Décidément, les incendies se font à tour de rôle dans la ville de Siguiri. Une nouvelle famille a fait les frais d’un incendie d’origine électrique ce vendredi, 06 avril 2018. Le feu a ravagé un bâtiment de trois chambres et son contenu, a constaté le correspondant de Guineematin.com à Siguiri.

Il était 11 heures du matin ce vendredi, 06 avril 2018, lorsqu’un court-circuit s’est produit dans une maison située à Madinakoura, un secteur du quartier Siguirikkoura 1 dans la commune urbaine de Siguiri. Au moment des faits, madame Traoré Fanta Condé était seule à la maison.

« Je partais à la pompe pour puiser de l’eau, lorsque j’ai vu des flammes dans la chambre de mon mari qui était à son lieu de travail, j’ai crié au secours, mais les gens partaient à la mosquée. Tout est parti en fumée, on n’avait pas d’argent dans la maison mais la perte est énorme », témoigne la dame.

Son mari, Lanciné Traoré, commerçant, a accouru pour venir à la maison quand il a été informé de l’incendie en cours dans sa maison. Mais, il n’a pas pu rien faire pour empêcher les dégâts. Des dégâts qu’il n’a fait que constater et regretter.

Depuis quelques mois, une seule semaine ne passe sans qu’un incendie au moins ne soit enregistré dans la commune urbaine de Siguiri. Et malgré tout, la ville n’a toujours pas un service de secours qui aurait pu limiter les dégâts causés par les incendies.

De Siguiri, Bérété Lancei Condé pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin