Ousmane Tambassa, Yaya Gnaissa, Ousmane « Américain » Camara… Ce sont trois corps qui seront inhumés demain, vendredi 05 mai 2017, au cimetière Dianwalya, au quartier Dibia, dans la commune urbaine de Boké, après les émeutes de la semaine dernière, rapporte le correspondant de Guineematin.com à Boké.

Âgé de 25 ans et chauffeur de profession, Ousmane Tambassa, fils de monsieur Ibrahima Tambassa et de madame Fatoumata Sampou a été l’un des blessés par balles lors des émeutes du jeudi dernier et il était en traitement.
Originaire du quartier Yomboya, Ousmane Sampou a rendu l’âme à Conakry, précisément à l’hôpital national Ignace Deen. Interrogé par le correspondant local de Guineematin.com son grand frère et tuteur, l’imam Alhassane Sampou a expliquait que le défunt avait été blessé par balles à Boké le jeudi 27 avril 2017. Evacué à Kamsar le même jour, le médecin avait déclaré le lendemain, vendredi qu’il était impossible de lui sauver la vie sur place et avait donc recommandé qu’il soit évacué à Conakry.

C’est pour cela d’ailleurs que l’imam déplore ce retard, rappelant qu’ils ont retardé l’évacuation jusqu’au lundi 1er mai et que son jeune frère est décédé le mardi à 10 heures, le lendemain de son évacuation à Ignace Deen.

Bref, il a été confirmé que les trois corps seront inhumés demain juste après la prière de vendredi au cimetière Dianwalya, dans le quartier Dibia. A rappeler que le plus jeune d’entre eux est un élève âgé seulement de 15. Yaya Gnaissa avait également été tué par balle au quartier Khougnéwadé 2. Et, l’ancien ministre, Ousmane Camara, choqué par l’échec de leur médiation face aux jeunes qui tenaient à continuer les émeutes, il a été emporté par une crise cardiaque.

Que Dieu les pardonne tous et qu’IL nous mette sur la bonne voie, amen !

De Boké, Mamadou Diouldé Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin