Le Horoya AC de Conakry et le Wakrya AC de Boké s’affrontent demain vendredi, 05 octobre 2018 au stade du 28 septembre de Conakry, au compte de la finale de la 59ème édition de la Coupe nationale de Guinée. A la veille de cette rencontre, les entraîneurs des deux équipes se sont montrés confiants en conférence de presse d’avant match, ce jeudi, 04 octobre 2018.

Pour le Horoya de Conakry, remporter la finale de la Coupe nationale ne sera qu’une confirmation de sa suprématie sur le monde du football guinéen. L’occasion de s’offrir le doublé après avoir remporté le championnat et espérer rafler un troisième trophée en cas de victoire en super coupe. Mais, les rouge et blanc de Matam n’oublient pas leur défaite à la finale de l’année dernière face au Hafia FC. Un scénario que le Coach du HAC veut éviter cette année.

Victor Zvunka et ses poulains abordent cette finale avec un objectif clair : soulever le trophée. « A chaque saison, le président nous réaffirme son attachement à remporter le championnat pour participer à la ligue des champions africaine et essayer de gagner la coupe nationale afin d’enrichir le palmarès du club et faire plaisir aux fans.

L’année dernière, nous avons perdu cette coupe, mais nous ne souhaitons pas la perdre pour cette fois-ci, même si nous avons en face un adversaire sérieux qui est le Wakrya. Un club qui a montré de la qualité ces deux saisons », a dit le technicien français, qui devra certainement compter sans son Capitaine, Aboubacar Gal Camara, tout juste revenu de blessure.

Pour le Wakrya AC, une victoire contre le Horoya demain sera synonyme d’exploit. Le club de Boké qui n’a que deux saisons dans l’élite a déjà impressionné du monde. Remporter la coupe nationale sera donc un couronnement des belles performances que cette équipe a montrées depuis sa montée en ligue 1.

Le Wakrya sait déjà que quelle que soit l’issue de ce match, il disputera la coupe de la CAF. Mais, pour autant, le club du Kakandé n’entend pas se laisser faire. Son entraîneur Guillaume Soumah, prévient que lui et ses joueurs vont saisir la moindre chance qui va s’ouvrir à eux pour se qualifier haut les mains à cette compétition africaine.

« C’est vrai, quel que soit le résultat de cette finale nous allons représenter la Guinée en coupe de la CAF. Mais nous ne voulons pas être qualifiés par procuration, il faut qu’on gagne pour prouver au public sportif guinéen que nous méritons cette campagne africaine. Certes, nous avons en face un adversaire de taille qui est le grand Horoya, mais nous allons saisir notre chance », a laissé entendre le Coach du Wakrya AC.

Le coup d’envoi de cette finale de la 59ème édition de la coupe nationale de Guinée est prévu à 16 heures TU au stade du 28 septembre à Conakry.

Abdoul Aziz Sow pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin