Situé à 3 kilomètres du centre ville de la commune urbaine de Mamou, le lycée Grand Ducal a abrité ce samedi, 23 juin 2018, la cérémonie de lancement du Brevet d’Etudes du Premier Cycle. Dans ce centre, c’est le nouvel Inspecteur Régional de l’Education par intérim, Kerfala Mansaré qui a lancé la première épreuve, rapporte Guineematin.com à travers un de ses correspondants dans la région.

S’adressant aux candidats, monsieur Mansaré leur a dit de faire preuve de sérénité. « Soyez sereins, considérez les sujets comme une simple évaluation. Il vaut mieux échouer une classe que de passer dans la malhonnêteté et dans l’injustice. Ne vous précipitez pas, lisez plusieurs fois les sujets avant de commencer au propre ».

Présent à cette cérémonie de lancement, Abdoul Karim Bangoura, le délégué préfectoral au compte du Ministère de l’éducation nationale, a invité les surveillants et les candidats à respecter rigoureusement le règlement du BEPC dicté par le ministère de l’éducation nationale. « Le respect du règlement intérieur est de rigueur. Pas de téléphones, pas de communication. Les surveillants, fouillez les élèves systématiquement avant la rentrée. Surtout, ne les terrorisez pas. Le meilleur surveillant, c’est celui qui empêche la fraude et non celui qui fraude ».

Ce centre d’examen du collège Grand Ducal compte un effectif de 353 candidats, dont 158 filles, répartis dans 11 salles de classe.

Pour la préfecture de Mamou, ils sont au total 3 mille 258 candidats, dont 1 566 filles, répartis dans 112 salles de classes, qui sont concernés par le BEPC.

De Mamou, Boubacar Ramadan Barry pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin