Les commerçants victimes de pillages lors des manifestations de 2013 maintiennent leur marche du 03 août 2017. C’est le porte-parole des victimes qui l’a confié ce mardi 1er aout au téléphone d’un de nos reporters.

Selon Emile Togba, « notre marche aura bien lieu. La seule autorité que nous avons rencontré pour le moment est le ministre du commerce, monsieur Marc Yombouno. Donc, comme nous ne sommes pas satisfaits, nous allons marcher pour demander réparation », a dit le porte-parole des victimes de pillages.

Interrogé sur les démarches menées dans ce sens et l’itinéraire que les marcheurs vont emprunter, monsieur Togba reste flou. « Pour nous, les autorités sont informées. Nous allons donc le faire. Pour ce qui est de l’itinéraire, vous verrez ça le jour de la marche », a laissé entendre notre interlocuteur.

Pour rappel, le dédommagement des victimes de pillage de 2013 est un des points de l’accord politique du 12 octobre 2016 qui tarde à se faire appliquer. D’où la volonté desdites victimes de battre le pavé pour demander réparation.

Alpha Mamadou Diallo pour Guineematin.com

Tél. : 628 17 99 17

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin