Conakry : Ouverture de la 17ème réunion du comité des experts de la région OMD/AOC

Ce lundi 19 décembre 2016, la 17ème réunion du comité des experts de la région OMD/ AOC (Organisation Mondiale des Douanes, Afrique Occidentale Centrale) a été ouverte dans un réceptif hôtelier de Conakry. Placée sous la présidence du ministre du Budget, cette réunion préparatoire de 3 jours, qui rassemble 23 pays de l’Afrique Occidentale et Centrale, vise à préparer le programme et les documents de travail, en prélude à la 22ème conférence des Directeurs généraux des Douanes, prévue à Dakar en avril 2017, a appris Guineematin.com, à travers un de ses reporters qui était à cette cérémonie.

Dans son discours de bienvenue, le Général Toumany Sangaré, Directeur général de la Douane guinéenne, a salué la tenue dans notre pays de cette importante réunion des experts douaniers, qu’il dit être un signal fort, marquant le retour de la Guinée sur la scène internationale, après deux années de crises sanitaire.

Parlant des objectifs de cette rencontre, le Général Sangaré a cité l’étude de « toutes les questions relatives à la coopération douanière que les membres de la région sont convenus de promouvoir conformément aux objectifs généraux de l’OMD. D’examiner les aspects techniques des régimes douaniers, ainsi que les facteurs économiques qui s’y attachent, en vue de proposer à ses membres des moyens pratiques pour obtenir le plus haut degré d’harmonisation ».

Colonel Ben Assadou Malal, Représentant du vice président de la région et Directeur général des douanes de la Côte d’Ivoire

De son côté, le Colonel Ben Assadou Malal, représentant du vice-président de la région OMD et Directeur général de la douane de Côte d’Ivoire, a rappelé le défi majeur auquel font face les administrations douanières du monde et particulièrement de la région Afrique Occidentale et Centrale. « Au traditionnel défi de la mobilisation des recettes au compte du trésor public, viennent s’ajouter ceux liés à la facilitation des échanges, à la fraude commerciale, au droit de la propriété intellectuelle, aux renseignements, à la situation des stupéfiants. Tous ceux-ci, dans un contexte marqué par la montée exponentielle de la criminalité transfrontalière organisée », a-t-il expliqué.

Abondant dans le même sens que son prédécesseur, Bernard Zbinden, coordinateur de l’OMD en Afrique de l’Ouest et du Centre, a dit qu’individuellement, les administrations douanières ne sauraient relever le défi auquel elles sont confrontées, si les 180 pays membres de l’organisation ne s’unissent pas pour travailler conformément aux standards actuels. « Et, c’est pour ça que nous sommes là aujourd’hui. C’est pour développer ensemble ces standards pour une meilleure pratique de nos travaux », a fait remarquer Bernard Zbinden.

Enfin, monsieur Mohamed Lamine Doumbouya, ministre guinéen du Budget, a d’abord salué la tenue d’une telle rencontre à Conakry, avant de rappeler que le développement de nos pays est largement tributaire aux ressources provenant des recettes douanières. Avant de déclaré ouverts les travaux de cette 17ème réunion des experts. Et, monsieur Doumbouya a dit espérer que les recommandations qui sortiront de la présente session, prendront en compte les principaux défis auxquels sont confrontés les pays membres, notamment la criminalité transfrontalière, la fraude fiscale entre autres, avant de déclarer ouverts les travaux de cette 17ème  réunion.

Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com

Tél. : (00224) 621 09 08 18

 

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS