Kouroussa : le maire sur la cohabitation entre conseillers venus de partis rivaux

Namory Kourouma, maire de la commune urbaine de KouroussaLa nouvelle équipe à la tête de la commune urbaine de Kouroussa, a été installée en octobre 2015 et compte désormais sept membres dont trois représentants venus de l’UFDG, du PEDN, et du PTS. Ces nouveaux  venus se sont greffés à quatre autres  membres du RPG arc-en-ciel dont le maire sortant, Namory Kourouma, a constaté sur place, l’envoyé spécial de Guineematin.com, ce mercredi 25 novembre 2015.

C’est d’ailleurs le même Namory Kourouma qui a été reconduit à son poste de maire. « La cohabitation est excellente ! C’est comme si ces trois éléments entaient avec nous depuis longtemps », a dit le maire.

Le maire dit avoir donné des conseils pour une bonne cohabitation, et se réjouit de l’observation de ses conseils par les nouveaux venus à la mairie. « Dès notre installation, j’ai eu à dire qu’une fois franchi le portail de la commune, c’est la commune de Kouroussa qui doit être privilégiée. Et, je crois que cet appel a été entendu. Nous venons de tenir le premier conseil et personne n’a manqué », a dit le maire Namory Kourouma à Guineematin.com à travers son envoyé spécial.

Dans un entretien avec le vice-maitre, délégué par le PEDN, monsieur Lamine Kouyaté, a aussi témoigné du climat plutôt paisible de collaboration qui règne entre l’équipe communale.

Ce bel exemple pourrait bien inspirer les partis dont les querelles sont perceptibles parfois entre voisins. Depuis la dernière campagne électorale, de violents affrontements qui avaient opposés la famille du député uninominal de Kouroussa, membre du RPG à la famille Kouyaté du PEDN, les deux familles dont les constructions ne sont séparées que d’une ruelle, se regardent en chiens de faïence, selon un membre d’une des deux familles.

De Kouroussa, Thierno Amadou Camara, envoyé spécial de Guineematin.com

 

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS