Biro Soumah du PPC : « avec Kassory Fofana, la réconciliation des Guinéens n’est pas possible »

16 janvier 2021 à 17 05 55 01551

Aboubacar Biro Soumah, président du Parti pour le Progrès et le Changement

Comment la reconduction de Kassory Fofana à la Primature est-elle accueillie au PPC ? Le président de la formation politique d’opposition a répondu à cette question dans un entretien avec un journaliste de Guineematin.com, ce samedi 16 janvier 2021. Aboubacar Biro Soumah estime que cette décision n’est pas surprenante au regard des actes posés par Ibrahima Kassory Fofana depuis son arrivée à la tête du gouvernement guinéen, en 2018. L’opposant parle d’un mariage éternel entre le président Alpha Condé et son chef de gouvernement.

Lire

Maintien de Kassory à la Primature : « le président a privilégié la stabilité institutionnelle » (Bah Oury)

16 janvier 2021 à 16 04 11 01111

Bah Oury, président de l’Union des Démocrates pour la Renaissance de la Guinée (UDRG)

Les réactions continuent de se faire entendre au sein de la classe politique guinéenne, suite à la reconduction de Kassory Fofana à son poste de Premier ministre. Bah Oury, président de l’Union des Démocrates pour la Renaissance de la Guinée (UDRG), dit n’être pas surpris de cette décision. L’opposant s’attendait déjà à ce que le président Alpha Condé privilégie la stabilité institutionnelle, en reconduisant son chef de gouvernement. Il l’a dit dans un entretien avec un journaliste de Guineematin.com ce samedi, 16 janvier 2021.

Lire

Kassory Fofana reconduit Premier ministre : Francis Haba « n’a pas grand espoir »

16 janvier 2021 à 11 11 39 01391

Pépé Francis Haba, président de l’Union Guinéenne pour la Démocratie et le Développement (UGDD)

Les réactions n’ont pas tardé au sein de la classe politique guinéenne, suite à la reconduction de Kassory Fofana à son poste de Premier ministre. Une décision annoncée hier, vendredi 15 janvier 2021, un mois exactement après la prestation de serment du président Alpha Condé pour un 3ème mandat à la tête de la Guinée.

Lire

Guinée : on prend le même et on recommence

16 janvier 2021 à 9 09 34 01341

Un peu moins d’un mois après son investiture pour un troisième mandat, le pouvoir tente de nous présenter comme un premier mandat d’une quatrième République, Alpha Condé a confirmé Ibrahima Kassory Fofana, un des partisans et artisans du changement de la constitution de 2010 au poste de Premier ministre hier, vendredi 15 janvier 2021. Confirmant ainsi l’une de ses différences avec son prédécesseur et éternel adversaire politique, le général Lansana Conté. Contrairement à ce dernier, qui était une puissante machine à dénicher et promouvoir de nouveaux cadres, l’actuel numéro un guinéen, lui, garde très longtemps ses collaborateurs.

Lire

Manifeste de la jeunesse pour une société guinéenne démocratique

15 janvier 2021 à 18 06 29 01291

La jeunesse guinéenne est un orphelin politique, car ses besoins de justice et d’égalité continuent d’être ignorés par les acteurs et décideurs politiques. Ce qui s’explique tout d’abord par un rapport de subordination que la classe politique entretient avec la jeunesse, réduite à être un valet de pied au service de partis politiques dont le seul souci est le renforcement des privilèges liés au pouvoir.

Lire

Retard de la nomination du gouvernement : les citoyens interpellent Alpha Condé

15 janvier 2021 à 10 10 13 01131

Alpha Condé, président de la République

Un mois après sa prestation de serment pour un 3ème mandat à la tête de la Guinée, le président Alpha Condé n’a toujours pas nommé son gouvernement. Même le Premier ministre qui va diriger ce gouvernement n’est pas encore connu. Et, certains citoyens commencent à en avoir marre de ce retard qui laisse le pays dans une situation d’incertitude. Ils demandent au Chef de l’Etat de se bouger rapidement pour permettre au pays de passer à autre chose.

Lire

Condamnation de Souleymane Condé : « il est victime de son opposition au 3ème mandat » (Francis Haba)

15 janvier 2021 à 0 12 11 01111

Pépé Francis Haba, président de l’Union Guinéenne pour la Démocratie et le Développement (UGDD)

Un an d’emprisonnement et 20 millions de francs guinéens d’amende, c’est la peine infligée à Souleymane Condé (président du mouvement Diversité Républicaine de Guinée et ancien coordinateur du FNDC aux Etats-Unis) et Youssouf Dioubaté. Les deux opposants au 3ème mandat du président Alpha Condé ont été déclarés coupables d’avoir tenu des propos « de nature à troubler l’ordre et la sécurité publique ».

Lire

Fermeture prolongée des frontières guinéennes : le GOHA appelle à la solidarité des victimes

14 janvier 2021 à 18 06 51 01511

Dans une déclaration publiée ce jeudi, 14 janvier 2021, le Groupe Organisé des Hommes d’Affaires de Guinée (GOHA) a appelé les commerçants et les personnes de bonne volonté à faire preuve de générosité envers les victimes de la fermeture prolongée de nos frontières. Comme on le sait, il y a plus de trois mois, quand il se battait contre les acteurs politiques et sociaux pro-démocratie, le régime Alpha Condé avait pris la décision unilatérale de fermer les frontières de la Guinée avec le Sénégal, la Guinée Bissau et la Sierra Léone.

Lire

Guinée : les contestataires du 3ème mandat d’Alpha Condé dans l’œil du cyclone

14 janvier 2021 à 9 09 49 01491

Souleymane Condé, président du mouvement “la Diversité Républicaine de Guinée” et ancien coordinateur du FNDC-USA

Les procès contre les pro-démocraties se suivent et se ressemblent en Guinée. Deux jours après la comparution d’Oumar Sylla, alias Foniké Mengué, au tribunal de Mafaco, et à 24 heures du verdict qui le situera sur son sort, ce fut le tour d’un autre contestataire du troisième mandat de connaitre le sien. En l’occurrence Souleymane Condé. Cette fois à Dixinn. Là même où, contre toute attente, un juge avait été l’exception qui confirme la règle en prononçant la relaxe pure et simple en faveur d’un autre opposant. Mais l’histoire ne s’est pas répétée hier, mercredi 13 janvier 2021.

Lire

Guinée : 2 opposants au 3ème mandat d’Alpha Condé condamnés à un an de prison

13 janvier 2021 à 12 12 20 01201

Souleymane Condé et Youssouf Dioubaté, en compagnie de l’avocat Me Salifou Béavogui

Souleymane Condé et Youssouf Dioubaté sont désormais situés sur leur sort. Les deux opposants au 3ème mandat du président Alpha Condé sont condamnés à un an d’emprisonnement et au paiement d’une amende de 20 millions de francs guinéens chacun. C’est la décision rendue ce mercredi, 13 janvier 2021, par le tribunal de première instance de Dixinn, rapporte un journaliste de Guineematin.com qui est sur place.

Lire

Lutte contre le 3ème mandat d’Alpha Condé : Souleymane Condé et Youssouf Dioubaté condamnés

13 janvier 2021 à 11 11 36 01361

image d’archive

Souleymane Condé et Youssouf Dioubaté sont désormais situés sur leur sort. Les deux opposants au 3ème mandat du président Alpha Condé sont condamnés à un an d’emprisonnement et au paiement d’une amende de 20 millions de francs guinéens chacun. C’est la décision rendue ce mercredi, 13 janvier 2021 par le tribunal de première instance de Dixinn, rapporte un journaliste de Guineematin.com qui est sur place.

Lire

Libre Opinion : « Il faut à Alpha Condé un autre Premier Ministre »

12 janvier 2021 à 18 06 44 01441

Alpha Condé, président de la République

Par Ibrahima Sanoh : Un certain sondage, fait je ne sais sur quel échantillon et choisi comment, disait que 80 % des interrogés déclarent être favorables à la reconduite de Monsieur Kassory Fofana au poste de premier ministre. D’autres voix s’élèvent pour dire qu’il est le meilleur de tous les premiers ministres du Président Alpha et que cela justifie qu’il reste à son poste. Pour eux, n’eût été Kassory, les opposants au projet de réforme constitutionnelle auraient réussi contre l’initiateur du projet. N’eût été Kassory et sa fermeté, disent-ils, le SLECG aurait agenouillé le gouvernement. Que sans le courage de Kassory, Alpha n’aurait pas été élu pour un autre mandat. Selon eux, reconduire Monsieur Kassory serait une expression de gratitude de la part du Président Alpha Condé qui dit n’être redevable qu’au peuple souverain de Guinée.

Lire

Détention d’opposants : « l’Etat peut se rétracter au nom de la paix » (Dansa Kourouma)

12 janvier 2021 à 15 03 42 01421

Dr. Dansa Kourouma, président du CNOSC

Le Conseil National des Organisations de la Société Civile Guinéenne (CNOSCG) ne reste pas les bras croisés face à l’incarcération de nombreux opposants au 3ème mandat du président Alpha Condé. La structure faitière dit avoir mené plusieurs démarches au cours des dernières semaines en vue de leur libération. C’est son président Dr Dansa Kourouma qui l’a fait savoir dans un entretien avec un journaliste de Guineematin.com, ce lundi 11 janvier 2021.

Lire

Détention prolongée d’opposants en Guinée : Me Thierno Souleymane Baldé dénonce la procédure et exige un procès

10 janvier 2021 à 21 09 40 01401

Me Thierno Souleymane Baldé, avocat

« Comme ce sont des détenus de monsieur Alpha Condé, il ne veut pas qu’ils soient libérés. L’objectif, c’est de les empêcher d’être libres pour les empêcher de continuer à contester la légitimité et la légalité de son troisième mandat. Donc, pour les maintenir en détention, on traine les pieds… », a dit Me Thierno Souleymane Baldé.

Lire

Fodé Bangoura, président du PUP : « la seule chose que je demande aux Guinéens… »

10 janvier 2021 à 7 07 07 01071


Organiser un dialogue entre les forces vives de la Guinée pour aplanir les divergences entre le pouvoir et l’opposition et permettre au pays de se tourner vers le développement, c’est le souhait de plusieurs acteurs politiques et sociaux. Parmi eux, figure Elhadj Fodé Bangoura, le président du Parti de l’Unité et du Progrès (PUP). L’ancien bras de droit de Lansana Conté a lancé un appel dans ce sens lors de l’assemblée générale de sa formation politique, ce samedi 9 janvier 2021.

Lire

Cellou Dalein à la levée de corps de Roger Bamba : « le pouvoir d’Alpha Condé mène la guerre même contre les morts »

8 janvier 2021 à 18 06 42 01421

C’est un Cellou Dalein Diallo très affligé et amère contre le régime Alpha Condé qui a pris part ce vendredi, 08 janvier 2021, à la lavée du corps de Roger Bamba (ce militant de l’UFDG décédé le 17 décembre dernier en détention à la maison centrale de Conkry). Devant la famille, les proches et les amis politiques de Roger Bamba qui étaient ce vendredi à Ignace Deen, le président de l’UFDG a déploré « une grande perte » et loué les qualités d’un jeune « courageux, éduqué, dévoué, sincère, respectueux… ».

Lire

Conakry : Fonikè Menguè (un des prisonniers d’Alpha Condé) évacué d’urgence à l’hôpital Ignace Deen

8 janvier 2021 à 15 03 18 01181

Oumar Sylla, Foniké Menguè

On vient de l’apprendre. L’activiste Oumar Sylla, dit Fonikè Menguè, vient d’être évacué d’urgence de la maison centrale (où il détenu depuis quatre mois maintenant) pour l’hôpital Ignace Deen de Conakry. Le responsable des actions et de la mobilisation du FNDC (Front national pour la défense de la Constitution) serait très malade après avoir observé deux semaines de grève de la faim pour protester contre sa détention prolongée et ainsi exiger l’ouverture de son procès.

Lire

Guinée : un dialogue, plusieurs agendas

7 janvier 2021 à 8 08 58 01581

C’est précisément au moment où un remaniement ministériel est attendu, suite à la prestation de serment d’un président réélu, que la classe politique appelle à un dialogue. Le président de l’Union des forces républicaines a donné le ton. Depuis, d’autres lui ont emboité le pas. L’appel lancé par Sidya Touré fait boule de neige.

Lire

2020 : l’année de toutes les violences à Kankan

6 janvier 2021 à 18 06 07 01071

La bande à Moussadjan Condé qui terrorise la ville, le Mouvement Citoyen pour l’Électrification de la Haute Guinée qui occupe la rue pour réclamer une meilleure desserte du courant électrique, l’opposant Cellou Dalein Diallo qui se voit refusé l’accès à la ville de Kankan, des partisans ou supposés proches de l’UFDG qui sont attaqués et violentés, l’actualité aura été bouillonnante en 2020, dans la ville de l’érudit Cheick Fanta Mady Chérif.

Lire