Labé : remise officielle des infrastructures du marché Nafaya offertes au quartier Madina par l’ONG Solidarité Suisse Guinée

12 août 2020 à 9 09 46 08468

 

coupure cordon inaugural par madame Mariama Yacine Diallo, 2ème vice-maire de la commune urbaine de Labé

Le quartier Madina de la commune urbaine de Labé a abrité, dans l’après-midi de ce mardi, 11 août 2020, la cérémonie de remise officielle des infrastructures communautaires réalisées au marché Nafaya par l’ONG Solidarité Suisse Guinée, avec plusieurs appuis financiers venus de la République et Canton de Genève, de la commune de Lancy et d’une personne ressource de la localité résidente en Allemagne, rapporte un correspondant de Guineematin.com en Moyenne Guinée.

Lire

Fourniture et Installation d’un Système Intégré de Gestion de la Comptabilité Publique et de la Trésorerie pour la République de Guinée : Avis d’Appel d’Offres International

10 août 2020 à 9 09 33 08338

RÉPUBLIQUE DE GUINÉE

Ministère du Plan et du Développement Economique – (MPDE)

Le Projet d’Assistance Technique et de Renforcement des Capacités pour la Gouvernance Economique– (EGTACB-FA)

Don-IDA N°200GN

Avis d’Appel d’Offres International pour la Fourniture et Installation d’un Système Intégré de Gestion de la Comptabilité Publique et de la Trésorerie pour la République de Guinée.

AAO No :N°01/AOI/F-SI/EGT,CB-FA/2020

Émis le : le 10 Août 2020

Lire

RECRUTEMENT D’UN CONSULTANT SPÉCIALISTE EN PASSATION DES MARCHÉS AU SEIN DE L’UCEP POUR LES PROJETS DE LA BAD : PNDES, PATEJ, PAMORIFE ET DIGIGOV

23 juillet 2020 à 13 01 31 07317

République de Guinée

MINISTÈRE DU PLAN ET DU DÉVELOPPEMENT ECONOMIQUE

UNITÉ DE COORDINATION ET D’EXÉCUTION DES PROJETS (UCEP)

PROJET D’ASSISTANCE TECHNIQUE A LA MISE EN ŒUVRE DU PNDES

AVIS A MANIFESTATION D’INTÉRÊT SERVICES DE CONSULTANT INDIVIDUEL

RECRUTEMENT D’UN CONSULTANT SPÉCIALISTE EN PASSATION DES MARCHÉS AU SEIN DE L’UCEP POUR LES PROJETS DE LA BAD : PNDES, PATEJ, PAMORIFE ET DIGIGOV

Le Gouvernement de la République de Guinée a reçu un financement du Groupe de la Banque Africaine de Développement afin de couvrir les coûts des projets PNDES, PATEJ, PAMORIFE ET DIGIGOV et a l’intention d’utiliser une partie des sommes accordées au titre de ces dons pour financer le contrat de services de consultant individuel spécialiste en passation des marchés au sein de l’UCEP.

Lire

Guinée/Transport : Qui est Bineta Diallo, la nouvelle directrice générale de la société navale guinéenne ?

22 juin 2020 à 11 11 33 06336

Madame Fatoumata Bineta Diallo

Mariée et mère d’une petite fille, Madame Fatoumata Bineta Diallo est un produit de l’université Gamal Abdel Nasser de Conakry. Elle fait partie des dix premiers directeurs administratifs et financiers (DAF) nommés en 2013 par le président de la République dans le cadre de « la féminisation et le rajeunissement » de la fonction publique. Et, jusque-là, elle était la « cheffe de la division des affaires financières » au ministère de l’éducation nationale et de l’Alphabétisation, avant d’être nommée avant-hier, Samedi 20 juin 2020, au ministère des Transports, en tant que Directrice Générale de la « Société Navale guinéenne ».

Lire

Saïd Koulibaly, nouveau ministre des télécoms : « je travaillerai dans l’intérêt des Guinéens »

20 juin 2020 à 20 08 15 06156

Nommé hier soir à la tête du ministère des postes, télécommunications et de l’économie numérique, Oumar Saïd Koulibaly a accordé à un entretien à Guineematin.com ce samedi, 20 juin 2020. Le nouveau ministre a commencé par exprimer ses sentiments suite à la confiance placée en lui pour diriger ce département.

Lire

Conakry : les premiers mots de Hawa Béavogui, nouvelle ministre des Droits et de l’Autonomisation des Femmes

20 juin 2020 à 16 04 50 06506


Le léger remaniement ministériel rendu public dans la soirée d’hier, vendredi 19 juin 2020, a fait sortir de l’ombre de nouvelles figures jusque-là méconnues du grand public. Parmi les cadres à avoir bénéficié de la confiance du président Alpha Condé, se trouve madame Hawa Béavogui. La jeune dame, nouvelle ministre, va occuper la tête d’un nouveau département ministériel, celui des Droits et de l’Autonomisation des Femmes.

Lire

Nouveau Gouvernement : voici la liste des 38 ministres et des 3 secrétaires généraux (Décret)

19 juin 2020 à 22 10 13 06136

Ibrahima Kassory Fofana, reconduit au poste de Premier ministre, chef du Gouvernement

Comme indiqué dans une de nos précédentes dépêches, le président Alpha Condé a légèrement remanié son Gouvernement. Par ce décret qu’il a signé et fait publier dans la soirée de ce vendredi, 19 juin 2020, le président Alpha Condé a nommé 38 ministres et 3 secrétaires généraux.

Lire

75 ans depuis la Grande Victoire : responsabilité commune devant l’histoire et l’avenir

19 juin 2020 à 20 08 05 06056

Son Excellence Vladimir POUTINE, Président de la Fédération de Russie

Il y a 75 ans, la Grande Guerre Patriotique s’est terminée. Plusieurs générations ont grandi au cours de ces années. La carte politique de la planète a changé. L’Union Soviétique qui a remporté cette victoire grandiose, foudroyante sur le nazisme, qui a sauvé le monde entier, n’existe plus. Et les événements de cette guerre-là sont un passé lointain, même pour ses participants. Mais pourquoi le 9 mai est-il célébré en Russie comme la fête la plus importante ? Et le 22 juin, la vie semble s’arrêter et les larmes nous montent aux yeux ?

Lire

Télimélé : SOS pour madame Houlaimatou Bah

7 juin 2020 à 8 08 56 06566

Née en 1994 à Télimélé, madame Houlaimatou Bah souffre d’une tumeur qui a commencé au niveau de son visage depuis deux ans par des boutons. Mariée en 2014 et mère d’une fille, elle est originaire de Missidé Linguewi, relevant du district de Hallandédjan, commune rurale de Sarékaly.

Lire

25 MAI – JOURNÉE DE L’AFRIQUE

25 mai 2020 à 14 02 05 05055

Le 25 mai, la Journée mondiale de l’Afrique est célébrée chaque année, symbolisant l’aspiration des états du continent africain à l’indépendance, à la souveraineté et à l’intégrité territoriale, ainsi qu’à la construction d’un système de relations internationales plus juste et égalitaire. Cette fête est un symbole de l’unité et de la solidarité des peuples africains, de leurs actions conjointes pour développer une coopération globale et égale.

Lire

Législatives contestées en Guinée : le RPG « prend » 79 députés sur les 114

1 avril 2020 à 22 10 34 04344

La Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) a rendu public, ce mercredi 1er avril 2020, le reste des résultats des élections législatives du 22 mars 2020, boycottées par les principaux partis d’opposition du pays. Il s’agit des résultats du scrutin des listes nationales à la représentation proportionnelle. Là aussi, c’est sans surprise le parti au pouvoir qui se taille la part du lion.

Lire

« Non, vous n’avez pas le droit ! » : des journalistes écrivent au président Alpha Condé

11 décembre 2019 à 21 09 14 121412

Pr. Alpha Condé, président de la République

Après leur retentissante lettre ouverte au Premier ministre, Ibrahima Kassory Fofana, auquel ils ont demandé de démissionner, il y a un peu plus d’un mois, les journalistes Bachir Sylla et Nouhou Baldé reviennent à la charge. Ils écrivent cette fois-ci au Président de la République, le Pr Alpha Condé, pour lui demander de renoncer une fois pour toutes au fameux projet de nouvelle constitution destiné à rallonger son bail à Sékhoutouréya, avec tous les risques que cela comporte pour lui (en terme d’image), pour la Guinée et pour la sous-région ouest-africaine.

Lire

Médias : Guineematin reçoit le prix du meilleur site d’informations en Guinée

1 décembre 2019 à 17 05 34 123412

Le Think Thank guinéen, COPE–Guinée ( Consortium des organisations non gouvernementales pour la promotion de l’excellence) et ses partenaires, dont le cabinet Promo Marketing Consulting, ont procédé à la remise officielle des prix aux 50 entreprises les plus performantes de la Guinée en 2019. Parmi ces entreprises, figure votre site d’informations Guineematin.com, désigné meilleur média en ligne du pays. La cérémonie a été organisée dans la soirée du samedi 30 novembre 2019, au Primus Hôtel Kaloum de Conakry, en présence de nombreuses personnalités.

Cette année, Guinea Best Company Awards (le Gala des 50 entreprises les plus dynamiques de la Guinée et les champions d’or de l’économie guinéenne) est à sa 10ème édition. Les organisateurs ont sélectionné 600 entreprises évoluant dans différents domaines. Après l’évaluation de ces entreprises, ils ont retenu les 50 les plus performantes, dont Guineematin.com, votre quotidien en ligne.

Tamba Paul Kamano, coordinateur de la COPE-Guinée Think Thank

Dans son discours de bienvenue, Tamba Paul Kamano, responsable de la Coordination des Organisations Non Gouvernementales pour la Promotion de l’Excellence (COPE-Guinée Think Thank), a félicité les entreprises lauréates, « qui excellent chacune dans son domaine en dépit des conditions de travail parfois difficiles. Nous sommes très conscients et fiers de l’importance que prend l’initiative Guinea Best Company Awards, Gala d’excellence qui consacre les 50 entreprises les plus performantes de la Guinée et les champions d’or 2019. Entrepreneurs émérites qui méritent d’être gratifiés ce soir de façon solennelle.

Aujourd’hui plus que jamais, la Guinée doit s’inscrire impérativement dans la dynamique de la mondialisation fondée sur l’économie de marché, l’entreprenariat et de développement, le développement du partenariat public-privé. Il est par conséquent impérieux de renforcer les capacités de production dans l’innovation managériale des entreprises guinéennes. Autant d’atouts, principes fondateurs des entreprises des temps modernes, celles qui prônent le travail excellent, créent la richesse et participent au développement durable des pays émergents. Tous les nominés de ce Gala Guinea Best Company Awards, figurent au rang des entreprises les plus excellant de la Guinée », a-t-il dit.

Présent à cette cérémonie, Nouhou Baldé, fondateur et administrateur général du site d’informations Guineematin.com, a exprimé sa joie suite à cette distinction de son entreprise. Il en a profité pour remercier ses employés et ses lecteurs qui ont contribué à hisser ce médium à ce rang. « Nous remercions tous les travailleurs de Guineematin.com qui sont mobilisés et qui continuent de travailler de jour comme de nuit pour qu’on occupe cette place. Et, nous donnons la garantie aux lecteurs et partenaires que nous allons multiplier les efforts et ferons tout pour mériter ce prix », a-t-il promis.

Parlant des progrès de son entreprise, le journaliste a évoqué les innovations apportées par son site dans la presse électronique en Guinée. « Il y a 5 ans qu’on a lancé le site Guineematin.com, il y a 5 ans qu’on est en train d’innover, il y a 5 ans que nous sommes en train de nous battre pour faire non seulement ce que tous les autres font, mais d’innover : les vidéos en direct, ça se fait maintenant avec les autres, mais on a été les premiers à le lancer. Il y a assez d’innovations, je parlais tantôt de l’audio, de la vidéo en ligne, au départ ce n’était pas connu. Et, je pense que notre présence aussi à l’intérieur du pays : dans les préfectures, dans les villages, je pense que cette présence a aussi a compté et surtout l’engagement et le courage de cette dynamique équipe qui nous entoure », a souligné Nouhou Baldé.

Comme on le sait, ce n’est pas la première fois que Guineematin.com obtient une telle distinction. Le 09 mars dernier, la structure Référence Guinée avait classé le site d’informations comme étant le meilleur en ligne de la Guinée pour l’année 2018.

A rappeler que dans ce classement de COPE-Guinée, le site Guinée114.com a reçu le prix de l’entreprise de presse espoir. De son côté, HADAFO Médias a été sacré meilleur groupe de presse du pays.

Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com

Tél. : (00224) 621 09 08 18

Lire

Avis de recrutement d’un expert en sauvegardes environnementales et sociales

25 novembre 2019 à 9 09 42 114211

MINISTÈRE DE L’ENERGIE

PROJET D’INTERCONNEXION ELECTRIQUE EN 225 KV GUINÉE-MALI (PIEGM)

AVIS DE MANIFESTATION D’INTÉRÊT POUR LE RECRUTEMENT D’UN EXPERT EN SAUVEGARDES ENVIRONNEMENTALES ET SOCIALES (CONSULTANT-INDIVIDUEL)

AMI N°003/ME/PIEGM-UGP/2019

DON N° : IDA D336-GN/CREDIT N° : IDA 6261-GN

N° d’Identification du Projet : P166042

Secteur : Energie

 

  • Contexte

Le Gouvernement de la République de Guinée a reçu un financement auprès  de la Banque Mondiale (BM) afin de couvrir partiellement le coût du projet d’interconnexion en 225KV Guinée Mali.

Le Gouvernement de la Guinée à travers l’Unité de Gestion du Projet « PIEGM » a l’intention d’utiliser une partie des montants du financement pour les services d’un « Expert en sauvegarde environnementale et sociale » pour la mise en œuvre des mesures environnementales et sociales du projet. Les services attendus de l’expert, sont d’assister l’Unité de Gestion du Projet (UGP) dans son domaine de compétence.

  • Mission

Sous l’autorité et la supervision du Coordonnateur du Projet l’ « Expert en sauvegarde environnementale et sociale » a pour mission d’exécuter le programme de travail dans le domaine des sauvegardes environnementales et sociales conformément à la règlementation nationale et aux exigences de la Banque.

 A ce titre, il est chargé de :

  • aider à la planification des activités du projet en matière de sauvegardes environnementales et sociales conformément à l’Etude d’Impact Environnemental et Social (EIES), au Plan de Gestion Environnementale et Sociale (PGES) et le Plan d’Action de Réinstallation et de Compensation (PARC), en collaboration et sous la supervision de l’environnementaliste et du socio-économiste de l’UGP ;
  • assurer la prise en compte à toutes les étapes du projet des exigences environnementales nationales applicables et celles des bailleurs de fonds (études, DAO, travaux, réception des travaux, et exploitation) ;
  • assister dans la mise en œuvre des activités de pré-construction conformément au PGES et aux accords de financement ;
  • veiller à la conformité environnementale et sociale du projet d’interconnexion électrique Guinée-Mali par rapport aux exigences nationales applicables et celles des bailleurs de fonds du projet;
  • assurer le suivi de la mise en œuvre du PGES et du PARC lors des travaux et participer à la collecte de l’ensemble des données permettant de faire le suivi-évaluation du volet environnemental du projet ;
  • participer au suivi et à la mise en œuvre du plan de consultation des acteurs et s’assurer du traitement diligent de toutes les plaintes conformément au PGES, au PARC et l’ensemble des exigences applicables ;
  • participer et contribuer à toutes les activités de renforcement des capacités des acteurs du PGES ;
  • préparer et soumettre les rapports circonstanciés, les rapports techniques (trimestriels et annuels) sur les aspects environnementaux et sociaux couvrant l’ensemble des politiques opérationnelle de sauvegardes applicables et conformément au canevas de rapport convenu ;
  • contribuer à la réception provisoire et définitive des travaux conformément aux spécifications environnementales et sociales des différents contrats/marchés ;
  • contribuer à la capitalisation des leçons tirées de la mise en œuvre des activités du projet en matière de sauvegardes environnementales et sociales ;
  • contribuer aux activités d’assistance aux autorités dans la définition des politiques nationales de sauvegardes environnementales et sociales dans le cadre de la fourniture d’électricité ;
  • suivre toutes les activités du projet relatives aux sauvegardes environnementales et sociales ;
  • assurer la formation et le transfert de compétence du personnel de l’UGP mis à sa disposition ;
  • s’assurer avec l’aide du Bureau Guinéen des Audits et Conformité Environnementales (BGACE) de l’établissement du Certificat de Conformité Environnementale et sociale du projet ;
  • exécuter toutes autres tâches à la demande du Coordonnateur du Projet.
  • toutes les autres tâches relevant de ses compétences et que pourrait lui confier le Coordonnateur du Projet.

L’ «Expert en sauvegarde environnementale et sociale » contribuera à un programme de renforcement de capacités des assistants et jeunes diplômés, travaillant avec lui et sur tous les aspects de son domaine de compétence. L’objectif du renforcement de capacités est de développer et renforcer la capacité du Client dans la réalisation de projets de même nature.

  • Durée d’exécution

Le service d’appui à l’UGP pourrait commencer dès le 1er trimestre 2020 et se réaliser sur une période de vingt quatre (24) mois.

 

  • Les critères d’évaluation et le barème de notation y relatif, sont :

(i)  Qualification académique et spécialisation dans le domaine de l’environnement

20

(ii) Expériences spécifiques et pertinentes pour le poste.

80

La note minimale requise pour être éligible est de 75 points sur 100.

  • Méthode de sélection

L’Expert en Sauvegarde Environnementales et Sociales du projet sera sélectionné suivant les méthodes de sélection des consultants individuels définies dans les Directives Sélection et Emploi de Consultants par les Emprunteurs de la Banque mondiale, édition courante ou dans le Règlement de Passation des Marches pour les Emprunteurs de la Banque mondiale de juillet 2016 révisé en novembre 2017.

  • Profil et expériences

L’Expert en sauvegarde environnementale et sociale » devra avoir :

  • au moins un diplôme (BAC+5) en études environnementales ou sciences sociales ou toute autre discipline équivalente ;
  • au moins 10 années d’expérience professionnelle dont au moins 5 années d’expérience pertinente en études d’impact environnemental et sociale, en gestion des ressources naturelles, dans la mise en œuvre des Plans d’Action de Réinstallation et de Compensation et activités connexes ;
  • des expériences similaires à celle du projet de construction de ligne de transport électrique haute tension et des postes associés, seraient un atout ;
  • des connaissances des dispositions et normes internationales en matière de sauvegarde environnementale et sociale des principaux Bailleurs de fonds. Particulièrement la connaissance des procédures de sauvegardes de la BAD, de la Banque mondiale et de l’Union Européenne serait un atout ;
  • des connaissances des logiciels de cartographie (MapInfo, ArcGis, …) ;
  • la capacité de communiquer très bien à l’écrit et à l’oral en français et en anglais;
  • Lieu de travail

Poste basé à Kankan ou Nzérékoré avec des déplacements entre les sites du projet ( Conakry, Kankan et Nzérékoré).

  • Dossier de candidature et Date limite de remise des candidatures :

Les candidats ou candidates intéressé(e)s doivent présenter le dossier suivant :

– Une lettre de motivation

– Un curriculum vitae détaillé, récent et certifié sincère par le candidat

– Des copies des diplômes, des contrats, des attestations ou des certificats d’exécution de bonne fin et tout autre document attestant les qualifications et expériences acquises par le candidat.

Les candidatures sont à adresser sous pli fermé à Monsieur le Coordonnateur du Projet, à l’adresse indiquée ci-dessous au plus tard le 18 Décembre 2019 à 12 heures 00, date limite de remise des candidatures.

Préciser sur l’enveloppe la mention suivante : « RECRUTEMENT D’UN EXPERT EN SAUVEGARDE ENVIRONNEMENTALES ET SOCIALES POUR LE PROJET D’INTERCONNEXION ELECTRIQUE 225 KV GUINÉE-MALI (PIEGM) »

L’Unité de Gestion du Projet (UGP), invite les Consultants individuels à présenter leur candidature en vue de fournir les services décrits ci-dessus. Les consultants individuels intéressés doivent faire acte de candidature en fournissant les informations adéquates sur leurs capacités et expériences démontrant qu’ils sont qualifiés pour lesdites prestations (CV détaillé, copies de diplômes et attestations, référence de prestations similaires, expériences dans des missions comparables, etc.) à l’adresse ci-dessous mentionnée.

Unité de Gestion (UGP) du Projet d’interconnexion électrique en 225 kV Guinée-Mali (PIEGM) – Ministère de l’Energie (ME)

BP : 1463, Conakry – République de Guinée

sise à l’immeuble Kaléta (3ème étage),  Kaloum, Conakry.

E-mail : [email protected]

Le Coordonnateur

Mamady KAKORO

Lire

Avis de recrutement d’un consultant pour l’actualisation du Plan d’action de réinstallation

25 novembre 2019 à 9 09 35 113511

MINISTÈRE DE L’ENERGIE

PROJET D’INTERCONNEXION ELECTRIQUE EN 225 KV GUINÉE-MALI (PIEGM)     

AVIS À MANIFESTATION D’INTÉRÊT

(SERVICES DE CONSULTANTS-CABINETS)

RECRUTEMENT D’UN CONSULTANT (CABINET) POUR L’ACTUALISATION DU PLAN D’ACTION DE REINSTALLATION (PAR)

 

AMI N°002/ME/PIEGM-UGP/2019

Secteur : Energie

Réf de l’Accord de financement : DON N° : IDA D336-GN/CREDIT N°:IDA 6261-GN

N° d’Identification du Projet : P166042

  • Contexte

Le Gouvernement de la République de Guinée a reçu un financement auprès de la Banque Mondiale (BM) afin de couvrir partiellement le coût du projet d’interconnexion en 225KV Guinée Mali.

Le Gouvernement de la Guinée à travers l’Unité de Gestion du Projet « PIEGM » a l’intention d’utiliser une partie des ressources accordées au titre de ce Prêt/Don pour financer le contrat de service d’un Consultant (Cabinet) pour l’actualisation du plan d’action de réinstallation, pour l’Unité de Gestion du Projet (UGP/PIEGM).

Dans le cadre de ce projet, les études du tracé (ET), à savoir, une Etude d’Impacts Environnemental et Social (EIES) assortie d’un Plan de Gestion Environnementale et sociale (PGES), et un Plan d’Action de Réinstallation (PAR) ont été dûment réalisées entre 2012 et 2013. Sur la base des rapports d’EIES/PGES et PAR revues et validés par les institutions nationales en charge de l’environnement (et du social) dans les deux (2) pays, les Permis Environnementaux en cours ont été délivrés à travers la Décision N°2015-0052 MEADD-SG du 19 Août 2015 portant délivrance du Permis Environnemental à EDM-SA (Mali) et la Décision N°0830 MEEF/CAB/BGEEE/2014 du 10 Novembre 2014 portant Certificat de Conformité Environnementale et renouvelée par la décision N°0986/MEEF/CAB/BGEEE/2017 du 27 Décembre 2017 (Guinée)

Vu que le début des travaux est imminent et que les inventaires ont été réalisés depuis 2014, les parties ont jugé opportun de reprendre, conformément aux procédures nationales ainsi que les politiques de sauvegardes de la Banque mondiale, les inventaires détaillés des biens touchés dans l’emprise ainsi que le recensement effectif de leurs propriétaires et des membres de ces foyers. Cette activité qui vient en amont de la libération de l’emprise, vise la mise à jour et la mise en œuvre du PAR.

  • Objectif et champ de l’étude

Ces prestations visent à actualiser les recensements des personnes affectées par le projet (PAP) et l’inventaire détaillé des biens recensés, voire omis, lors de la préparation des rapports d’EIES/PGES et PAR du Mali et de la Guinée. Elles ont donc pour objet de reprendre complètement et en détails :

  • Le recensement des biens socio-économiques et culturels, collectifs et privés, touchés, parce que situés dans l’emprise du projet en Guinée ;
  • L’identification, le recensement et la concertation des PAP (personne affectée par le projet) ;
  • L’estimation des pertes de biens, calculée à l’aide des barèmes actuellement en vigueur en Guinée ; le cas échéant, des barèmes préparés de concert avec les structures compétentes de la Guinée seront utilisés.

A cet effet, à l’issu des travaux de terrain, le Consultant devra soumettre et présenter un PAR révisé tenant compte de l’actualisation des inventaires détaillés des biens des PAPs, ainsi que des mesures de mitigations qui prennent en compte le rétablissement des conditions de vie des populations ou communautés ainsi affectées.

Rappelons que l’emprise du projet concerne l’emprise du tracé de la ligne et des sites des postes de stations. Pour le tracé de la ligne, elle fait 20 m de chaque côté de l’axe (soit 40 m de large) et l’emprise des postes constitue la parcelle affectée/réservée pour l’implantation de chaque poste.

Le Consultant (Cabinet) contribuera à un programme de renforcement de capacités du personnel de l’UGP mis à sa disposition dans le cadre de cette mission sur tous les aspects de son domaine de compétence. L’objectif du renforcement de capacités est de développer et renforcer la capacité du Client dans la réalisation des projets de même nature.

4) Durée d’exécution

La durée totale des prestations est estimée à seize (16) semaines.

 

5) Les critères d’éligibilités et sélection

 

Des consultants (Cabinets) seront sélectionnées suivant la méthode de Selection Fondée sur Qualité et le Coût (SFQC) conformément au nouveau Cadre de Passation de Marchés de la Banque Mondiale défini dans le Règlement de Passation de Marchés pour les Emprunteurs   sollicitant le financement de Projets d’Investissements en date du 1er juillet 2016 et révisés en novembre 2017.

 

  1. Expérience générale du Consultant (Cabinet) dans la réalisation de l’étude d’impact environnemental et social et du PAR (15-20 ans): 20 points;
  2. Expérience du Consultant (Cabinet), dans des conditions semblables, de la réalisation de l’étude d’impact environnemental et social et du (PAR) dans les projets d’infrastructures linéaire et particulièrement dans le secteur de l’électricité, dans la Sous-région et/ou en Afrique (5 ans): 60 points ;
  3. Disponibilité dans le Cabinet, des compétences parmi le personnel d’encadrement : 20 points.

L’Unité de Gestion du projet (UGP), invite les consultants (Cabinets) à présenter leur candidature en vue de fournir les services décrits ci-dessus. Les consultants (Cabinets) intéressés doivent produire les informations sur leur capacité et expérience démontrant qu’ils sont qualifiés pour les prestations à effectuer (documentations, références de prestations similaires, expériences dans des missions comparables, nombre et disponibilité du personnel qualifié, des attestations de bonne fin d’exécution et tout documents démontrant les compétences indispensables pour la réalisation de la mission).

Les consultants (Cabinets) peuvent se mettre en association pour renforcer leurs compétences respectives.

Les consultants (y compris les partenaires en association) ne peuvent soumettre qu’une seule proposition, en leur nom propre ou en association. Si un consultant (y compris le partenaire d’une association) soumet ou participe à plusieurs propositions, celles-ci seront éliminées. Toute offre reçue de la part de soumissionnaires comprenant des sociétés autres que celles mentionnées sur les formulaires de candidature ayant servi à l’établissement de la liste restreinte sera éliminée de la présente procédure restreinte. Les candidats invités à soumissionner ne peuvent ni s’associer ni établir de la sous-traitance entre eux concernant le marché en question.

« Langue opérationnelle : toutes les communications par écrit pour cette procédure de consultation et ce marché doivent être en français » ;

Entre 5 et 7 candidats seront ensuite invités à présenter leurs propositions techniques et financières et un candidat sera sélectionné selon la méthode de Sélection Fondée sur Qualité et le Coût (SFQC). Si le nombre des candidats éligibles satisfaisant aux critères de sélection est inférieur au minimum de 5, l’autorité contractante peut inviter les candidats qui satisfont aux critères à soumissionner.

Les consultants intéressés peuvent obtenir des informations complémentaires, si requis, à l’adresse mentionnée ci-dessous aux heures d’ouverture de bureau suivantes :

Unité de Gestion (UGP) du Projet d’interconnexion électrique en 225 kV Guinée-Mali (PIEGM) – Ministère de l’Energie (ME)

BP : 1217, Conakry – République de Guinée

sise à l’immeuble Kaléta (3ème étage), Kaloum, Conakry.

Mobile    : (+224) 622 62 20 85 ; 

E-mail : [email protected]

Heures : 8h-15h (du lundi à jeudi) et 8h-12h (vendredi), (heure locale de la Guinée = GMT)

 

Les expressions d’intérêt doivent être déposées à l’adresse mentionnée ci-dessous au plus tard :

Le 16 Décembre 2019 à 12 h00, heure locale (Guinée) et porter expressément la mention :

 

« Projet d’interconnexion électrique en 225 kV Guinée-Mali – Recrutement d’un Consultant (Cabinet) pour l’Actualisation du Plan d’Action de Réinstallation »

Lire

APPEL À CANDIDATURES : DIRECTEUR GÉNÉRAL / DIRECTRICE GÉNÉRALE ÉLECTRICITÉ DE GUINÉE (EDG SA)

18 novembre 2019 à 15 03 36 113611

La firme SGGROUP Consultants, en consortium avec MAZARS, a été sélectionnée par le Gouvernement de la République de Guinée, sur financement de la Banque Mondiale, pour l’assister à mener un processus compétitif et transparent de recrutement des dirigeants d’EDG SA. C’est dans ce cadre que la firme recherche des femmes et des hommes qualifiés pour occuper le poste de Directeur Général/Directrice Générale de la Société Électricité de Guinée (EDG SA). La personne titulaire du poste assurera la mise en œuvre des décisions du Conseil d’Administration de EDG SA. Elle coordonnera, animera et contrôlera l’ensemble des activités de la Société. Son rôle consistera à planifier, organiser, diriger, contrôler et évaluer les activités. Cette personne sera responsable de la qualité globale des services et de la performance de la Société.

La Société Électricité de Guinée (EDG SA) est une Société Anonyme avec un Conseil d’Administration dotée de la personnalité juridique, de l’autonomie financière et de gestion. Elle a pour objet : la réalisation, l’achat d’énergie électrique et la gestion de service public de production, de transport, de distribution et de commercialisation de l’énergie électrique sur le territoire de la République de Guinée, l’achat d’énergie électrique ainsi que l’exportation et l’importation d’énergie électrique à la sous-région conformément à la politique nationale d’électricité.

EDG SA assure l’exploitation, l’entretien, la réhabilitation, le renouvellement et l’extension des ouvrages, équipements et installations mis à sa disposition.

Statut du Poste

Mandat d’une durée de trois (3) ans renouvelable une fois, sur la base d’un contrat de performance.

Mission du poste

Sous la responsabilité du Conseil d’Administration de EDG SA et aussi sous la tutelle technique du Ministère de l’Énergie et sous la tutelle financière du Ministère de l’Économie et des Finances le Directeur Général/la Directrice Générale de la société assumera l’ensemble des activités de gestion dans le but de réaliser la mission de EDG SA.

Le titulaire du poste de DG aura, entre autres défis, d’assurer la mise en place d’une nouvelle équipe de direction et la mise en œuvre du programme de redressement de la Société.

Qualifications requises

  • Être titulaire d’un diplôme d’études universitaires de niveau Bac +4 ou Bac + 5 dans une des spécialités suivantes : ingénierie, finance, économie, administration des affaires, en études juridiques, en sciences appliquées et en sciences humaines d’une université reconnue ;
  • Avoir toute autre formation additionnelle dans des champs de connaissances en rapport avec l’administration générale consistera un atout ;
  • Justifier au minimum 15 années d’expérience pertinentes dans des postes de niveaux cadres supérieurs dans des organisations comparables à EDG SA. L’expérience en matière de redressement des sociétés en difficultés serait un atout ;
  • Être citoyen de la République de Guinée et jouir des droits civils, civiques, politiques et n’avoir pas été condamné à une peine afflictive ou infamante et n’avoir pas mis en faillite une entreprise ;
  • Avoir une parfaite maîtrise du français à l’oral et à l’écrit.

Les personnes intéressées par ce poste devront faire parvenir en toute confidentialité leur dossier de candidature dans un seul fichier électronique bien identifié avec le prénom et le nom de famille du candidat comprenant une lettre de motivation, un curriculum vitae à jour, un fichier numérique des diplômes, les coordonnées de 3 références d’emploi, un fichier numérisé de l’extrait de naissance et du certificat de nationalité au courriel suivant : [email protected] au plus tard le 3 décembre 2019 à 00h00 TU (heure locale).

Les candidatures transmises par toute autre voie ne seront pas considérées.

Les personnes intéressées pourront, au besoin, consulter la description de poste de Directeur Général/Directrice Générale sur le site d’EDG SA ci-après : www.edg.com.gn.

SGGROUP Consultants sollicite et encourage les femmes à faire acte de candidatures.

Groupe de gouvernance stratégique Inc. (SGGROUP)

1690 croissant Rousseau, Suite 100, Brossard, Québec, CANADA Site Web : www.sggroup.net

Lire

Lettre ouverte : M. le Premier Ministre, démissionnez ! (Par Bachir Sylla et Nouhou Baldé)

5 novembre 2019 à 18 06 34 113411
Kassory restera le Premier ministre des PA et de l’attaque d’un cortège funèbre en Guinée

Ce mardi, 05 novembre 2019, au lendemain de l’attaque meurtrière contre le cortège funèbre des 11 victimes des récentes manifestations du Front national pour la défense de la Constitution, les journalistes Bachir Sylla de Guinee-eco.info et Nouhou Baldé de Guineematin.com ont cosigné une lettre ouverte dans laquelle ils demandent tout simplement au Premier ministre Kassory Fofana de rendre le tablier pour sauver la Guinée de la dérive totalitaire qui la guette. Lisez !

Monsieur Ibrahima Kassory Fofana, Premier ministre, chef du Gouvernement

Nous nous faisons le devoir, en tant que journalistes et citoyens guinéens épris de paix et de justice, de vous adresser cette lettre ouverte pour vous demander, humblement, de démissionner de votre poste de Premier ministre, chef du Gouvernement pour sauver la nation guinéenne.

En effet, pour peu qu’on ait une once d’humanité, on ne peut rester insensible face à la dérive mortifère que vit la Guinée ces derniers temps. Il est bien vrai que l’histoire guinéenne s’écrit en lettre de sang depuis son indépendance en 1958, mais le rubicon a été franchi hier, lundi 04 novembre2019. Avec la répression sanglante du cortège funèbre de 11 jeunes tués lors des manifestations de rue de la mi-octobre dernière organisées par le Front national de la Défense de la Constitution (FNDC).

Selon les témoignages des familles des victimes, rencontrées à Wanindra, Koloma 1 et Bambéto, trois jeunes ont perdu encore la vie hier, lundi, dans les échauffourées ayant opposé les forces de l’ordre et des jeunes. Ceci, après une attaque des agents de la police du cortège funèbre parti de l’hôpital sino-guinéen de Kipé pour le cimetière de Bambéto, via la mosquée de cette zone connue pour son hostilité au pouvoir en place et surtout aux policiers et gendarmes, accusés d’être à la base de toutes les tueries lors des manifestations politiques.

M. le Premier ministre,

Nous ne doutons pas un seul instant de votre foi en l’avenir de notre pays, encore moins de votre engagement en faveur du développement socio-économique de la Guinée. Mais, depuis que vous êtes à la Primature, vous n’avez réussi à instaurer un véritable dialogue social et politique comme la constitution actuelle vous le confère. Votre stratégie consistant à utiliser la manière forte n’a juste que là apporté que pleurs, larmes et sang à nos compatriotes. Et, votre gouvernance creuse chaque jour davantage le fossé entre les Guinéens, divisés entre pros et anti gouvernance !

En tout cas, les Guinéens retiendront que c’est sous votre Primature qu’on a installé les PA à Conakry, pour restreindre des libertés individuelles et collectives. C’est aussi lorsque le président de la République vous a nommé à ce poste stratégique de l’Etat que des centaines de maisons de nos concitoyens ont été rasées à Kaporo-rails, Kipé 2, Dimesse et Dar-es-salam. C’est évidemment dans le bilan de la primature kassorienne qu’on classera cette inimaginable attaque d’un cortège funèbre jusque dans l’enceinte d’une mosquée et d’un cimetière ! C’est enfin sous votre gouvernement que le premier président démocratiquement élu veut marcher sur les cadavres des jeunes Guinéens (déjà 17 morts) pour s’offrir une présidence à vie, en tripatouillant la Constitution sur laquelle il a juré par deux fois, en 2010 et 2015.

Monsieur le Premier ministre,

Tous ces faits et bien d’autres, non des moindres, suffisent pour vous pousser à la porte. A moins que vous ne soyez l’artisan de toutes ces dérives totalitaires qui ne vous apporteront aucun bénéfice politique à l’avenir. Vos anciens collègues (Khalifa Gassama Diaby, ancien ministre de l’Unité nationale et Cheick Sako, ancien ministre de la Justice) vous ont déjà montré la porte de sortie honorable, en démissionnant de leur poste respectif.

Et si vous ne signez pas immédiatement votre lettre de démission, c’est le président de la République qui serait peut-être dans l’obligation de vous jeter dehors pour se réconcilier avec le peuple de Guinée et la communauté internationale, en faisant appel à un nouveau Premier ministre. Il pourrait s’inspirer en cela de feu Général Lansana Conté, qui s’était défait d’un certain Lansana Kouyaté dont la nomination au poste de Premier ministre lui avait pourtant été imposée par les insurrections populaires de janvier-février 2007. Mais, quand il y a un malaise, voire d’aussi graves crimes dans un pays, un chef doit poser au moins pour éviter qu’on les lui impose…

Vous souhaitant bonne réception de cette lettre ouverte, nous vous prions de recevoir, M. le Premier ministre, chef du gouvernement, l’expression de notre haute considération.

Bachir Sylla, Journaliste-chercheur, Administrateur du site Guinee-eco.info et

Nouhou Baldé, journaliste, Administrateur Général du site Guineematin.com

Lire

Avis : responsable de la communication

31 octobre 2019 à 16 04 19 101910

Présentation

Face au développement de ses activités et au renforcement de ses programmes, une ONG nationale travaillant dans le domaine de la promotion des droits économiques et sociaux a travers différents programmes : gouvernance, ressources naturelles, paix et conflits, agriculture, environnement, genre, santé /éducation, communication ; recrute un Responsable de Communication.

Mission

Le/la Responsable de la communication œuvre pour développer la notoriété de l’organisation et promouvoir ses activités et ses évènements. Il/elle met en application la politique de communication de l’ONG et peut coordonner une équipe de plusieurs Chargé-e-s de communication (site web, magazine, réseaux sociaux, etc.). Il/elle travaille en étroite relation avec la Direction et les Responsables des programmes.

Le/la Responsable de la communication élabore le message à transmettre et les différentes actions de communication, en cohérence avec la stratégie de l’organisme et les objectifs visés. Il/elle joue le rôle d’interface entre l’ONG et ses différents interlocuteurs.

La communication peut s’adresser à des publics variés, notamment :

– Les médias-Les décideurs (élus, administration…) Le grand public Les partenaires Les salariés (dans le cadre de la communication interne)
Le/la Responsable de la communication développe avec soin un réseau de partenaires, qui lui permettront de relayer efficacement ses communications.

Il/elle réalise le suivi des différentes campagnes de communication (coût, impact…) et rend compte des résultats auprès de la Direction.

Qualités requises :

Aisance relationnelle Réactivité et disponibilité Qualités rédactionnelles Créativité

Une excellente connaissance des enjeux (développement à la base, politique économique et sociale, écologiques, solidaires, citoyens, plaidoyer etc…) est recommandée.

Une expérience de travail dans une ong, dans les mêmes fonctions sera appréciable.

Une parfaite maitrîse du français est obligatoire.Une connaissance de l’anglais sera utile ;

Formation :

Niveau bac +4 en Communication ou en Marketing

Dépôt de candidature

Les candidats intéressés devront soumettre un dossier de candidature comprenant :

  • (i) une lettre de motivation adressée au Directeur Exécutif;
  • (ii) un curriculum vitae détaillé comportant des informations démontrant qu’il dispose des qualifications et expériences pertinentes pour le poste;
  • (iii) une copie du diplôme ;
  • (iv) une copie des certificats/attestations de travail, attestations de formation en gestion financière et de tous autres documents justifiant des compétences pour le poste.
    Les dossiers de candidature doivent être déposés, au plus tard le 15 novembre 2019, l’adresse mentionnée ci-dessous, sous pli fermé avec la mention du poste à l’adresse suivante :

CECIDE Quartier Kipé Dadya /Route de la Maison de la Presse (à 300M)
Tél. : 629006505 /629006503

Lire