Décès de Layly à Mamou : autorités communales et jeunes de Dalaba s’opposent au rapatriement du corps

Au cours d’un meeting présidé hier, lundi, 10 juillet 2017, par le gouverneur de Mamou, Amadou Oury Lémy DIALLO dans la grande salle du centre d’exposition des produits artisanaux de Dalaba, le Président de la Délégation Spéciale de la Commune Urbaine, Elhadj Habib Barry et le porte-parole des jeunes, Thierno Djoula ont officiellement exprimé leur souhait de voir le jeune Boubacar Bah dit Lalyly, présumé assassin de Yayé Bobo, enterré dans la ville carrefour sous les auspices du procureur de la République, rapporte un correspondant de Guineematin.com dans la préfecture.

Après le décès de Boubacar Bah à l’hôpital de Mamou, dans l’après-midi du dimanche, 9 juillet 2017, suivi de l’abandon de son corps à la morgue, le gouverneur Amadou Oury Lémy Diallo s’est rendu hier, lundi, 10 juillet 2017, dans la ville de Dalaba pour évaluer le terrain pour l’inhumation du défunt.

Il a été accueilli dans la grande salle du centre d’exposition des produits artisanaux de Dalaba par le préfet de la localité, Alpha Aboubacar Kaala Bah entouré du président de la Délégation Spéciale de la Commune Urbaine, Elhadj Habib Barry et du secrétaire préfectoral des Affaires Religieuses, Elhadj Mamadou Chérif Barry.

L’évènement a aussi mobilisé plusieurs cadres des administrations préfectorales et communales de Dalaba où le gouverneur de région, Amadou Oury Lémy Diallo a annoncé être venu échanger avec les autorités locales et les jeunes sur le meurtre de Yayé Bobo et la mort de son présumé assassin, Boubacar Bah dit Layly qui s’est suicidé par la suite.

Au cours de son intervention, le gouverneur a demandé l’avis de la jeunesse de Dalaba sur les dispositions à prendre pour l’enterrement de Layly dans la paix et la cohésion sociale.

En guise de réponse, le président de la Délégation Spéciale de la Commune Urbaine, Elhadj Habib Barry a pris la parole avant le porte-parole des jeunes pour souhaiter que le gouverneur fasse enterrer Layly à Mamou par le parquet de la ville carrefour. Cet avis a été partagé par le porte-parole des jeunes, Thierno Djoula.

Finalement, le gouverneur de Mamou, Amadou Oury Lémy Diallo a prodigué de sages et utiles conseils aux jeunes de Dalaba sur les méfaits des stupéfiants.

De Dalaba, Hammady SOW pour Guineematin.com

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS