C’est avec une grande émotion doublée de tristesse que le monde de la culture et le public mélomane de Labé et ses environs ont appris très tôt ce samedi, 04 août 2018, le décès de la célèbre artiste Habibata Keïta affectueusement appelée Dian Habi de la troupe Gando Maci, affiliée à l’Union pour le Progrès et le Renouveau (UPR), présidée par Elhadj Bah Ousmane, ministre d’Etat, conseiller à la présidence de la République, rapporte un correspondant de Guineematin.com en Moyenne Guinée.

Originaire de Yembering, dans la préfecture de Mali, la voix leader de la troupe Gando Maci s’est éteinte dans la du vendredi, 03 août 2018, à l’âge de 54 ans. Depuis quelques temps, elle trainait une maladie qui a fini par avoir raison sur elle.

Son morceau fétiche « Mali Ka Kourâdjé » fait bouger plus d’un et fait soulever la poussière à l’occasion des soirées « Podha » que son orchestre « Gando Maci » organise dans les contreforts du Foutah. C’est d’ailleurs son talent d’artiste qui a fait qu’elle n’a jamais eu de problèmes dans cette région fieffe de l’UFDG en dépit de son positionnement politique en faveur de l’UPR d’Elhadj Bah Ousmane.

L’on se rappelle que c’est au moment où la crise sociale était très accentuée pour le contrôle de la région entre Bah Ousmane et Cellou Dalein Diallo que la regretté Dian Habi Keïta a sorti le célèbre slogan « Mo Bonna Houlâ » pour accompagner la communication de l’UPR qui traversait en ce moment une zone de turbulence.

Guineematin.com vous propose, ci-dessous et en vidéo, une des dernières sorties de la défunte filmée en juin de l’année dernière à l’occasion d’une cérémonie officielle de distribution de médicaments à Labé :

De Labé, Idrissa Sampiring DIALLO pour Guineematin.com

 

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin