Les voleurs de bétails semblent être plus puissants et plus influents que les éleveurs dans la Commune Rurale de Garambé, située à seulement 10 km au Sud du Chef-lieu de la Préfecture de Labé, a appris un correspondant de Guineematin.com dans la région.

Selon le maire de la Commune Rurale de Garambé, Elhadj Moumini DIALLO, l’élevage ne prospère pas dans sa collectivité, en raison de la puissance et influence des voleurs de bétails qui sont connus de tout le monde.

« En ce qui concerne l’élevage, beaucoup d’éleveurs sont découragés par les voleurs de bétail. Celui qui ne le dit pas n’aura pas dit la vérité. Ils n’acceptent pas de retenir les voleurs de bétail en prison comme ça se doit. Tout le monde connait où se trouve les voleurs de bétails. Certains sont des récidivistes qui ont même fait la prison de Kindia. La prison n’a rien changé en leur éducation. C’est ce qui décourage les éleveurs en ce qui concerne l’élevage »  a déclaré le maire de la Commune Rurale de Garambé.

Interrogé sur la question, le sous-préfet de la localité, M. Mamadou Lamarana DIALLO a enfoncé le clou : « L’an passé, le Président du district de Seghen qu’ils avaient volé dans son village près de 40 bêtes. »

C’est pourquoi, le maire de la Commune Rurale de Garambé, Elhadj Moumini DIALLO invite les autorités compétentes et le gouvernement guinéen à aider les éleveurs de la région par la lutte efficace contre l’impunité des voleurs de bétail.

Idrissa Sampiring DIALLO pour Guineematin.com

Téléphones : (00224) 622 269 551 & 657 269 551 

 

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin