Coupeurs de route : des passagers fusillés et des dizaines de millions emportés à Mamou

Piment Taxi 2Deux véhicules de transport en commun ont été la cible des coupeurs de route dans la nuit d’hier, dimanche à ce lundi 27 juin 2016 dans la préfecture de Mamou, a appris Guineematin.com d’une source locale.

La première attaque s’est produite à Bantanworo, sur l’axe Mamou-Faranah. Selon notre source, il s’agit d’un véhicule de marque Renauld 21, en provenance de Macenta pour Conakry, qui a été attaqué par des malfrats à bord des motos et munis de deux PMAK et de deux pistolets. Quand le véhicule fut attaqué, les passagers auraient tous été mis au respect avant d’être témoins impuissants de la scène de dépouillement de leurs biens. Après l’attaque, les assaillants auraient emporté les sommes de 9 millions 530 mille francs guinéens, de 2 millions de dollars libériens, et de 1 035 dollars américains, 8 téléphones portables, un ordinateur Windows et d’autres articles de valeurs, a-t-on rapporté à Guineematin.com ce lundi.

Pour ce qui concerne la seconde attaque, elle est survenue sur l’axe Mamou Labé. Là aussi, c’est un véhicule en provenance de Labé pour Conakry qui a subit la colère des coupeurs de route. A bord du véhicule attaqué, deux personnes ont été fusillées dont le chauffeur du véhicule M. Alassane Bah âgé de 42 ans et originaire de Bomboly dans la prefecture de Pita. La seconde victime, Diallo Mamadou Moustapha, un élève âgé de 16 ans et originaire de Labé a été atteint alors qu’il cherchait à rejoindre la côte d’ivoire pour y passer ses vacances.

Après la fouille systématique de tous les passagers, les assaillants auraient par la suite pris la poudre d’escampette. Quant aux victimes, elles auraient été admises à l’hôpital régional de Mamou pour des soins.

Aux dernières nouvelles, le chauffeur Bah Alassane a été évacué sur Conakry pour des soins intensifs. Quant à l’élève Diallo Moustapha, il aurait quitté très tôt le matin de ce lundi l’hôpital, pour apprend t’on, se chercher à manger. Depuis, il n’est plus revenu alors qu’il porterait toujours une balle non extraite dans sa cuisse gauche.

Yayé Aissata Diallo, pour Guineematin.com

Tél. : (00224) 620 03 66 65

 

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS