SIHACO 2021 : voici le formulaire d’Inscription à télécharger

17 août 2021 à 20 08 21 08218

Pôle d’attraction des grands promoteurs immobiliers et des acteurs de l’innovation, le Salon des Infrastructures, de l’Habitat et de la Construction (SIHACO), est une véritable vitrine fédératrice des plus prestigieuses entreprises du bâtiment et des organismes internationaux du BTP. Il constitue un lieu privilégié de rencontres d’importantes délégations étrangères, de donneurs d’ordres, d’architectes et d’initiateurs de grands projets, un facteur de développement économique majeur pour la Guinée.

 Date : du 09 au 13 Novembre 2021

 Lieu : Palais du Peuple – Conakry – République de Guinée

SIHACO, c’est le rendez-vous de nombreux professionnels présentant les différents secteurs de l’habitat et de la construction :

Pour participer au SIHACO 2021  téléchargez dès maintenant Le Formulaire d’Inscription sur le site du salon www.sihaco.org.gn ou à l’adresse : CIGEX, 1er étage Immeuble Kaloum/Almamya/623 57 31 52/610 95 01 79/664 54 50 63

Lire

Djassa d’or 2021 : Guineematin sacré meilleur site web de la Guinée

27 juin 2021 à 19 07 16 06166

Guineematin.com et plusieurs autres organes d’informations qui dominent l’espace médiatique de la Guinée ont été sacrés champions par le Djassa d’or 2021. L’évènement a été célébré hier, samedi 26 juin 2021, dans un espace hôtelier de la place. Cette grand-messe des médias guinéens (avec 20 prix et des prix d’honneur) a été placée sous la présidence de l’Honorable Amadou Damara Camara, président de l’Assemblée nationale, en présence de plusieurs personnalités guinéennes et amis de la presse, a constaté un journaliste de Guineematin.com qui a assisté à l’évènement.

Très heureuse de voir l’engouement autour cet évènement, madame Médine Magbé Konaté, la présidente de Djassa multi-communication, n’a pas caché sa satisfaction face au succès du Djassa d’or. Parlant des prix, la principale organisatrice de cet évènement a rappelé que c’est le jury (composé des professionnels, des journalistes aguerris) qui évalue et proclame les résultats.

« Je salue ce beau public qui a fait le déplacement. Je me réjouis de cet engouement. Vous avez vu les résultats proclamés par le jury. Et, ce jury est composé de professionnels aguerris de la presse. Ce sont des gens sérieux et honnêtes dans leur travail. Et parfois même, ils sont critiques. Le Djassa organise et le jury évalue et proclame les résultats, voilà comment est-ce ça se passe. Aujourd’hui, le Grand prix a été remporté par le Groupe Djoma Médias. Mais, ce n’est pas cela qui m’importe. Ce qui m’importe, c’est le travail que je fais pour aider les journalistes, pour faire qualifier notre métier dans un pays où le public devient de plus en plus exigent », a indiqué la patronne du Djassa Multi-communication.

« Le Djassa d’or a innové cette année en instaurant un 21ème prix dénommé « Prix Ibrahima Sylla ‘’Ibra’’ » pour l’intégration africaine et remporté par le groupe Hadafo Médias qui étend son audience dans la sous-région », a précisé madame Konaté, avant de rappeler le caractère humanitaire de ce rendez-vous des médias guinéens. Il s’agit d’une collecte de fonds organisée pour le soutien du journaliste sportif, Almamy Laye Soumah de la Radiotélévision guinéenne (RTG), qui est malade, alité à la maison.

En président à la cérémonie de remise officielle des trophées du Djassa d’or ou le sacre des meilleurs de la presse guinéenne, l’honorable Amadou Damaro Camara, le Président de l’Assemblée nationale, a salué le rôle de noblesse qu’incarne la profession du journalisme.

« En écoutant le discours de Médine Konaté, j’ai retenu un mot. Celui de réinventer le métier du journalisme. Aux Etats-Unis où j’ai eu la chance de connaître la société, il y a des caractères de ressemblance avec les exigences de la presse qui m’ont marqués. Premièrement, c’est le patriotisme, chez l’Américain, le patriotisme est une essence chez tout citoyen américain, quelle que soit sa couleur. Deuxièmement, c’est la conscience générationnelle. Et, troisièmement, c’est l’éthique du travail. L’Américain, même né riche, n’arrête pas de travailler. La meilleure image de cet esprit, c’est vous les journalistes. Vous devez défendre la patrie, vous respectez vos aînés et vous n’arrêtez pas de travailler. Les journalistes, vous êtes un couteau à double tranchant. Vous pouvez bien faire et vous pouvez également détruire (…). Vous êtes aussi des écrivains. Vous pouvez écrire. Ecrivez sur ce pays. Nos devanciers qui n’ont pas le même cursus académique que nous, ont pu écrire et laisser de bonnes traces en se battant par la plume et sans le moindre coup de feu, ils nous ont donné l’indépendance. C’est un grand mérite. Nous sommes quelques-uns dans cette salle ; mais, vos actions vont au-delà de cette salle, au-delà des frontières du pays et je vous dis bravo. Bravo aux organisateurs et bravo à ceux qui sont primés », a notamment dit le Chef du Parlement guinéen.

Après avoir rappelé les critères rigoureux et professionnels qui ont prévalu à la désignation des lauréats, le Président du Jury, Bangaly Camara, ancien Directeur Général de l’Institut supérieur des sciences de l’information et de la communication de Guinée, a autorisé la proclamation des résultats.

Et, au nom du Jury, c’est Madame Barry Hawa Camille Camara, ancienne commissaire à la HAC, qui a déclaré votre quotidien en ligne champion des sites guinéens d’information pour l’année 2021.

« Prix Djassa d’or du meilleur site web guinéen pour l’année 2021, Guineematin.com ». Un trophée accueilli avec humilité et joie pour le bonheur des millions de lecteurs de ce site, fondé par Nouhou Baldé.

Le Directeur de la Publication qui représentait le Fondateur et Administrateur Général du site, a exprimé sa satisfaction aux nombreux lecteurs du site et dit toute sa gratitude aux organisateurs.

« Guineematin.com, lancé officiellement le 03 juillet 2014, est un site créé pour donner des informations crédibles, en temps réel et partout où elle se trouve, au public par une équipe de journalistes dynamiques et professionnels sous la conduite de Nouhou Baldé », a-t-il dit, avant de préciser que ce mérite est à l’honneur de Nouhou Baldé qui a consacré tous ses efforts, ses moyens et son temps à construire, entretenir et faire grandir ce site où tous les Guinéens, de toutes les régions, de toutes les tendances, de toutes les confessions et de toutes les générations se reconnaissent. Dans le paysage médiatique guinéen, Nouhou Baldé s’est forgé une image d’un journaliste modèle et d’un patron de presse rigoureux et responsable.

A rappeler que chaque prix est accompagné d’un cadeau offert par les sponsors du Djassa d’or. Ces cadeaux sont composés des ordinateurs, des congélateurs, des écrans plats, des motocyclistes ou d’une parcelle. La remise fera l’objet d’un communiqué, selon les organisateurs.

Cette cérémonie a été clôturée par la coupe du gâteau marquant les dix ans d’existence de Djassa multi-communication.

Abdallah BALDE pour Guineematin.com

Tél : 628 08 98 45

Lire

Taptap Send fait son grand retour en Guinée !

21 juin 2021 à 14 02 06 06066

L’application Taptap Send qui permet de transférer de l’argent à vos proches et amis depuis l’Europe et le Canada est de nouveau disponible pour les Guinéens.

Pour son grand retour, Taptap Send a noué un partenariat avec le service Mobile Money de MTN “MoMo”.

Un service de transfert instantané et sans frais

Le fonctionnement est très simple, Taptap Send donne la possibilité à ses utilisateurs en Europe et au Canada d’envoyer de l’argent vers la Guinée sans aucun frais, quel que soit le montant !

Il suffit simplement de télécharger l’application Taptap Send  et d’effectuer un transfert en utilisant votre carte bancaire.

Vous allez ensuite renseigner le numéro de  téléphone Areeba (MTN) du destinataire et le tour est joué.

De manière instantanée, les fonds sont transférés vers le compte MoMo du bénéficiaire. Ce dernier pourra retirer l’argent dans tous les points de retrait MoMo et chez les commerçants partenaires.

L’ensemble du processus, de l’envoi à la réception, est bien entendu très sécurisé.

A vos transferts et profitez d’un bonus lors de votre première transaction !

Taptap Send : une entreprise engagée

Les envois de fonds dans le monde représentent plus de 500 milliards de dollars par an, dont la majeure partie est réinvestie dans les pays en développement. Mais le marché est dominé par les services traditionnels qui sont coûteux. En proposant un service de qualité et sécurisé sans frais, Taptap Send contribue aux objectifs de développement durable de l’ONU qui visent à faire baisser les coûts liés au transfert d’argent.

SUIVEZ TAPTAP SEND SUR FACEBOOK

SUIVEZ TAPTAP SEND SUR INSTAGRAM

A propos

Taptap Send est une start-up londonienne, créée en 2018, spécialisée dans le transfert d’argent. Taptap Send prend en charge le transfert d’argent vers la Guinée, le Sénégal, le Ghana, le Cameroun, la Côte d’Ivoire, le Bangladesh, le Vietnam, la RD Congo, le Maroc, le Sri Lanka et la République du Congo.

Lire

Fourniture d’équipements, de matériels et fournitures au PAAEG-EDG : demande de partenariats

21 juin 2021 à 8 08 25 06256

Appel à parténariat Fournissuers

REPUBLIQUE DE GUINEE

PROJET D’AMELIORATION DE L’ACCES A L’ELECTRICITE EN GUINEE

(PAAEG-EDG)

IDA Don N° D426 – GN / IDA Crédit n° : 6372 – GN

DEMANDE DE PARTENARIATS

FOURNITURE D’EQUIPEMENTS INFORMATIQUES, MATERIEL ET MOBILIER DE BUREAU, MATERIEL ROULANT, FOURNITURES ET CONSOMMABLES DE BUREAU

  1. Le Gouvernement de la République de Guinée a obtenu un financement de l’IDA à hauteur de 50 millions de Dollar US et de l’AFD à hauteur de 50 millions d’Euros pour financer le Projet d’Amélioration de l’Accès à l’Électricité en Guinée (PAAEG) dont l’objectif est d’accroître l’accès à des services améliorés d’électricité dans la région métropolitaine de Conakry et d’améliorer la performance opérationnelle de la Société Electricité de Guinée (EDG). Il a l’intention d’utiliser une partie de ces financements pour effectuer des paiements au titre des futurs marchés de fourniture d’équipements informatiques, du matériel et mobilier de bureau, du matériel roulant, fournitures et consommables de bureau.
  • Le PAAEG-EDG sollicite des partenariats avec les Sociétés et Entreprises légalement constituées en Guinée afin de constituer une Base de données des fournisseurs qui permettra de présélectionner celles qualifiées pour les consultations futures dans l’acquisition des équipements et fournitures citées plus haut.
  • Les critères d’éligibilité pour figurer dans cette Base de données sont :
  • Être légalement constituée (RCCM) et à jour en matière de fiscalité (Quitus fiscal à jour),
  • Disposer d’un siège social vérifiable,
  • Avoir réalisé des cas similaires pertinents dans les domaines d’intervention de la Société ou de l’Entreprise (au moins 3 cas similaires),
  • Les Partenaires intéressés et éligibles peuvent obtenir des informations auprès de l’Unité de Gestion du  Projet d’Amélioration de l’Accès à l’Électricité en Guinée (PAAEG-EDG), Immeuble Grands Compte EDG, quartier Coronthie, Commune de Kaloum, République de Guinée, Email : [email protected] cc [email protected] de 09 h 00 à 16 h 00 du lundi au jeudi et 09h 00 à 13 h 00 le vendredi.
  • Les demandes de partenariat adressées au Chef du Projet PAAEG-EDG devront être déposées à l’adresse indiquée ci-dessus au plus tard le 05 Juillet 2021 à 16 h 00.

Conakry, le 21 Juin 2021

Le Chef de Projet

Mamadou Alpha BALDE

Lire

Guinée : de nouveaux héros de la République

12 juin 2021 à 9 09 13 06136
Elhadj Abdoulaye Baldé, imam dans 3 mosquées de Conakry (à Wanindra, Dabondy et Madina). Il a été arrêté à son domicile à Wanindra le 28 octobre 2020 à 02 heures du matin à cause de ses opinions. Il est parmi les prisonniers qui sont toujours en détention à la Maison centrale de Conakry, sans jugement

Aussi paradoxal que cela puisse paraitre, Oumar Sylla dit Foniké Mangué est le grand gagnant du procès au terme duquel il a été condamné par la justice guinéenne. Et pour cause, s’il ne subit pas le sort de Roger Bamba, mort en prison, c’est un héros qui sortira de sa détention au terme de sa peine. Ce chantre de la résistance contre le troisième mandat aura été incontestablement un symbole dans la lutte contre le pouvoir  à voie. Il le paye aujourd’hui le prix.

Comme Oumar Sylla, d’autres activistes de la société civile se sont distingués dans ce combat. Ce sont entre autres Ismaël Condé et Souleymane Condé. Le premier a abandonné les avantages et privilèges du pouvoir pour les valeurs qui sont les siennes. Le second, en quittant les Etats-Unis pour venir participer directement à la lutte politique, s’est jeté dans la gueule du loup. Il l’a fait en connaissance de cause.

Ces jeunes constituent l’exception qui confirme la règle dans une société confrontée à une perte de repères et de valeurs. En effet, dans ce pays, les arrivistes et autres parvenus sont célébrés voire adorés. La vertu est considérée comme une malédiction et même un crime. Les gens pensent qu’il faut se remplir les poches par tous les moyens. Quitte à fouler les pieds la morale. D’ailleurs nombre d’opportunistes estiment que la politique n’est pas la religion. Et par conséquent on peut changer d’opinion au gré de ses intérêts pécuniaires.

Jusqu’ici la vieille génération était accusée d’être celle qui est corrompue. Celle qui met le pays en arrière. Les pourfendeurs de cette génération appelant à balayer les vieux dans la gestion de la chose publique. Ces partisans d’un nettoyage générationnel ont eu pour leurs comptes ces derniers temps. Leur point de vue a été battu en brèche par les agissements de la nouvelle génération, nettement moins vertueuse que la vieille.

Durant cette période charnière de la lutte pour l’instauration de la démocratie et de l’Etat de droit, les jeunes se sont avérés être les pires des pires dans la démagogie et la lutte pour l’intérêt personnel et égoïste. Leurs agissements ont été plus nuisibles et plus préjudiciables que la répression contre les manifestants. Un agent à la gâchette facile blesse ou tue un manifestant. Mais un opportuniste induit en erreur toute une génération.

C’est en cela que ces jeunes martyrs Oumar Sylla, alias Foniké Mangué, Ismaël Condé, Souleymane Condé, feu Roger Bamba, Sékou Koundouno, Ibrahima Diallo et tous les autres sont des héros. Parce qu’ils ont fait don de soi pour que la Guinée ressemble aux autres pays civilisés. Puisque tous ces jeunes ne subiront heureusement pas le sort de Roger Bamba, ils seront les gardiens de la démocratie qui s’annonce à l’horizon.

A ceux qui clouent au pilori la vieille génération, il y a un autre symbole qui balaie d’un revers de la main leurs assertions. C’est l’engagement sans faille d’Elhadj Sékouna Soumah contre le pouvoir à vie. Il n’est point besoin d’être dans le secret des palais pour savoir que ce vieux a décliné toutes les offres financières et matérielles au profit de la Guinée.

Pour revenir aux jeunes combattants de la liberté, privés de liberté, le symbole leur résistance est à la dimension de l’immoralité qui règne dans la société guinéenne. Faire preuve de dignité dans une société où l’indignité a été érigée en règle, est un immense mérite. C’est pourquoi tous les patriotes doivent, chacun à sa manière, soutenir Oumar Sylla, Ismaël Condé, Souleymane Condé, Madic100 frontière, l’imam Elhadj Abdoulaye Baldé et bien évidemment leurs compagnons d’infortune, responsables de l’UFDG.

Habib Yembering Diallo pour guineematin.com

Téléphone : 664 27 27 47

Lire

Formation des journalistes en Guinée : Amadou Diallo (BBC) et Mouctar Bah (RFI/AFP) lancent « Passerelle Communication »

25 mai 2021 à 13 01 11 05115

Vous êtes journalistes ou étudiants en journalisme et vous souhaitez approfondir vos connaissances, Passerelle Communication organise à Conakry une session de formation de 10 jours sur le traitement de l’information en périodes de crises et les genres radiophoniques.

Formateurs, deux journalistes chevronnés de renommée internationale : Amadou Diallo Consultant Média, Grand Reporter, ancien correspondant de la BBC, ancien présentateur à BBC Afrique et Mouctar Bah Consultant Media correspondant de RFI et de l’AFP.

La formation sera pratique et payante.

Si vous voulez participer à cette formation

Contacter le 620 79 96 39 ou le 620 11 99 90 Les places sont limitées et une attestation de participation sera donnée aux plus méritants.

Lire

SOS pour Mouddatou Diallo

20 mai 2021 à 6 06 34 05345
Mouddatou Diallo

Âgée de 20 ans et originaire de la préfecture de Télimélé, Mouddatou Diallo est une jeune élève qui a été contrainte d’abandonner l’école en classe de terminale. Et, pour cause, elle souffre d’une « Sinusite grave » depuis 2018 (année à laquelle elle devait faire le baccalauréat). Et, cette maladie lui inflige aujourd’hui de terribles maux de tête qui l’empêchent quasiment de dormir la nuit. Egalement, cette maladie lui a causé des plaies (dans les narines et à la bouche) qui lui infligent des douleurs atroces. Et, aujourd’hui, dépourvue de moyens financiers, Mouddatou Diallo tend la main aux personnes de bonne volonté pour l’aider à traiter cette maladie.

Actuellement, la jeune fille vit avec sa mère à Kamsar, une sous-préfecture qui relève de la préfecture de Boké. Mais, elle a attrapé la sinusite à Télimélé où elle faisait ses études. Elle faisait la terminale (option sciences mathématiques) quand elle a constaté les premiers symptômes.

Mouddatou Diallo

« Cette maladie a commencé en 2018 lorsque je faisais la terminale. C’est à partir de là que j’ai commencé à ressentir des douleurs au niveau de la tête. J’ai été à l’hôpital de Télimélé avant que la maladie ne devienne grave. Mais, les médecins n’ont rien dit de précis. Cependant, les gens disaient que c’est la sinusite. C’est la tête qui me faisait mal au début et j’étais chaque fois enrhumé. Actuellement il y a des graves blessures dans mes narines, la bouche et au niveau de mes lèvres », a expliqué Mouddatou Diallo dans un entretien accordé à Guineematin.com en début de cette semaine.

La jeune fille traine cette maladie depuis trois (3) ans maintenant. Elle l’empêche de faire quoique ce soit actuellement. Et, jusque-là impuissante face à ce mal qui la ronge, Mouddatou Diallo voit ses rêves de devenir ‘’Comptable’’ ou ‘’Ingénieure en informatique’’ s’évaporer chaque jour. C’est pourquoi elle implore aujourd’hui l’aide des personnes de bonne volonté pour traiter cette capricieuse sinusite avant que tout son avenir ne s’écroule définitivement.

Mouddatou Diallo

« Ça a commencé en 2018 quand je me préparais pour le Bac. C’est à cause de cette maladie que je n’ai pas pu faire le Bac. Parce que la plaie était dans mes narines et au niveau de ma bouche et ça me faisait très mal. Actuellement, je n’arrive pas à dormir, surtout la nuit.

A Télimélé, le médecin m’avait suggéré de partir à Conakry, en disant que c’est là-bas que je pourrais trouver le médicament. Mais, on n’a pas pu effectuer le déplacement par manque de moyen financier. Donc, je suis revenue à Kamsar, auprès de ma maman, où je vis actuellement. Je demande à toutes les personnes de bonne volonté, aux agents de l’Etat, aux ONGs et autres de m’aider à me faire soigner et sauver ma vie », a notamment demandé Mouddatou Diallo, qui caresse le rêve de devenir Ingénieure en Informatique ».

Mouddatou Diallo

Pour toute personne ou organisation qui souhaiterait apporter de l’assistance à Mouddatou Diallo, prière de contacter les numéros suivants : +224 624 96 94 00 ou +224 622 28 41 58.

Mohamed Guéasso DORE pour Guineematin.com

Lire

Sanctions de l’UE : voici la liste des 25 dignitaires du régime Alpha Condé ciblés par les eurodéputés

18 mai 2021 à 19 07 07 05075

Le Premier ministre guinéen et plusieurs membres de son gouvernement, des présidents d’institutions nationales, mais aussi des responsables des forces de défense et de sécurité, composent la liste de 25 dignitaires du régime Alpha Condé dans le viseur de 32 députés du parlement européen.

Ces eurodéputés ont transmis récemment les noms des personnalités concernées à la Commission européenne. Ils réclament des sanctions individuelles contre ces hauts responsables guinéens, accusés d’avoir joué un rôle dans les multiples cas de violations des droits enregistrées ces dernières années en Guinée.

Guineematin.com vous propose ci-dessous la liste complète des personnalités ciblées :

Lire

Cartographie de la zone d’influence du PAAEG-EDG : Recrutement d’un Consultant individuel

17 mai 2021 à 6 06 54 05545

Le Projet d’amélioration de l’accès à l’électricité en Guinée « Composante 1 » (PAAEG-EDG) recrute un Consultant individuel pour la réalisation d’une Cartographie thématique de sa zone d’influence. Les consultants intéressés doivent produire les informations sur leur capacité et expérience dans le domaine spécifique, démontrant qu’ils sont qualifiés pour cette prestation (documentation, référence de prestations similaires, expérience dans des missions comparables attestée, disponibilité, etc.).

Voici, ci-dessous, l’avis à manifestation d’intérêt

REPUBLIQUE DE GUINEE

Travail – Justice – Solidarité

MINISTERE DE L’ENERGIE (ME)

ELECTRICITE DE GUINEE (EDG)

PROJET D’AMELIORATION DE L’ACCES A L’ELECTRICITE EN GUINEE « Composante 1«  (PAAEG – EDG)

Sollicitation de Manifestations d’intérêt

SERVICE DE CONSULTANT POUR LE RECRUTEMENT D’UN CONSULTANT INDIVIDUEL

MISSION : Réalisation de la cartographie thématique de la zone d’influence du Projet d’amélioration de l’accès à l’électricité en Guinée (PAAEG-EDG)

Financement : Banque Mondiale (BM)

Date début : 17 Mai 2021                                                                                      Date limite : 1er Juin 2021

  1. CONTEXTE ET JUSTIFICATION :

Le Gouvernement guinéen avec l’appui de la Banque Mondiale a préparé un schéma de développement des réseaux électriques de Conakry et de certaines villes de l’intérieur. Depuis plusieurs décennies, le secteur de l’électricité en Guinée souffre d’un déficit chronique entre l’offre et la demande en raison du faible niveau de production d’énergie électrique et de l’insuffisance des réseaux de transport et de distribution. 

Le problème de déficit et la qualité d’approvisionnement en électricité limitent la participation du secteur privé au développement économique du pays ainsi qu’à l’amélioration des conditions de vie des populations. En vue d’éliminer ces contraintes dans l’approvisionnement fiable en électricité des populations, le Ministère de l’Energie a initié des projets de réhabilitation et d’extension des réseaux de distribution du grand Conakry, incluant également les zones de Kindia et Forécariah, dans le cadre du Projet d’Amélioration de l’Accès à l’Électricité en Guinée (PAAEG).

Ces projets ont été définis dans le cadre du schéma de développement des réseaux électriques du grand Conakry suite à une étude réalisée par le cabinet INTEC 2015. La réalisation des projets retenus dans le cadre de ce schéma nécessite des études environnementales et sociales dont le CGES, EIES, CPRP et PAR. Le projet d’extension du réseau de distribution dans la zone de Kindia concerne la dépose de 40 postes MT/BT et de 500 km de câbles MT et BT ainsi que la construction de 139 postes MT/BT et 212 km de lignes MT et BT. Dans la zone de Forécariah il est prévu la construction de 14 postes en cabines MT/BT et98 km de lignes MT et BT. 

Ainsi, pour réaliser les cartes thématiques des différents milieux récepteurs du projet, il est prévu de recruter un Consultant individuel conformément au Règlement de Passation des Marchés de la Banque mondiale de Juillet 2016 révisé en novembre 2017 et août 2018.

  1. OBJECTIFS DE LA MISSION :

L’objectif global est de réaliser des cartes thématiques des différents milieux récepteurs du projet.

Les objectifs spécifiques sont :

  • Répertorier et cartographier tous les sites d’implantation des postes et lignes d’extension dans les zones d’implantation du projet.
  • Répertorier et cartographier les communautés affectées par le projet
  • Elaborer les cartes hydrographiques (lacs, cours d’eau, zones inondables, marécage)
  • Cartographier les zones écologiquement sensibles (zones humides, forets classées…)
  • Faire l’état des infrastructures existantes
  • Améliorer la qualité de gestion environnementale du projet,
  • Faciliter le monitoring environnemental du projet,
  • Contribuer à la mise en conformité aux normes environnementales du projet.
  • Permettre de faire une meilleure analyse spatiale de la zone des travaux
  • Mettre en place une base de données géoréférencée pour le projet
  1. METHOLOGIE :

La réalisation de ce travail requiert de multiples outils techniques et méthodes conformément aux activités du projet.

Les principales étapes à réaliser sont :

  • Consultation des documents du projet (APD, EIES, PAR…),
  • Acquisition et compilation des images SPOT et autres données,
  • Prétraitement et traitement,
  • Vérification de terrain et collecte des données complémentaires,
  • Digitalisation des données (postes, lignes, routes, zones sensibles, zones humides) et
  • Consolidation de la base de données SIG validation/finalisation des cartes et rédaction des rapports.
  1. RESULTATS :

Les livrables sont :

  • La base de données SIG numérique (comprenant tous les rasters, shapfiles et projets réalisés dans le cadre de l’étude)
  • Les cartes produites en format numériques mises en pages en format A0, A3 et A4
  • Cinq (5) rapports cartographiques physiques (sous forme de portfolio avec les principales cartes en format A0).
  • Un Rapport général de l’étude.

Pour les cartes qui seront produites il y aura :

  • La carte de localisation générale
  • La carte d’installation des postes (avec le nom du quartier ou secteur)
  • La carte des lignes (extension du réseau)
  • La carte topographique (réseau hydrique, relief, voies de communication, quartiers, terrains résidentiels et culturaux)
  • La carte des zones sensibles (zones humides, forêts,)
  •  CONDUITE DE LA MISSION :

Le consultant retenu travaillera en étroite collaboration avec l’équipe de Sauvegarde environnementale et sociale du projet PAAEG-EDG pour la réalisation et la restitution du travail demandé suivant un calendrier élaboré de commun accord au début de sa mission.

  • PROFIL DU CONSULTANT :

Les consultants intéressés doivent produire les informations sur leur capacité et expérience dans le domaine spécifique, démontrant qu’ils sont qualifiés pour cette prestation (documentation, référence de prestations similaires, expérience dans des missions comparables attestée, disponibilité, etc.).

Ainsi, le consultant doit-il avoir au minimum un niveau universitaire de Bac + 5 en Géographie ou dans des disciplines connexes et disposer d’une expérience avérée d’au moins 5 ans dans le domaine de la cartographie et avoir réalisé au moins trois (3) cas similaires en nature et en volume. Il doit disposer en outre une maitrise de l’un des logiciels cartographiques (ARC GIS, QGIS , Map Info, arwiew, etc.) et d’une grande capacité de synthèse, d’analyse et de rédaction en français.

  • DUREE DE LA MISSION :

La mission s’étend sur une période de trois (3) mois, à partir de la date de démarrage de la mission.

  • METHODE DE SELECTION

Le Consultant sera recruté suivant la méthode de sélection des consultants individuels (CI) définie dans le Règlement de Passation des Marchés pour les Emprunteurs de la Banque mondiale de juillet 2016 révisé en novembre 2017 et Août 2018.

  1. CRITERES D’EVALUATION DES DOSSIERS DE CANDIDATURE :

L’évaluation se fera sur un total de 100 points répartis ainsi qu’il suit :

  1. Formation universitaire du Consultant (20 points);
    1. Expérience générale du consultant dans les domaines de la cartographie (20 points) ;
    1. Expériences spécifiques du Consultant à travers les missions similaires réalisées (45 points soit 15 points par mission similaire) ;
    1. Maitrise de la langue française et des logiciels cartographiques (15 points dont 5 points pour la langue).
  • LIEUX DE TRAVAIL :

Le Consultant résidera principalement à Conakry avec des déplacements dans les zones d’intervention du Projet (Basse Guinée).

  • DOSSIER À FOURNIR

Le dossier de manifestation d’intérêt devra comporter les pièces ci-après :

  • Une lettre de manifestation d’intérêt,
  • Les copies des diplômes ou autres attestations de formation,
  • Le CV du consultant,
  • Les preuves attestant les expériences du Consultant dans le domaine recherché, et
  • Les coordonnées des anciens employeurs ou client des cinq (5) dernières années.
  • DATE LIMITE ET LIEU DE REMISE DES CANDIDATURES :

Les Manifestations d’intérêt adressées à Monsieur le Chef du Projet PAAEG doivent être déposées sous plis fermé au PAAEG -Immeuble Grands Comptes EDG, 2ème étage – Cité chemins de fer, quartier Coronthie – commune de Kaloum, Conakry et porter clairement la mention « AMI Consultant individuel Cartographie », au plus tard le Mardi 1er Juin 2021 à 16 heure 00 GMT ».

                                                                                              Le Chef du Projet PAAEG

                                                                                                  Mamadou Alpha BALDE

Lire

FOURNITURE D’EQUIPEMENTS INFORMATIQUES, MATERIEL ET MOBILIER DE BUREAU AU PAAEG-EDG : DEMANDE DE COTATIONS

26 avril 2021 à 9 09 11 04114

REPUBLIQUE DE GUINEE

PROJET D’AMELIORATION DE L’ACCES A L’ELECTRICITE EN GUINEE

(PAAEG-EDG)

IDA Don N° D426 – GN / IDA Crédit n° : 6372 – GN

DEMANDE DE COTATIONS

FOURNITURE D’EQUIPEMENTS INFORMATIQUES, MATERIEL ET MOBILIER DE BUREAU.

N°: GN-PAAEG/UEP-EDG-219653-GO-RFQ

  1. Le Gouvernement de la République de Guinée a obtenu un financement de l’IDA à hauteur de 50 millions de Dollar US et de l’AFD à hauteur de 50 millions d’Euros pour financer le Projet d’Amélioration de l’Accès à l’Électricité en Guinée (PAAEG) dont l’objectif est d’accroître l’accès à des services améliorés d’électricité dans la région métropolitaine de Conakry et d’améliorer la performance opérationnelle de la Société Electricité de Guinée (EDG). Il a l’intention d’utiliser une partie de ces financements pour effectuer des paiements au titre du Marché N° GN-PAAEG/UEP-EDG-219653-GO-RFQ pour la fourniture d’équipements informatiques, du matériel et mobilier de bureau en faveur de la Coordination des projets du Ministère de l’Energie.

Lire

Qui est Amadou Thierno Diallo ? Portrait du nouveau ministre de la coopération

23 mars 2021 à 19 07 04 03043

Comme on le sait, dans la soirée du vendredi dernier, 19 mars 2021, le président Alpha Condé a nommé Amadou Thierno Diallo au poste de ministre de la Coopération internationale et de l’intégration africaine. Ce cadre guinéen, jusque-là très peu connu du grand public, débarque de la Banque Islamique de Développement (BID) où il occupait le poste de directeur du « département infrastructure économique et sociale ». Mais, qui est Amadou Thierno Diallo, ce nouveau visage en charge de tenir désormais le gouvernail du département guinéen de la coopération ?

Lire

Liste partielle du gouvernement : Moustapha Naïté et Mamadi Touré remplacés

19 janvier 2021 à 22 10 12 01121

Par un décret publié dans la soirée de ce mardi, 19 janvier 2021, le président Alpha Condé a nommé les 16 premiers ministres du Gouvernement de son troisième mandat. A voir la liste, on se rend bien compte que le champion du RPG n’a pas l’intention de changement véritablement son équipe. Sur les 16 ministres, 13 sont reconduits, deux font leur entrée et un cumule son ancien département et un autre.

Lire

Nouveau Gouvernement : il y aura 36 ministères et un Secrétariat Général

18 janvier 2021 à 21 09 47 01471

Dans un décret publié ce lundi, 18 janvier 2021, le président Alpha Condé a présenté l’ossature de son futur gouvernement, qui sera dirigé par Ibrahima Kassory Fofana, son Premier ministre depuis le 21 mai 2018. Parmi les changements constatés, cette nouvelle structure gouvernementale scinde en deux le département que dirigeait jusque-là Sanoussy Bantama Sow. Désormais, il y aura le ministère des Sports et le ministère de la Culture et patrimoine historique.

Lire

Dubréka : une terrible et mystérieuse maladie ronge une famille à Kagbelen

15 janvier 2021 à 17 05 13 01131

C’est une dure épreuve pour la famille Soumah, résidant à Kagbelen, dans la commune urbaine de Dubréka. Depuis plus de 15 ans, elle lutte sans succès contre une maladie mystérieuse qui a touché six enfants et fait une victime. A bout de souffle, elle interpelle l’opinion nationale sur la question dans l’espoir d’avoir un soutien. Un reporter de Guineematin.com a rencontré la mère de famille, partagée entre inquiétude et interrogation.

Lire

Détention prolongée d’opposants : l’appel de Mme Bah Hadja Maïmouna Diallo au président Alpha Condé

11 janvier 2021 à 12 12 38 01381

Déjà plus de deux mois que des responsables de haut niveau de l’UFDG et de l’ANAD sont arrêtés et détenus à la maison centrale de Coronthie, Conakry. Interrogée le samedi dernier, 9 janvier 2021, par un journaliste de Guineematin.com, madame Bah Hadja Maïmouna Diallo a exprimé ses inquiétudes face à cette détention prolongée et sans jugement des opposants dont son époux et vice-président de l’UFDG, Elhadj Ibrahima Chérif Bah. La vice-présidente du bureau national des femmes de l’UFDG a dénoncé les arrestations arbitraires, les mauvaises conditions de détention des opposants et plaidé pour sa mise en liberté provisoire, à défaut d’une liberté définitive.

Lire

Recrutement d’un consultant local en passation des marchés au sein de l’UCEP pour les projets de la BAD : voici l’avis

17 décembre 2020 à 9 09 26 122612

L’UCEP invite les Consultants intéressés à produire les informations sur leur capacité et expérience démontrant qu’ils sont qualifiés pour les prestations (curriculum Vitae, diplômes, attestations de formation, attestations de service fait relatif aux missions déjà réalisées etc…).

Un contrat d’une durée initiale d’un an assorti d’une période d’essai de (6) mois sera signé. La reconduction du contrat par anuitée est assujettie à l’évaluation satisfaite de la performance. Le Consultant exercera ses activités principalement à Conakry.

Lire