Depuis quelques jours des forts soupçons de détournement des pécules des élèves maîtres pèsent sur le service financier de l’Ecole Normale des Instituteurs (ENI) de Labé, rapporte un correspondant de Guineematin.com en Moyenne Guinée.

Des élèves maîtres se sont regroupés, jeudi matin, devant la direction régionale de l’enseignement technique, de la formation professionnelle et de l’emploi pour exprimer leur colère contre la direction de l’Ecole Normale des Instituteurs de Labé. Les manifestants dénonçaient le non payement jusqu’à présent des arriérées de pécules de 3 mois pour l’année scolaire 2016-2017 et de 7 mois pour cette année.

L’annonce de l’arrivée à Labé des pécules de 3 mois est la goutte d’eau qui a fait déborder le vase : « nous voulons savoir si ces 3 mois qu’ils veulent nous payer maintenant représentent les arriérées de l’année scolaire 2016-2017 ou bien c’est pour cette année, parce que pour l’année dernière, nous n’avons reçu que 6 mois » explique une manifestante.

Il semble que ces élèves maîtres déployés dans les coins les plus reculés de nos collectivités rurales pour leur stage pratique se prennent entièrement en charge en matière de transports, de nourriture et de logement : « la direction de l’ENI ne se préoccupe pas de notre sort. Nous n’irons plus dans les villages sans notre argent » prévient une autre manifestante très remontée.

Après avoir écouté les manifestants constitués en majorité de femmes, le directeur régional de l’Enseignement Technique, de la Formation professionnelle, du Travail et de l’Emploi, Souleymane Mara a dénoncé un manque de transparence au niveau des gestionnaires de ces pécules des élèves maîtres de l’ENI de Labé.

« Beaucoup de questions ont été posées dans la salle de réunion. Nous avons compris qu’il y a un certain manque de transparence ou un manque de confiance entre les élèves maîtres qui ont bénéficié de ces primes et les gestionnaires qui leurs payaient ces primes » fait observer Souleymane Mara.

Au cours des échanges les manifestants, le directeur régional de l’Enseignement Technique, de la Formation Professionnelle, du Travail et de l’Emploi, Souleymane Mara ne semblait pas maitriser le sujet.

« J’ai instruit le Secrétaire des Affaires Administratives et Financières (SAAF) qui est à peu-près au centre de ce payement de m’apporter tous les justificatifs pour qu’on puisse vérifier. L’information relayée au niveau du cabinet pour que nous puissions avoir tous les éléments de réponse » a indiqué Souleymane Mara.

En attendant, le secrétaire des affaires administratives et financières de l’ENI de Labé, Ismaël Cissé explique n’avoir reçu du département que les 6 mois de pécules déjà payés aux élèves maîtres pour l’année scolaire 2016-2017.

Les intéressés n’ont pas souhaité toucher les 3 mois de pécules disponibles actuellement. Ils disent vouloir attendre que tout soit clair d’abord.

De Labé, Idrissa Sampiring Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin