Professeur Koutoubou SANO, Ministre à la Présidence, Conseiller Diplomatique du chef de l’Etat

Le Woulada, une contrée située entre les préfectures de Kouroussa, de Dinguiraye, de Faranah et de Dabola, vient d’installer un Haut Conseil de Woulada.

Ce Haut Conseil, une structure apolitique, a pour but d’harmoniser, de coordonner, d’orienter et de définir tous les projets et programmes de développement socio-économique de la contrée. Il est également la référence légitime de tous les ressortissants pour les prises de position concernant la nation. Autrement dit, le porte-parole de Woulada.

Le Bureau du Haut Conseil de Woulada est composé d’un président, de quatre conseillers et d’un secrétaire administratif. Le président du Haut Conseil a été installé dans ses fonctions à Kouroukörö (Kouroussa) le jeudi 20 avril 2016. Il s’agit d’une personnalité consensuelle en l’occurrence El hadj Bakary Bérété. C’est un homme d’affaires est très respecté et accepté dans la communauté de Woulada. Son installation a été unanime dans tout Woulada ainsi que ses quatre conseillers qui ont été également installés dans leurs fonctions. Ils sont respectivement les représentants des quatre sous-préfectures qui composent le Woulada; à savoir: Cissela, Banko, Konendo et Komala. Quant au poste du secrétaire administratif du Haut Conseil, il a été confié à Elhadj NFalla Nabé. La cérémonie d’installation du Bureau fut présidée par le secrétaire général de l’Assemblée Nationale, le juriste Mohamed Bérété.

La cérémonie d’installation dudit Haut Conseil a connu la présence des milliers de ressortissants dont des sages et des hauts cadres de Woulada, notamment le Professeur Koutoubou SANO, Ministre à la Présidence, Conseiller Diplomatique du chef de l’Etat, le député uninominal de Kouroussa, Aly Kaba, l’ancien ministre du Plan, M. Souleymane Cissé, M. Sanoussy Dabo, les préfets de Dabola et de Kouroussa ainsi que les quatre sous-préfets des quatre localités citées plus haut.

«Le Woulada s’est doté désormais d’un Haut Conseil, qui devra servir comme un organe de concertation, de délibération et de décision pour toutes les questions concernant ou impliquant Woulada notamment celles d’actualités et de développement. C’est à ce titre que le président El hadj Bakary Bérété et son bureau sont à la fois, le représentant et le porte-parole de tout Woulada», affirme le Professeur Koutoubou Moustapha SANO.

Enfin, précisons que cette contrée compte à nos jours une population d’environ 300 mille habitants, 150 villages et 35 districts.

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin