Opposé à l’association sportive des forces armées de Guinée ce mercredi, 08 août 2018 au stade annexe du 28 septembre de Conakry au compte de la première rencontre des quarts de finale de la 59ème édition de la coupe nationale, le Horoya AC s’est qualifié pour les demi-finales de la compétition. Mais le champion de Guinée a dû cravacher dur pour s’en sortir.

Sur papier, le Horoya AC de Conakry partait favori pour remporter ce match. Mais sur le terrain, les choses n’ont pas été faciles pour le champion de Guinée et finaliste malheureux de la dernière édition de la coupe nationale de Guinée. Les rouge et blanc de Matam ont fait face à une véritable résistance de la part de l’ASFAG.

Le public du stade du 28 septembre de Conakry ont assisté à un match plutôt équilibré et pauvre en occasions de but. Conséquence, les deux équipes se sont séparées sur un score nul et vierge (0-0) au terme du temps réglementaire. Le HAC s’est imposé finalement dans les épreuves de tirs au but (5 tab à 3) et va disputer sa 7ème demi-finale d’affilée.

Les autres rencontres de ces quarts de finale sont prévues demain jeudi dans les différents stades du pays. Mais la rencontre Milo FC de Kankan-AS Batè Nafadji risque d’être repoussée d’un jour au moins, parce que le club de Batè a quitté la capitale Conakry ce mercredi pour Kankan. Un retard dû à des raisons financières. Car, c’est seulement hier mardi, 07 août 2018 que la FGF a remis aux équipes les subventions et les maillots pour disputer les quarts de finale.

Abdoul Aziz Sow pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin