Le président de l’antenne préfectorale de l’OGDH, Marcel Koïfi Onivogui, président de la coordination préfectorale des associations de jeunesse de Macenta qui a encadré et canalisé la colère des femmes commerçantes de la ville est invité à se présenter avec son équipe, ce jeudi, 8 juin 2017, au siège de la Section RPG-Arc-en-ciel de la préfecture, a appris Guineematin.com de l’intéressé lui-même.

Cette convocation aurait été transmise verbalement au président de la coordination préfectorale des associations de jeunesse de Macenta, Marcel Koîfi Onivogui par un cadre de la Direction Préfectorale de l’Urbanisme et de l’Habitat, devenue direction préfectorale de l’aménagement de la ville.

« Vers 20 heures, j’ai reçu un envoyé de coordination du RPG Arc-en-ciel, Monsieur Tamba, ancien directeur des domaines qui m’a dit que je suis convoqué avec mon équipe. Il a cité les noms que le RPG Arc-en-ciel souhaite rencontrer. Nous sommes au nombre de six (6). Il a dit qu’ils ont appris beaucoup de choses. J’ai répondu que je vais transmettre la commission au bureau de la coordination des associations de jeunesse de Macenta qui va apprécier de l’opportunité de répondre à cette convocation ou pas », a confié à Guineematin.com le point focal de l’OGDH dans la préfecture de Macenta.

Sur la nature de ses relations avec les responsables locaux du RPG Arc-en-ciel, Marcel Koîfi Onivogui précise : « ils n’ont pas l’habitude de me convoquer. C’est la première fois qu’ils demandent à me rencontrer. Je ne sais pas pourquoi, je suis convoqué avec mon équipe par le RPG Arc-en-ciel. C’est ce mercredi soir qu’ils sont venus me le dire ».

A suivre !

Idrissa Sampiring DIALLO pour Guineematin.com

 

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin