur l’axe Conakry-Kindia-Mamou.

Sur la base des différents échanges faits entre Enabel et la Cellule Technique Nationale FBR du Ministère de la Santé, la décision a été prise d’orienter la mise en œuvre du Financement Basé sur les Résultats vers le district sanitaire de Mamou qui déjà abrité une expérience pilote. « Pour arriver à une poursuite de la mise en œuvre du FBR en 2020, il reste de nombreuses étapes à franchir, dont une concerne la catégorisation des formations sanitaires », a expliqué Dr Daman Keita, le représentant du Ministère de la santé à cet atelier.

Présente à la cérémonie d’ouverture de cet atelier de formation, Hadja Mariama Kankalabé Baldé, la Directrice préfectorale de la santé de Mamou, a exprimé la disponibilité du personnel de santé de la ville carrefour à travailler dans le cadre de ce programme qui intéresse davantage les femmes en situation de vulnérabilité.

« Je suis très contente, et je vous souhaite un excellent séjour de travail. Vous savez que depuis un certain moment on est en train de réclamer le FBR. C’est une grande joie que cela ait pu être possible à travers le programme bilatéral guinéo belge exécuté par ENABEL. Nous sommes à la disposition de la mission et nous sommes prêts à travailler avec vous », a laissé entendre Hadja Mariama Kankalabé Baldé.

De Mamou, Boubacar Ramadan Barry pour Guineematin.com
Tel: 625 69 89 19 / 657 34 39 39

Lire