image d’archive

Les routes guinéennes continuent d’endeuiller les familles. Dans la journée de ce mercredi, 09 août 2017, aux environs de 12 heures, un bus GMC s’est renversé sous un pont à côté du camp Kwamé Nkrumah, dans le quartier Baralandé, commune urbaine de Boké, rapporte le correspondant de Guineematin.com sur place.

Selon nos informations, le bus quittait Boké pour la République voisine du Sénégal où les passagers à bord partaient pour une cérémonie religieuse : le Fidao. Après ce tragique accident, 22 personnes ont été blessés dont 4 cas graves et trois morts parmi lesquels se trouve le chauffeur du bus, maître Moussa Bangoura ; les deux autres sont des femmes qui sont encore non identifiées. Ces informations ont été confirmées par Bernard Haoumou, le chef du service d’urgence de l’hôpital régional de Boké.

Informé de l’accident, un officier de constat s’est directement rendu sur les lieux pour essayer de situer les causes de l’accident. La défaillance du système technique, l’excès de vitesse, le manque de maîtrise de l’engin par le chauffeur et la surcharge sont les causes retenues par de cet accident, a indiqué l’officier de constat qui a gardé l’anonymat. Il a également précisé qu’une cinquantaine de personnes étaient à bord de ce bus qui transportait également des bidons d’huile et autres…

A suivre !

De Boké, Mamadou Diouldé Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin