Le 23 avril 2011, mademoiselle Adama Hawa Diallo, jeune étudiante de 20 ans, a trouvé la mort suite à une chute du 6ème étage de l’immeuble Biriqui Momo, situé à Kaloum, dans la commune de Ratoma. Le présumé auteur, Mohamed Lamine Sow, avait été inculpé et son procès a pris fin au Tribunal de Première Instance de Kaloum. Il a été reconnu coupable des faits de Coups et Blessures Volontaires ayant entraîné la mort et condamné à huit (8) ans de réclusion criminelle, a constaté sur place Guineematin.com, à travers un de ses reporters.

Après les réquisitions et plaidoiries des parties au procès, le tribunal par la voix du juge Saïkou Barry a condamné Mohamed Lamine Sow, célibataire de son état, à huit ans de réclusion criminelle.

C’est tout d’abord l’avocat de la partie civile qui a procédé aux plaidoiries. Maitre Amadou Oury Diallo est revenu sur les faits en expliquant que c’est le 23 avril 2011 que le drame a eu lieu. « Ce jour, Adama Hawa Diallo a quitté Hamdallaye pour aller en ville en vue de chercher une meilleure connexion internet. Au niveau de Dixinn, Mohamed Lamine Sow est monté dans le taxi. Pendant le trajet, les deux font connaissance. Mr Sow fait savoir à la victime qu’il peut aider les gens à avoir le visa des Etats Unis d’Amérique à travers la DV Lottey, ou la carte verte. Il parvient à convaincre la jeune fille à aller dans son appartement pour lui donner une fiche à remplir à cet effet. Malheureusement, les choses vont mal tourner et la demoiselle va se retrouver en bas de l’étage, presque nue ».

Après avoir rappelé ces faits, maitre Diallo va s’appesantir sur le Procès Verbal dressé par la police lors du transport judiciaire effectué le même jour. Selon ce PV, « les objets de la victime étaient éparpillés dans la chambre, dont une boucle d’oreille. Le concierge a dit aux policiers avoir entendu du bruit dans la chambre avant la chute. Pour nous, Mohamed Lamine Sow a tenté de violer mademoiselle Adam Hawa Diallo qui a résisté. Donc, il y a e tentative de viol suivi de meurtre. Tout ce qu’on demande, c’est l’application stricte de la loi. Nous ne demandons absolument rien d’autre », a plaidé maitre Diallo.

Abondant dans le même sens, le procureur Fallou Doumbouya a dit que Mohamed Lamine Sow a tenté de violer mademoiselle Adama Hawa Diallo. Pour monsieur Doumbouya, il y a bien eu coups et blessures volontaires ayant entrainé la mort sans intention de la donner. Il a en outre rappelé le passé violent de l’accusé envers les jeunes filles. C’est pourquoi, il va demander qu’il plaise au tribunal de retenir Mohamed Lamine Sow dans les liens de la culpabilité. Pour la répression, le procureur va requérir 8 ans de prison de réclusion criminelle.

Pour sa part, l’avocat de la défense va prendre le contre-pied de ses deux prédécesseurs. Maitre Antoine Gbilimou va soutenir la thèse défendue par son client tout au long du procès. Une thèse selon laquelle Adama Hawa Diallo souffrait de crise d’épilepsie. « Elle avait ce problème d’épilepsie. Quand la fille a fait cette crise, mon client est allé chercher de l’aide. Mais, à son retour, il a trouvé qu’elle n’était plus là. Personne n’était là pour affirmer que Lamine Sow a tenté de la violer. Personne n’a apporté de preuves qu’il y aurait eu bagarre entre eux. D’ailleurs, mon client souffrait de gonococcie. Il ne pouvait donc penser à avoir des relations avec la fille. Les faits de coups et blessures volontaires ayant entrainé la mort ne collent pas. Il y a un doute sérieux même de la part du ministère public. Et, le doute profite à l’accusé. Il n y’ a aucun fait pouvant confondre Mohamed Lamine Sow. Je demande au tribunal de l’acquitter tout en renvoyant le ministère public et la partie civile à mieux se pourvoir. Si par extraordinaire vous passez outre, je demande la clémence », a plaidé mitre Gbilimou.

Dans sa décision, le tribunal va reconnaitre Mohamed Lamine Sow coupable des faits de Coups et blessures volontaires ayant entrainé la mort sans intention de la donner. Pour la répression, l’accusé est condamné à huit (8) ans de réclusion criminelle.

Mohamed Lamine Sow est reparti à la maison centrale de Coronthie où il est détenu depuis le 27 avril 2011. Il va y continuer son séjour jusqu’au 27 avril 2019, soit pour plus d’onze mois encore.

Alpha Mamadou Diallo pour Guineematin.com

Tél.: 628 17 99 17

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin