Le milliardaire franco-israélien, Beny Steinmetz, a été arrêté par la police israélienne dans le cadre d’une affaire de corruption dans les mines guinéennes impliquant le groupe minier « Beny Steinmetz Group Resources » (BSGR), a appris Guineematin.com ce lundi.Dans un communiqué rendu public ce lundi, le groupe BSGR a dit que les allégations de versements de pots-de-vin et de corruption avancées dans cette affaire par les autorités guinéennes sont sans fondement.

A rappeler que c’est peu après son élection à la magistrature suprême que le président Alpha Condé s’est mis à traquer les concessions minières acquises par la corruption pendant le régime Lansana Conté et la junte. C’est comme ça que la concession de BSGR, qui a obtenu, en 2008, les droits d’exploitation d’un des plus importants gisements de minerai de fer au monde, à Simandou, s’est retrouvée sur sa ligne de mire.

Mais, Beny Steinmets a toujours nié toute accusation de corruption, reprochant au régime Alpha Condé de mener une « campagne de désinformation » contre lui.

A rappeler que Beny Steinmetz, surnommé « le roi du diamant » est également visé par une enquête en Suisse, précisément au Canton de Genève où il possède une résidence.

Enfin, le président de la République, le professeur Alpha Condé, et son gouvernement n’ont pour le moment pas commenté cette interpellation. Mais, c’est sans nul doute une éclatante victoire du régime guinéen…

A suivre !

Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin