Conakry : une femme de 61 ans condamnée pour avoir manifesté contre un 3ème mandat d’Alpha Condé

1 avril 2020 à 21 09 12 04124

Âgée de 61 ans et mère de 5 enfants, Mabinty Camara a comparu ce mercredi, 1er avril 2020, devant le tribunal correctionnel de Mafanco. Cette commerçante était poursuivie pour « participation délictueuse à un attroupement ». Des faits pour lesquels elle a été reconnue coupable. Le tribunal l’a finalement condamnée à 6 mois de prison assortis de sursis, rapporte un journaliste de Guineematin.com qui a suivi cette audience.

Lire

Baisse du prix du carburant : « c’est déplorable et cynique » (Saïkou Yaya)

1 avril 2020 à 11 11 54 04544

Honorable Saïkou Yaya Barry, secrétaire exécutif de l’UFR

A travers un communiqué conjoint des ministères des Hydrocarbures, des Finances et du Budget, les autorités guinéennes ont annoncé la baisse du prix du carburant à la pompe. Selon ledit communiqué, à partir de ce mercredi, 1er avril 2020, le prix du litre à la pompe passe de 10 000 à 9 000 GNF sur toute l’étendue du territoire national. Interrogé à ce sujet par un reporter de Guineematin.com, Saïkou Yaya Barry, secrétaire exécutif de l’Union des Forces Républicaines (UFR), dénonce une mesure cynique dans une conjoncture où le gouvernement pouvait mieux faire pour soulager les populations.

Lire

COVID-19 à Conakry : le décret d’Alpha Condé violé à Gomboya et Kagbélen

1 avril 2020 à 7 07 02 04024

L’isolement de la ville de Conakry de l’intérieur du pays pour freiner la propagation du coronavirus est comme une pilule amère qui est difficile à avaler pour les professionnels des transports. Dans les gares routières de Conakry et environs, chauffeurs et responsables syndicaux sont pris au dépourvu et ne savent plus à quel saint se vouer. C’est le cas notamment à Gomboya, dans la préfecture de Coyah, et à Kagbélen, dans Dubréka, où un reporter de Guineematin.com a constaté que des véhicules étaient sur la piste pour desservir l’intérieur du pays, malgré un décret d’Alpha Condé qui instruit le contraire.

Lire

Lutte contre le Covid-19 : l’isolement de Conakry ignoré au barrage de Bangouya (Coyah)

31 mars 2020 à 14 02 05 03053

Pour freiner la propagation de l’épidémie du Coronavirus, le président Alpha Condé a pris une série de mesures, dont l’instauration d’un couvre-feu et l’isolement de la capitale Conakry. Mais cette mesure, prise dans la nuit d’hier lundi, 30 mars 2020, et qui interdit les déplacements de Conakry pour l’intérieur du pays, n’est pas respectée sur certains axes routiers. C’est le cas au barrage érigé par les services de sécurité à Bangouyah, relavant de la sous-préfecture de Kouria, dans la préfecture de Coyah, rapporte Guineematin.com à travers son envoyé spécial.

Lire

Etat d’urgence sanitaire ou un simple faire-semblant ?

31 mars 2020 à 9 09 44 03443

Alpha Condé, président de la République

Si les Guinéens ne connaissent pas l’état d’urgence, ils connaissent en revanche l’état de siège. Au pire moment de la crise de janvier et février 2007, le gouvernement avait instauré un état de siège. Lequel était très contraignant pour le citoyen, privé de sa liberté. Sur la base de cette réalité vécue il y a 13 ans, les citoyens s’attendaient à une certaine restriction de leur liberté après l’instauration de l’état d’urgence sanitaire. Rien n’en est. Cet état d’urgence n’a eu pour le moment aucun impact sur le quotidien du citoyen.

Lire

Alpha Condé passe à la vitesse supérieure : Conakry isolé, couvre-feu dans tout le pays

30 mars 2020 à 23 11 54 03543

La propagation de la pandémie du Coronavirus en Guinée amène le président Alpha Condé à prendre des mesures de plus en plus drastiques. Quelques jours seulement après avoir décrété l’état d’urgence dans le pays, le chef de l’Etat guinéen instaure un couvre-feu sur l’ensemble du territoire national, a appris Guineematin.com à travers un décret rendu public dans la soirée de ce lundi, 30 mars 2020.

Lire

Incendie d’une mosquée ? Panique et débandade à N’zérékoré !

30 mars 2020 à 14 02 49 03493

Une rumeur sur l’incendie d’une mosquée dans la commune urbaine de N’zérékoré a provoqué une panique générale ce lundi, 30 mars 2020. La rumeur, née d’une bagarre entre deux garçons au quartier Gonia 3, s’est propagée comme une traînée de poudre et a provoqué une débandade avec la fermeture des boutiques, des magasins et autres centres de négoce, rapporte le correspondant de Guineematin.com basé dans la préfecture.

Lire

La Guinée ou le nouveau foyer de la guerre froide

30 mars 2020 à 9 09 05 03053

C’est désormais officiel. La Guinée et la France ne filent plus le même coton. La première n’ayant pas apprécié la réaction de la seconde suite au double scrutin du 22 mars dernier. L’ancien opposant, exilé en France pendant près de quatre décennies, n’est plus en odeur de sainteté avec ses anciens protecteurs. En cause, sa volonté de s’accrocher au pouvoir.

Lire

La Russie « valide » les élections contestées en Guinée : ce qu’en dit Faya Millimono

28 mars 2020 à 18 06 41 03413

Dr Faya Millimono, président du BL

La Russie prend le contre-pied des grandes puissances occidentales en ce qui concerne les élections législatives et référendaires du 22 mars 2020, en Guinée. Moscou estime que ce double scrutin s’est déroulé « d’une manière organisée » et met en garde contre les tentatives d’ingérence extérieure. Une sortie qui suscite des réactions dans les rangs de la classe politique guinéenne, a constaté Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Lire

Résultats du référendum : Bah Oury dénonce « un non-sens »

28 mars 2020 à 12 12 48 03483

Bah Oury, président du parti UDD

Des réactions se font entendre au sein de la classe politique guinéenne, suite à la publication des résultats du référendum constitutionnel du 22 mars 2020, contesté par l’opposition. Ces résultats, rendus publics hier, vendredi 27 mars par la CENI, donnent le OUI à la nouvelle constitution, vainqueur avec 91, 59% des voix.

Lire

COVID 19 : les citoyens de Boké négligent les mesures de prévention

28 mars 2020 à 9 09 24 03243

Alhassane Sanoussy Camara, préfet de Boké

Comme annoncé précédemment, huit cas confirmés de COVID-19 (dont un guéri) et plus de mille contacts ont déjà été enregistrés en Guinée, depuis que la pandémie de Coronavirus a commencé à sévir dans le monde. Et, face à la dangerosité de cette maladie qui oblige même les grandes puissances à se barricader, le président Alpha Condé a décrété « l’état d’urgence » et annoncé la fermeture des lieux de cultes, des bars, des frontières…

Lire

Fermeture des bars : « on ne peut pas respecter ça… »

28 mars 2020 à 8 08 41 03413

La fermeture des bars, annoncée avant-hier, jeudi, dans le cadre de l’état d’urgence décrété par le président Alpha Condé, n’est pas effective partout. Si certains gérants se plient à cette décision, d’autres par contre disent ne pas pouvoir l’appliquer. C’est le constat fait par un reporter de Guineematin.com hier, vendredi 27 mars 2020, Conakry.

Lire

Lutte contre le COVID-19 : des guinéens sur les mesures contraignantes annoncées par Alpha Condé

27 mars 2020 à 19 07 26 03263

Comme annoncé précédemment, le président de la République a décrété hier, jeudi 26 mars 2020, « l’Etat d’urgence sanitaire » en Guinée. Le président Alpha Condé a annoncé plusieurs mesures « contraignantes » qui visent à limiter la propagation de la maladie de COVID-19 dans le pays. Ces mesures vont de la fermeture des écoles à la limitation du nombre de passagers dans le transport urbain, en passant par la fermeture des lieux de cultes et des bars entre autres.

Lire

Référendum contesté en Guinée : la CENI annonce plus de 91 % de « OUI »

27 mars 2020 à 18 06 50 03503

Malgré les contestations internes et externes des élections (référendaire et législatives) du dimanche dernier, 22 mars 2020, qui ont engendré de nombreux morts à Conakry et à l’intérieur du pays (notamment à N’zérékoré), la CENI a annoncé ce vendredi, 27 mars 2020, des résultats provisoires où le « OUI » l’aura remporté à 91,59 % contre 8,41% de « NON ».

Lire

Violences meurtrières à N’zérékoré : Damaro Camara pointé du doigt par la diaspora forestière

27 mars 2020 à 15 03 53 03533

Dans une déclaration publiée ce vendredi, 27 mars 2020, le comité de prévention et de gestion de crise du conseil supérieur de la diaspora forestière condamne les violences survenues à N’zérékoré. Le comité accuse principalement l’honorable Amadou Damaro Camara, président du groupe parlementaire du RPG arc-en-ciel à l’Assemblée nationale d’en être le principal instigateur. Le comité invite le gouvernement guinéen à mettre en place une commission indépendante pour enquêter sur les crimes commis dans cette partie de la Guinée.

Lire

Coronavirus : 3 nouveaux cas confirmés en Guinée

27 mars 2020 à 9 09 39 03393

La pandémie de Coronavirus gagne du terrain en Guinée. Trois nouveaux cas viennent d’être détectés dans le pays, a appris Guineematin. L’annonce a été faite dans la matinée de ce vendredi, 27 mars 2020, par l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire. Il s’agit de deux citoyennes de nationalité française et d’une guinéenne.

Lire

Koundara : des partisans du RPG exigent le départ du maire de Sarébhoïdho et de son équipe

26 mars 2020 à 20 08 35 03353

Comme annoncé précédemment, une confrontation entre partisans du pouvoir et de l’opposition a été évitée de justesse ce jeudi, 26 mars 2020, dans la sous-préfecture de Sarébhoïdho, relevant de la préfecture de Koundara. Leur différend est né de la volonté de partisans du RPG Arc-en-ciel, le parti au pouvoir, de récupérer la gestion de la mairie des mains de l’UFDG, le principal parti d’opposition du pays. Les protestataires exigent le départ du maire et de l’ensemble de son équipe, composée uniquement d’élus de son parti, a appris Guineematin.com à travers un de ses journalistes.

Lire

Alpha Condé décrète l’Etat d’urgence en Guinée : frontières, mosquées, églises, etc. fermées ! Les cérémonies religieuses interdites

26 mars 2020 à 19 07 17 03173

« Tous les bars, salles de jeux, de spectacle, de cinéma et autres lieux de rassemblement seront fermés pour une durée de quatorze (14) jours, renouvelables. L’accès aux lieux publics et privés (marché, restaurants, banques etc.) se fera sous condition du respect des gestes barrières sanitaires (installation de kits de lavage des mains, distanciation de 2 mètres etc.). Tous les rassemblements sont limités à vingt (20) personnes…. Tous les voyages non essentiels dans les pays où ont étés confirmés plus de 50 malades du COVID 19 seront reportes. Les lieux de culte (mosquées et églises) sont fermés pour une durée de quatorze (14) jours, renouvelables. Les cérémonies religieuses ou retraites islamiques sont interdites… ».

Lire

Double scrutin contesté en Guinée : la honte du siècle !

26 mars 2020 à 14 02 46 03463

Amadou Diouldé Diallo, Journaliste-historien pour Guineematin. Le président Ahmed Sékou Touré disait que « l’homme est un connu inconnu et un inconnu connu » ; et Lansana Conté d’ajouter : « ne donnez jamais le pouvoir de ce pays à ceux qui ne le connaissent pas ». Ces mises en garde des deux premiers présidents de la République de Guinée sonnent comme une sorte de prémonition sur le personnage d’Alpha Condé dont les dix années de gouvernance constituent une véritable apocalypse pour notre peuple et notre pays.

Lire