femmes-parlementairesDu 13 au 27 novembre, trois équipes du forum des femmes parlementaires de Guinée (FOFPAG) ont effectué des voyages d’études au Rwanda, Sénégal et Burkina Faso pour des échanges d’expériences sur la représentation des femmes et leur implication dans le développement de leur pays, grâce à l’appui technique et financier du PNUD.

Les parlementaires guinéennes au terme de la mission, sont revenues « satisfaites et très heureuses des échanges réalisés sur le terrain », ont-elles fait savoir à travers leur présidente, Hadja Fatoumata Binta Diallo, lors de la séance de restitution, tenue ce mardi, 13 décembre à l’Assemblée nationale, ont constaté les deux reporters de Guineematin.com qui ont assisté à cette restitution.

La 1ère équipe composée de 6 membres du FOFAPAG et dirigée par l’Honorable Djéné Saran Camara, s’est rendue à Kigali du 13 au 19 novembre. Elle a rencontré les autorités parlementaires rwandaises avant de visiter certaines réalisations montées en faveur de la couche féminine après le génocide.

Après les échanges, la délégation a constaté une grande avancée quand au respect du genre dans ce pays grâce à l’engagement du Président de la république qui a initié plusieurs actions de soutien en faveur des femmes.

L’équipe guinéenne a constaté qu’au Parlement, les femmes sont largement majoritaires et comptent 64 membres sur 80 les députés. Ce qui fait de ce pays, le 1er au monde et de l’Union interparlementaire dans le cadre de la représentation féminine à l’Assemblée nationale.

Au Sénégal, la deuxième délégation comprenant 6 femmes parlementaires et conduite par la Présidente du FOFPAG, Hadja Binta Diallo, a séjourné du 15 au 22 décembre 2016. Dans ce pays, le FOFPAG a salué et apprécié les avancées remarquables enregistrées sur le respect des règles sur la parité.

Ainsi, grâce à la loi sur la parité adoptée en 2010, le Sénégal compte 64 femmes sur 150 députés à l’Assemblée nationale issue des élections législatives de 2012. Elles occupent près de la moitié des membres du Bureau de l’Assemblée nationale, ont constaté les parlementaires guinéennes.

L’Honorable Fatoumata Hoolo Diallo a conduit la 3ème mission des femmes parlementaires composée de 4 membres dans la capitale Burkinabé.

Dans ce pays, la 5ème législature élue en 2015, comprend 12 femmes sur les 127 députés. Soit, 9,45% et est classé loin derrière le Rwanda, le Sénégal et la Guinée (qui comptent respectivement 64/80, 64/150 et 25/114 députés).

Toute fois, la délégation a appris de nombreuses initiatives participatives et de soutien aux femmes notamment pour leur autonomisation et leur accès aux postes électifs. C’était du 19 au 27 novembre 2016.

En conclusion, les femmes parlementaires entendent initier des lois sur la parité et inviter les différents acteurs impliqués à veiller à leur application sur le terrain. Une initiative que le PNUD, à travers l’expert en développement parlementaire, Boubacar I Bah, entend soutenir et accompagner.

De l’Assemblée nationale, Abdallah Baldé pour Guineematin.com

Tél. : +224 628 08 98 45

 

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin