Quelques jours après la fin des Jeux de la Francophonie à Abidjan, le ministère des Sports a fait le compte-rendu de la participation guinéenne à cet événement. C’était à l’occasion d’une conférence de presse que Siaka Barry a animé au musée national de Sandervalia à Kaloum. Siaka Barry en a profité pour présenter des véhicules offerts à son département, a constaté sur place Guineematin.com, à travers un de ses reporters.  

Pour ce qui est de la prestation guinéenne à Abidjan au des 8èmes jeux de la Francophonie, Siaka Barry a dit que notre pays « a brillamment » à cette compétition artistique et sportive. Bien que notre pays n’ait obtenu que deux (2) médailles d’argent, le ministre des Sports pense que cette moisson n’est pas à sous-estimer. « Nous avons eu deux médailles qui ne sont même pas de bronze, mais deux médailles d’argent. Cela est élogieux car ce sont les toutes premières médailles de la République de Guinée que nous avons engrangées de façon historique dans les jeux de la Francophonie », a-t-il fait remarqué.

Pour ce qui est des véhicules offert par le président Alpha Condé, le ministre Siaka Barry a laissé entendre qu’un grand pari est en train d’être gagné au niveau de son département. « Ce don de 12 véhicules 4X4 est un don magnanime, qui vient à point nommé car l’un des défis auquel se trouve confronté ce ministère est un défi d’ordre opérationnel. Avec l’arrivée de ces véhicules, un grand pari est en train d’être gagné. Nos paris surtout de la mobilité de mes collaborateurs sur le terrain, afin d’aider notre pays à rebâtir sa performance culturelle et sportive » a-t-il notifié.

De son côté, le directeur national des Sports et des activités physiques, Lanciné Kabasan Keïta a laissé entendre qu’avec les deux médailles le bilan est positif. Selon lui, la Guinée n’était pas parti dans le but de ramasser toutes les disciplines sportives. « Nous avions dit que nous partons à Abidjan pour remporter les premières médailles des jeux de la Francophonie. Et c’est ce que nous avons eu, les deux médailles d’argent. Donc pour nous, le bilan est positif » s’est-t-il réjoui.

Une satisfaction qui étonne de nombreux observateurs d’autant plus que sur le plan africain, la Guinée vient très loin derrière. A titre d’exemple, c’est le Maroc qui occupe la première place avec 42 médailles dont 13 en Or, 14 en Argent et 15 en Bronze. Le Sénégal se classe deuxième avec 27 médailles dont 10 en Or, 9 en Argent, et 8 en Bronze. La troisième place est occupée par le Cameroun qui a engrangé 21 médailles, dont 5 en Or, 7 en Argent et 9 en Bronze.

Quand avec deux médailles d’argent on parle de bilan élogieux, il y a de quoi s’interroger sur les réelles ambitions du département des Sports dans ce genre de compétitions. L’on doit plutôt se départir de cet esprit du moindre pour se mettre réellement au travail afin que les prochaines joutes sportives soient plus productives.

Ne dit-on pas qu’« à vaincre sans péril on triomphe sans gloire ? »

Saidou Hady Diallo pour Guineematin.com

Tel: 664 413 227/654 416 922

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin