Manifs contre le 3ème mandat : la ville de Gaoual paralysée par l’appel du FNDC

21 janvier 2020 à 16 04 56 01561

L’appel à la « résistance citoyenne active et permanente » du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) a touché de nombreuses villes de la Guinée avec une paralysie des activités et des actes de violence à certains endroits. A l’image de Conakry, N’Zérékoré, Labé, Dalaba, Boké et Kindia, la préfecture de Gaoual a été également touchée ce mardi, 21 janvier 2020, a appris Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Lire

Manifs du FNDC : le commerce paralysé dans la ville de Boké

21 janvier 2020 à 16 04 43 01431

De nombreuses villes de la Guinée connaissent aujourd’hui une paralysie des activités suite à l’appel à la « résistance citoyenne active et permanente » du Front National pour la Défense de la Constitution, nouvelle stratégie de lutte contre le 3ème mandat pour Alpha Condé. La ville de Boké n’a pas été épargnée par cette « épidémie » pour ce mardi, 21 janvier 2020, où les activités commerciales ont tourné au ralenti, rapporte le correspondant de Guineematin.com basé dans la préfecture.

Lire

Manifs contre le 3ème mandat : le commerce paralysé à Sangarédi

21 janvier 2020 à 14 02 29 01291

image d’archive

L’appel à manifester du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) contre le 3ème mandat entraîne une relative paralysie des activités à Conakry et dans certaines villes de l’intérieur du pays. La commune rurale de Sangarédi, dans la préfecture de Boké, a connu une paralysie du commerce ce mardi, 21 janvier 2020, avec un déploiement des services de sécurité sur les lieux, a appris Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Lire

Jeûner pour mettre fin à la crise politique en Guinée ? La réaction du CSDF

20 janvier 2020 à 8 08 34 01341

Dr. Antoine Akoi Sovogui, président du CSDF

Communiqué : Le Conseil Supérieur de la Diaspora Forestière (CSDF) est membre de la Société Civile de Guinée ; à ce titre, il ne saurait rester indiffèrent aux faits majeurs qui marquent notre actualité politique nationale. C’est pourquoi, il voudrait émettre son avis sur la déclaration faite par le Conseil Chrétien de Guinée, le 16 janvier 2020 ; pour rappel, cette communication a porté sur la problématique politique que notre pays traverse depuis quelques mois.

Lire

Les sages de la Forêt chez le Khalif du Fouta : les promesses mutuelles des autorités morales à Pita

19 janvier 2020 à 18 06 16 01161

Alors que la situation sociopolitique (émaillée de manifestations et de violences entraînant des morts à cause de la volonté du président Alpha Condé de changer la Constitution pour briguer un 3ème mandat) devient de plus en plus tendue en Guinée, les personnalités morales du pays tentent de sauver l’unité du peuple, en prêchant la paix et la cohabitation pacifique des composantes de la nation.

Lire

Le MoDeL prévient : « la CENI est en train de jouer avec l’avenir de plus de 12 millions »

19 janvier 2020 à 9 09 45 01451

L’actualité sociopolitique continue d’être polarisée par l’annonce de l’ouverture de la campagne électorale pour les législatives du 16 février 2020. Les partis représentatifs de l’opposition boycottent le scrutin et comptent empêcher sa tenue. L’assemblée générale du Mouvement Démocratique Libéral (MoDeL), tenue hier samedi, 18 janvier 2020, a été consacrée essentiellement à cette actualité. Les responsables du MoDeL dénoncent les agissements de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI), a constaté sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Lire

Cellou Dalein à l’AG de l’UFDG : « la victoire est proche et la dictature va tomber »

18 janvier 2020 à 17 05 54 01541

Les scènes de violence enregistrées en Moyenne Guinée en début de semaine ont fait un mort, des blessés et des dégâts matériels importants. L’attaque contre le domicile du Khalife général du Fouta, Elhadj Bano Bah, par les forces de l’ordre, a suscité beaucoup de réactions d’indignation. La dernière en date est celle du président de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG) qui accuse le président Alpha Condé d’être l’instigateur de cette attaque contre un « symbole ». Cellou Dalein Diallo l’a dit à l’occasion de l’assemblée générale hebdomadaire du parti, tenue ce samedi, 18 janvier 2020 à son siège, a constaté sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Lire

L’UFR aux forces de l’ordre : « n’acceptez pas que des brebis galeuses salissent vos tenues »

18 janvier 2020 à 17 05 46 01461

Des Guinéens ont encore été tués par balles en marge des dernières manifestations organisées par le Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC). Alors que les opposants au 3ème mandat s’apprêtent pour le 2ème acte de la « résistance citoyenne active et permanente », Saïkou Yaya Barry, secrétaire exécutif de l’Union des Forces Républicaines (UFR), invite les forces de l’ordre d’être « républicaines » et de ne pas accepter que « des brebis galeuses qui ont reçu de l’argent pour tuer nos compatriotes souillent leur tenue ». Il l’a dit à l’occasion de l’assemblée générale hebdomadaire du parti, tenue à son siège ce samedi, 18 janvier 2020, a constaté sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Lire

Législatives du 16 février 2020 : « il n’y aura pas d’élections sans le PADES »

18 janvier 2020 à 17 05 30 01301

 

Djaba Condé, secrétaire fédérale du PADES à Kankan

A l’image de certains grands partis de l’opposition, le Parti des Démocrates pour l’Espoir (PADES) compte boycotter les élections législatives du 16 février prochain et empêcher leur tenue. A l’occasion de son assemblée hebdomadaire de ce samedi, 18 janvier 2020, le parti a réaffirmé son engagement à s’opposer « par tous les moyens légaux » à la tenue du scrutin. Le combat contre le 3ème mandat n’aura pas été occulté à cette rencontre politique, a constaté sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Lire

Malick Sankhon annonce : « Alpha Condé sera notre candidat en 2020 »

18 janvier 2020 à 13 01 35 01351

Malick Sankhon, DG de la CNSS et membre du bureau politique national du RPG-AEC

« Rien ne se décidera dans ce pays contre nous parce que le peuple veut de nous ; parce que le peuple veut d’Alpha Condé comme président. Lorsque nous allons gagner les législatives à leur insu, nous ferons ce que le président va nous proposer. Moi, Malick Sankhon, je dis à qui veut l’entendre, en 2020, Alpha Condé sera le candidat du RPG arc-en-ciel »

Lire

En Guinée, des policiers ont-ils tiré à balles réelles sur les manifestants ?

16 janvier 2020 à 20 08 24 01241
Par Les Observateurs de France24 : Le 13 janvier, répondant à l’appel du Front national de la défense de la Constitution (FNDC), des milliers de personnes ont manifesté à Conakry, la capitale de la Guinée, et dans d’autres grandes villes du pays. Réprimées sévèrement, les manifestations ont fait deux morts. Un jeune de 21 ans a été tué dans une banlieue de la capitale, où les policiers sont accusés d’avoir tiré à balles réelles. Ce que le gouvernement conteste. Nous avons enquêté pour établir ce qu’il s’était passé.

Lire

L’UGDD sur l’ouverture de la campagne pour les législatives : « c’est la provocation de trop »

16 janvier 2020 à 14 02 06 01061

Pépé Francis HABA, président du parti Union Guinéenne pour la Démocratie et le Développement (UGDD)

A travers un décret lu sur les ondes des médias d’Etat, hier mercredi 15 janvier 2020, le président Alpha Condé a fixé la période de la tenue de la campagne électorale en prélude aux législatives du 16 février 2020. Une annonce qui intervient au moment où les poids lourds de l’opposition boycottent le scrutin et menacent d’empêcher sa tenue.

Lire

Attaque de la voiture du Khalife du Fouta : Elhadj Chérif Barry dénonce « un acte inadmissible »

16 janvier 2020 à 13 01 54 01541

Elhadj Mamadou Chérif Barry, Secrétaire Général des Affaires religieuses de la préfecture de Dalaba

Les réactions se multiplient suite à l’attaque de la voiture d’Elhadj d’Elhadj Bano Bah, le Khalife général du Fouta Djallon. Attaque survenue dans la journée du mercredi, 15 janvier 2020, dans la ville de Pita. Ce sont des agents des forces de l’ordre qui sont accusés d’avoir cassé les vitres des portières avant du véhicule de l’autorité morale de la Moyenne Guinée. Au lendemain de cet incident, Elhadj Mamadou Chérif Barry, le secrétaire général des affaires religieuses de la préfecture de Dalaba, a réagi au micro du correspondant de Guineematin.com à Mamou.

Lire

Pita : la ville assiégée par les forces de l’ordre, plusieurs bavures signalées

15 janvier 2020 à 21 09 36 01361

La voiture d’Elhadj Bano Bah, Khalife général du Fouta

Au lendemain de la chaude journée d’hier, la ville de Pita a vécu une journée relativement calme ce mercredi, 15 janvier 2020. En effet, plusieurs agents de sécurité, venus de Labé et de Mamou, sont arrivés dans la ville pour rétablir l’ordre sur place. Mais, ces mêmes agents sont accusés par des citoyens, qui ont contacté Guineematin.com dans la soirée de ce mercredi, de commettre des exactions sur les habitants de la commune urbaine.

Lire

Mohamed Gharé aux citoyens de Kankan : « n’agressez personne, ne détruisez les biens de personne »

15 janvier 2020 à 18 06 22 01221

Mohamed Gharé, Gouverneur de Kankan

Depuis plusieurs jours, la Guinée est en proie à des manifestations, appelées par le Front National pour la Défens de la Constitution (FNDC) dans la lutte contre la volonté d’Alpha Condé de s’accrocher au pouvoir au-delà de ses deux mandats légaux. Des scènes de violences, parfois meurtrières avec d’énormes dégâts matériels, ont été enregistrées à Conakry et en province.

Lire

Législatives 2020 : pourquoi l’Opposition refuse de les cautionner ?

15 janvier 2020 à 18 06 04 01041

Cellou Dalein Diallo, président de l’UFDG, chef de file de l’opposition guinéenne

Par Cellou Dalein Diallo, Président de l’UFDG et Chef de file de l’Opposition en Guinée : À un mois de l’échéance majeure que représentent les élections législatives prévues le 16 février 2020, même s’il est impossible de les tenir à cette date, nous sommes déterminés à faire barrage à la mascarade électorale qu’Alpha Condé prépare. Reporté à plusieurs reprises depuis fin 2018 par un Président sorti affaibli des communales du 4 février 2018, ces législatives ne sont finalement organisées que pour une seule raison : montrer que le RPG-arc-en-ciel est largement majoritaire dans le pays, en lui octroyant, grâce à une fraude institutionnalisée, les 2/3 des sièges du Parlement et légitimer ainsi à l’avance la victoire du Oui à son référendum sur la nouvelle Constitution. En fait, toute cette gymnastique ne vise qu’à donner la possibilité à Alpha Condé de briguer un troisième mandat après son second et dernier mandat.

Lire

Tirs à balles réelles à Cosa : Guineematin dans la famille de feu Mamadou Sow

14 janvier 2020 à 23 11 44 01441

Comme annoncé dans nos précédentes dépêches, deux jeunes guinéens ont été tués (à Conakry et à Labé) hier, lundi 13 janvier 2020, à l’occasion de la toute première journée des manifestations illimitées contre le projet de nouvelle constitution qui permettrait au président Alpha Condé de briguer un troisième mandat à la tête de la République de Guinée. Et, ce mardi, deuxième journée, Labé a enregistré un deuxième cas de mort par balle.

Lire

Urgent : le préfet de Lélouma chassé par des manifestants, sa résidence saccagée… (le maire)

14 janvier 2020 à 19 07 59 01591

Des manifestants contre le projet de nouvelle constitution et de 3ème mandat pour le président Alpha Condé, appelés « jeunes incontrôlés », ont brûlé le véhicule de commandement du secrétaire général chargé des Affaires Administratives et Financières de Lélouma, saccagé celui du chargé des collectivités décentralisées et vandalisé la résidence de fonction du préfet de la localité, Mohamed Deen Camara.

Lire