La ville de Mamou commence déjà à vivre au rythme de la deuxième édition des jeux régionaux qui se tiennent cette année en moyenne Guinée du 4 au 11 Novembre. Pour annoncer cet évènement riche en couleur sur les plans sportif et culturelle, un spectacle géant est prévu ce vendredi 03 Novembre 2017, à la place de l’indépendance, située dans la cour de la maison des Jeunes de Mamou.

L’annonce a été faite par Fodéba Isto Keira, le secrétaire général du ministère des sports, de la culture et du patrimoine historique. C’était à la faveur d’un point de presse tenu hier Jeudi, dans la salle de conférence du gouvernorat de Mamou, en présence de Sanoussy Bantama Sow, le ministre des sports, de la culture et du patrimoine historique, rapporte le correspondant de Guineematin.com à Mamou.

Selon Fodéba Isto Keira, ce spectacle connaîtra, la prestation de certains artistes de grande renommée, venus de Conakry avec pour but de faire vibrer le public de Mamou au rythme de la musique guinéenne dans sa diversité. Entre autres : Lama Sidibé, Tiranké Sidimé, Kandé Kanté, Steeve, Kati la star et Takana Zion seront de la partie.

D’ailleurs, présent à ce point de presse, l’artiste Takana Zion a promis un Show inédit de 2 heures de temps pour égaillé les citoyens de la ville carrefour.

« Le matériel de sonorisation, les lumières, le podium et les feux d’artifice sont presque tous arrivés à Mamou », rassure Fodéba Isto Keira, qui invite les autorités administratives de Mamou, à prendre toutes les dispositions pour assurer la sécurité des artistes et du matériel installé dans la cour de la maison des jeunes.

Parlant des jeux régionaux qui constituent l’une des plus grandes actions du ministère des sports, de la culture et du patrimoine, le secrétaire général dudit département a expliqué que « les manifestations se feront à caractère géométrique variable ».

« Il y aura Mamou, Pita et Labé. Toutes ces capitales vont vivre les vibrations positives de cette manifestation sportive et culturelle à géométrie variable », a indiqué Fodéba Isto Keira, faisant remarquer que « cette fête a déplacé toute l’artuérie lourde du ministère des sports, de la culture et du patrimoine historique ».

Pour sa part, le directeur national de la culture a surtout insisté sur la sensibilisation des populations pour éviter une panique lié à l’usage des feux d’artifice. « Nous allons illuminer Mamou avec un festival pyrotechnique. Il y aura des feux d’artifice qui seront vu au-delà de Mamou. C’est-à-dire que Dalaba, Pita et même Labé verront ces feux à partir de leurs positions. Nous aurons des feux d’artifices de plus de 30m de hauteur. La pétarade sera tellement forte qu’on demande déjà aux radios de commencer à sensibiliser les populations. Parce que nous ne voulons pas faire une fête et avoir une défaite. Nous voulons une fête bien illuminée, mais qu’on comprenne que c’est des feux d’artifices qui apportent la paix, qui lutte pour la promotion de la citoyenneté et qui rentre en droite ligne des idéaux que le président alpha condé a bien voulu tracer », a dit Jean Baptiste Williams.

A noter qu’au cours de ces jeux, la coupe Kwamé Kruma (premier trophée remporté par une équipe sportive africaine) sera présenté, pour la première fois, au public de Mamou.

De Mamou, Keïta Mamadou Baïlo pour Guineematin.com

Tél. : 622 97 27 22

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin