Le commandant Alpha Oumar Boffa Diallo (AOB), madame Fatou Badiar Diallo et Jean Guilavogui seront bientôt situé sur leur sort. Selon une information de sources judiciaires, la Cour Suprême a fixé au lundi 27 mars 2017 pour la délibération dans cette affaire liée à l’attaque du domicile privé du président Alpha Condé le 19 juillet 2011.

Une information qui réjouit sans doute les condamnés et leurs avocats, surtout si la Cour Suprême arrivait à casser le verdict de la Cour d’assises rendu le 12 juillet 2013. Un verdict qui a condamné le commandant AOB et Jean Guilavogui à la perpétuité, puis madame Fatou Badiar à 15 ans de réclusion.

Il faut rappeler qu’à la suite de ce verdict, les avocats de la défense avaient saisi 11 jours plus tard la Cour Suprême par un pourvoi en cassation.

Par ailleurs, au cours d’une conférence de presse animée le lundi 13 mars, l’un des avocats, en l’occurrence maître Salifou Béavogui, avait exprimé son inquiétude et dénoncé la lenteur avec laquelle le dossier était traité par la Cour Suprême. Peut être que ceci explique cela, comme on a coutume d’entendre.

A l’occasion, maître Béa avait dit que si la Cour Suprême arrivait à casser la décision de la Cour d’Assises, le procès reprendrait. Par contre, en cas de confirmation, le dernier recours serait la grâce présidentielle.

Nous y reviendrons !

Alpha Mamadou Diallo pour Guineematin.com

Tél. : 628 17 99 17

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin