Le rond-point de Cosa est actuellement envahi par de nombreux citoyens, venus répondre à l’appel de l’opposition guinéenne. L’opposition qui manifeste pour dénoncer les tueries de ses partisans lors des manifestations de rue, mais aussi pour exiger la publication des vrais résultats issus des urnes lors des élections locales du 04 février 2018. La mobilisation des militants de l’opposition a coupé la circulation au niveau du rond-point de Cosa où sont attendus les leaders de l’opposition, a constaté un reporter de Guineematin.com sur place.

Ils sont plusieurs dizaines de partisans de l’opposition républicaine, massés actuellement au niveau du rond-point de Cosa pour attendre leurs leaders. Cette mobilisation des manifestants qui ont envahi la route a coupé la circulation sur les lieux. Certains jeunes ont commencé même à barricader la route. Ce qui démontre déjà la tension liée à la décision des autorités de la ville de Conakry, de modifier l’itinéraire prévu par les organisateurs de la manifestation.

Selon un communiqué publié hier mercredi par le gouverneur de Conakry, Mathurin Bangoura, Cette marche de l’opposition n’est autorisée que sur l’axe Cosa-Bambéto. Mais les opposants ont répliqué en annonçant le maintien de leur itinéraire initial, Cosa-Tannerie-Aéroport-Bambéto.

Actuellement, un important dispositif sécuritaire est déployé au niveau du rond-point de la Tannerie, pour empêcher les opposants de rallier l’autoroute Fidèle Castro.

Alghassimou Yali Bah pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin