Comme dans toutes les préfectures du pays, la préfecture de Gaoual a célébré le soixantième anniversaire de notre indépendance nationale sous la présidence du préfet, monsieur Souleymane Sow, en présence des différentes couches socioprofessionnelles et de plusieurs invités, a appris Guineematin.com sur place.

Dans son discours de circonstance, le préfet a tout d’abord salué la forte mobilisation des citoyens à qui il a souhaité bonne et heureuse fête de l’indépendance. Revenant sur l’Adresse du chef de l’Etat à la Nation, monsieur Souleymane Sow a rappelé que « le président Alpha Condé a tout assumé et demandé pardon pour tout ce qui s’est passé sous les régimes de ses prédécesseurs, ainsi que sous son régime. Le chef de l’Etat a tendu la main à tous », a-t-il dit. Le préfet a insisté sur la porté historique de cette déclaration du Chef de l’Etat, tout en invitant les populations de Gaoual à s’inspirer de cet important discours pour se pardonner et s’engager pour développement de leur préfecture.

Après avoir développé en long et en large le message du chef de l’Etat et appelé à la consolidation de la paix, le préfet est revenu sur les inondations enregistrées à Gaoual et qui ont engendré plusieurs dégâts matériels et même un mort…

Enfin, des citoyens interrogés par Guineematin.com ont salué ce discours tout en réclamant aux autorités de faire face à leurs préoccupations majeures. Ce sont notamment le désenclavement de la préfecture de Gaoual avec des routes bitumées pour relier cette préfecture à celles voisines de Boké, Télimélé et Labé, l’approvisionnement en eau potable, l’accompagnement des populations agropastorales, la concrétisation des projets miniers en cours, notamment celui de l’AMC (Alliance Mining Commodities) pour la réduction du chômage.

De Gaoual, Djimy Camara pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin