Les animateurs de l’émission « Face à Nous », de la radio Kania Zik FM, réservée aux concurrents pour les élections locales, ont été victimes de menaces. C’est Fodéya Bangoura, candidat de l’UFDG, qui a menacé les journalistes en pleine émission. Les faits se sont produits hier vendredi, aux environs de 22 heures, rapporte Guineematin.com à travers son correspondant local.

Fodéya Bangoura s’est tout simplement introduit dans le studio pour interrompre l’émission qui avait pour invité Sékou Oumar Traoré de la cellule de communication du RPG Arc-en-ciel. Ce dernier donnait des informations relatives à un présumé détournement de 15 millions de francs guinéens dont se serait rendu coupable Fodéya Bangoura, employé de la délégation spéciale de Kindia.

Des propos qui n’ont pas été du goût de Fodéya Bangoura. Aussitôt, il est venu s’introduire dans le studio en pleine émission. Il va aussitôt demandé à ce qu’on lui passe le micro pour qu’il réponde directement. Selon lui, l’invité était entrain de donner une information non vérifiée « Les propos tenus par votre invité relèvent d’un manquement. Il est entrain de mentir sur moi, je veux que vous me donner un temps d’antenne pour lui répondre immédiatement », a insisté Fodéya Bangoura.

Aux dernières nouvelles, la radio Kania Zik FM a porté plainte, très tôt ce samedi matin, contre Fodéya Bangoura à la gendarmerie départementale de Kindia.

De Kindia, Mamadouba Sylla pour Guineematin.com

Tel : 623 78 43 73

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin