Droits de l’Homme en Guinée : Cheick Sacko loue les efforts de Gassama Diaby

Gassama Diaby

C’est très rare pour être signalé. On le sait très critique à l’endroit du gouvernement dans lequel il est membre. Toutefois, certains collègues du ministre Khalifa Gassama Diaby comprennent bien sa démarche. C’est le cas du ministre d’Etat, ministre de la justice, maître Cheikh Sacko.

Lors du forum des états généraux des Droits de l’Homme, tenu du 20 au 22 juin dernier à Conakry, l’ancien avocat au barreau de Montpellier a fait une confidence sur son collègue du ministère de l’Unité Nationale et de la Citoyenneté, a constaté un reporter de Guineematin.

Représentant le président de la république à ce forum, le ministre d’État en charge de la justice a fait un rappel : « il y a quelques années, le président avait pris sur lui la décision de créer un département intitulé ministère des Droits de l’homme et des Libertés publiques. C’était quelque chose de novateur, qui était apprécié à l’extérieur comme en Guinée. Cela a été critiqué, certains ont parlé de gadget. Mais, ils ont oublié la personne qu’il a nommée à ce poste. Monsieur Gassama Diaby, les institutions, c’est aussi les personnes qui les incarnent », a dit le garde sceau.

Me Cheick Sako

Pour maître Cheick Sacko, « quand on connait le ministre Gassama, on ne peut pas dire qu’il est un gadget, ou un homme qui va amuser la galerie sur les thématiques des droits de l’homme en Guinée ».

Parlant des attaques subies par le ministre de l’Unité nationale et de la Citoyenneté, maître Cheikh Sacko l’a exhorté à plus de courage. « Il a été souvent critiqué et jeté en pâture, surtout lorsqu’il critique le gouvernement. Certains l’ont poussé à partir de ce pays, d’autres à démissionner de son poste. Il a subi pas mal d’attaques. Mais, il s’est toujours armé de courage pour son travail et à son poste. Et, cela est très important, monsieur le ministre ! D’ailleurs, ce n’est pas pour rien que nous en sommes là, c’est également quelque part un aboutissement de votre œuvre sur cette thématique. C’est un effort que nous louons ».

A rappeler que lors de ce forum sur les états généraux des Droits de l’Homme en Guinée, le ministre Gassama Diaby a fait le diagnostic de la situation et interpellé chacun sur son rôle en faveur de la promotion et de la protection des droits humains dans notre pays. Une attitude qui n’a pas laissé son homologue de la justice insensible.

Abdoulaye Oumou Sow pour Guineematin.com

Tél. : (00224)620848501

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS