Elhadj Fodé Bangoura, président du PUP

Après avoir longtemps côté le Général Lansana Conté, à différents niveaux de responsabilité (y compris le stratégique poste de ministre d’Etat chargé des Affaires présidentielles), Elhadj Fodé Bangoura avait flirté avec le régime Alpha Condé à ses débuts. Mais, au fil des ans, il s’est progressivement éloigné de la Condé gouvernance qu’il dénonce désormais mieux que beaucoup d’opposants. « Le PUP est prêt à s’allier avec tous les autres partis politiques, sauf le RPG », dit-il depuis plusieurs mois, à propos des élections locales…

Quelques petites minutes seulement après la fin du discours à la Nation du président Alpha Condé, Elhadj Fodé Bangoura, ancien ministre et président du PUP (Parti de l’Unité et du Progrès) a accepté de confier à Guineematin.com ses premiers commentaires.

Décryptage !

Ce que je retiens de ce discours, c’est qu’il (le Président de la République, NDRL) a fait un bilan économique de 2017 et une projection sur 2018, mon souhait est que tout cela se réalise. Mais, je reste un peu sur ma faim parce qu’il n’a pas fait allusion à la lutte contre la corruption. Nulle part, je ne l’ai entendu parler de la lutte contre la corruption et ensuite, l’insécurité. Parce qu’il y a un nouveau mode de banditisme qui est le Kidnapping qui se développe dans le pays ; et, ce côté n’a pas été renforcé dans son discours. Le reste c’est traditionnel, c’est des vœux, c’est ce qui doit se faire. Mais, c’est bien beau d’énumérer tout ce qui doit se faire, si en dessous la corruption ralentit les efforts, c’est aussi un problème.

Propos recueillis par Alpha Fafaya Diallo pour Guineematin.com

Tél. : 628124362

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin