Un violent incendie dont l’origine n’est pas encore connue s’est produit hier, mercredi, au Daaka (retraite spirituelle) de Médina Gounass, ravageant presque toutes les tentes et faisant plusieurs morts, a appris Guineematin.com d’un membre de la délégation guinéenne à cette rencontre religieuse annuelle.

Selon notre confrère, Mamadou Lamarana Diallo, envoyé spécial de la radio rurale de Labé, cet incendie s’est déclaré aux environs de 15 heures ce mercredi, 12 avril 2017, alors que les fidèles sacrifiaient au Gamou annuel du doyen Elhadj Ahmadou Tidiane Bâ.

« Au moment où le feu se propageait avec une densité affolante, les guinéens avaient déjà fuient à presque quatre kilomètres des tentes », explique Lamarana Bah.

Au moment nous écrivions ces lignes, nos confrères sénégalais, citant une source gouvernementale, parlaient d’une vingtaine de morts dont 12 corps calcinés et près de 100 blessés. Pendant qu’un autre compatriote, Diouldé Diallo de Bassara (Koubia) présent sur les lieux faisait état, sur sa page Facebook, de 47 morts et de 105 blessés.

Cependant, l’envoyé spécial de la Radio Rurale de Labé, Mamadou Lamarana Bah a précisé à Guineematin.com qu’à sa connaissance aucun guinéen ne fait partie de ces victimes emportées par les flammes.

« Les commerçants guinéens ont enregistré des pertes énormes. J’ai vu quelqu’un qui a perdu près de 20 millions de francs guinéens. Un autre a perdu près de 35 motos qu’il avait envoyé ici pour revendre », ajoute-t-il.

En dehors de ces pertes en vies humaines, des dégâts matériels importants sont à déplorer, au regard des images choquantes diffusées dans la soirée du mercredi, par la presse sénégalaise, montrant des carcasses de petits ruminants et des véhicules complètement calcinés.

Il est à noter que les sapeurs-pompiers ont été débordés en raison de leur nombre insuffisant face à l’ampleur des flammes et du problème d’eau qui manque dans cette localité.

Fort heureusement, le Khalif, Elhadj Ahmadou Tidiane Bâ, organisateur de cette rencontre religieuse a été évacué à bord d’un véhicule de la gendarmerie sénégalaise à destination de la forêt pour l’écarter du danger.

Le Chef de l’État et l’ensemble du gouvernement sénégalais se sont inclinés devant la mémoire des victimes et présenté leurs condoléances émues au Khalife de Médina Gounass, à leurs familles et au peuple sénégalais.

Afin d’évaluer de façon exhaustive ce sinistre, ajoute le porte-parole du gouvernement sénégalais, Seydou Guèye, le Président de la République, Macky Sall, a décidé d’envoyer sur les lieux, dès ce jeudi, 13 avril 2017, une délégation gouvernementale qui sera conduite par le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique, Abdoulaye Daouda Diallo.

Par la même occasion, le gouvernement a invité les pèlerins et toutes les populations des localités concernées à la sérénité et s’est engagé à prendre toutes les dispositions nécessaires face à cette situation.

En attendant, il convient de signaler que « cette 76ème édition du ‘’Daaka’’, une retraite spirituelle où ne sont présents que des hommes, a démarré samedi et se poursuivra jusqu’au 17 avril. Une retraite qui attire chaque année des milliers de pèlerins venus de plusieurs pays de la sous-région. Le nombre de pèlerins s’accroît d’année en année. Le Daaka qui se tient en pleine brousse a été initié par le marabout Thierno Mouhamadou Saïdou Bâ, alias Mamadou Hawoly Bâ, né en 1900 dans le village de Thikité, dans le département de Podor (nord). Il est décédé en 1980 à Dakar, suite à une maladie qu’il contracta au cours de son célèbre pèlerinage à Fès. Il est enterré à Médina Gounass, la cité religieuse qu’il a créée en 1936 », rappelle l’Agence de Presse Sénégalaise.

Idrissa Sampiring DIALLO pour Guineematin.com

Téléphones : (00224) 622 269 551 & 657 269 551

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin