Kory Kondiano, président de l’Assemblée nationale

Dans la journée de ce lundi, 14 mai 2018, les ministres du Commerce (Marc Yombouno) et de la Communication Rachid N’Diaye étaient attendus comme plusieurs autres membres du Gouvernement pour défendre des textes d’accord devant les députés à l’Assemblée nationale, a constaté un reporter de Guineematin.com au parlement.

Mais, deux des huit textes soumis ont été rejetés par les députés, à cause de l’absence des ministres qui devaient les défendre. Ces deux textes sont respectivement l’accord commercial entre la Guinée et l’Algérie ; et, l’accord-cadre de coopération entre la Guinée et l’Algérie, dans le domaine de la communication, qui devaient être portés par les ministres Marc Yombouno du commerce et Rachid N’Diaye de la communication, dont les départements sont porteurs.

Pour le président de l’Assemblée nationale, Claude Kory Kondiano, le parlement doit se faire respecter des membres du Gouvernement ! Il n’est donc plus question d’examiner un texte porté par un ministre à l’absence de ce dernier. « Nous adoptons 6 textes au lieu de 8. Les ministres qui ne sont pas ici verront leurs textes reportés », a-t-il martelé.

Finalement, les deux textes qui nécessitaient la présence des ministres Yombouno et Rachid N’Diaye ont été ajournés et les six autres, après débats, propositions et amendements ont été approuvés à la majorité des 62 votants. Ce sont : la charte commerciale sur les valeurs et les principes du service public et de l’Administration, le mémorandum d’entente entre la Guinée et l’Algérie dans le domaine de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, le protocole d’accord de coopération dans le domaine de la jeunesse entre la guinée et l’Etat du Qatar, le mémorandum d’entente dans les Affaires religieuses, le protocole d’entente sur la coopération dans le domaine des Sports, le projet de loi portant Protection et Promotion des Personnes Handicapées.

A rappeler qu’avant le vote des députés, les ministres Billy Nankouman Doumbouya de la fonction publique, Abdoulaye Yéro Baldé de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Sanoussy Bantama Sow, des sports, de la culture et du patrimoine historique et Elhadj Aly Jamal Bangoura, le secrétaire général des affaires religieuses se sont efforcés à dissiper les inquiétudes des députés par rapport à certaines questions.

Abdallah Baldé pour Guineematin.com

Tél : 628 08 98 45

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin