Un mort et plusieurs dégâts suite à la marche de l’opposition : le rapport du Balai Citoyen

Comme on le sait, la répression de la marche de l’opposition républicaine a engendré plusieurs dégâts dans la capitale guinéenne hier, mardi 23 octobre 2018. Un jeune de 18 ans (Mamadou Samba Diallo) a été tué par balle et plusieurs autres dégâts (humains et matériels) ont été enregistrés.

Ci-dessous, Guineematin;com vous propose le rapport d’observation de la Cellule du Balai Citoyen sur cette journée de marche :

RAPPORT MARCHE OPPOSITION 23 10 2018

SOCIETE CIVILE GUINEENNE

Cellule Balai Citoyen (CBC)-Guinée
Siège social :
Guinée-Conakry/Coleah-Lansebougni

E-mail : [email protected] Tel : (+224) 623 08 53 98/624 97 12 36

RAPPORT SYNTHESE DE L’OBSERVATION CITOYENNE DE LA MARCHE DE L’OPPOSITION REPUBLICAINE

MARDI 23 OCTOBRE 2018

Réalisé par : la Coordination de l’Observation Citoyenne des Marches

Cellule Balai Citoyen

SOMMAIRE

  1. BREF RAPPEL DU CONTEXTE _________________________________ 2
  2. METHODOLOGIE D’OBSERVATION____________________________ 2
  • LA STRATEGIE D’INTERVENTION_______________________________ 3
  1. CONSTATS SUR LE TERRAIN____________________________________4
  2. RESULTATS ISSUS DE L’OBSERVATION DE LA MANIFESTATION_____6
  3. CONCLUSION ET RECOMMANDATIONS________________________7

ANNEXES

Tableaux des évènements observés___________________________________ 10

Images______________________________________________________________ 14

  1. BREF RAPPEL DU CONTEXTE

La publication des résultats des élections communales du 4 février 2018 a occasionné une vague de revendications des candidats en général, et spécifiquement ceux de l’opposition républicaine. Ces revendications se sont suivies de protestations dans plusieurs localités du pays occasionnant par endroit, dans certaines localités d’énormes dégâts matériels et des pertes en vie humaine.

Le pouvoir en place et cette opposition républicaine ont conclus ensemble un accord politique à la date du 08 aout 2018.

Cet accord politique,  prévoyait globalement la répartition de la direction des communes dans lesquelles les parties prenantes étaient en désaccord par rapport aux résultats.

Dans l’application de cet accord, l’opposition républicaine dénonce la violation du contenu en accusant l’Etat de procéder à des manœuvres douteuses et à l’installation sélective des exécutifs communaux tout en permettant ainsi au pouvoir en place d’avoir le plus grand nombre de communes.

Pour affirmer son désaccord et son mécontentement face à ces violations, l’opposition républicaine a procédé à l’organisation d’une marche pacifique ce Mardi 23 octobre 2018, malgré l’interdiction par les autorités administratives de la ville de Conakry.

  1. METHODOLOGIE D’OBSERVATION

Pour mener à bien cette observation, cinquante (50) observateurs dont Dix (10) par commune ont été formés et outillés en techniques d’observation des manifestations sociales  et déployés sur le terrain durant toute la journée de ce Mardi (de 6h à 17h). Ils étaient munis des fiches d’observation, des blocs notes, des gilets et casquettes. L’observation portait essentiellement sur :

1) les attitudes des manifestants, les personnes ordinaires observant la manifestation et les forces de l’ordre et de sécurité,

2) l’observation des incidents.

3) l’analyse des discours des membres et responsables des partis de l’opposition.

  • Les attitudes des manifestants, les personnes ordinaires observant la manifestation, les forces de l’ordre et de sécurité

Ce point, permet de comprendre si les manifestants avaient procédés aux jets de pierres,  bloqués la circulation aux usagers, s’ils provoquaient des passants, s’il y a eu des attaques des personnes et de leurs biens et s’il y avait des contre manifestants.

Egalement quel est le niveau du dispositif installé par les forces de l’ordre pour dissuader les manifestants, si les forces de défense et de sécurité ont  effectivement fait usage à des armes conventionnelles.

  • L’observation des incidents

Il s’agit de notifier au cas par cas en fonction des informations collectées par les observateurs:

  • le moment de l’incident,
  • la localité où l’incident s’est produit,
  • la nature et le type de violence causée.

3- L’analyse des discours des responsables et  membres des partis de l’opposition républicaine

Ce dernier point permet de comprendre la position des responsables politiques, la teneur de leur discours, ainsi que la nature et l’impact positif ou négatif qu’ils peuvent avoir sur la paix et la cohésion sociale.

  • LA STRATEGIE D’INTERVENTION

La stratégie visée par cette démarche était de :

  • Suivre le mouvement des manifestants,
  • Prévenir les unités de la gendarmerie sur toutes les menaces ou risques de dérapages pouvant affecter la stabilité,
  • Contacter les responsables des services de sécurité sur les attitudes et comportements des agents des services de maintien d’ordre,
  • Maintenir la liaison avec la cellule des opérations et de communication de la plate-forme Cellule Balai Citoyen et ses observateurs,
  • Evaluer le niveau sécuritaire de la manifestation et informer en temps réel les responsables de toutes les parties prenantes de la manifestation,
  • Suivre les dispositions prises pour la résolution des problèmes et anomalies constatées durant la manifestation.
  • Collaborer avec les medias et les organes de presse dans la diffusion des messages.
  1. CONSTATS SUR LE TERRAIN

Au titre des constats de cette observation, nous vous informons que globalement la manifestation  s’est  déroulée dans une échauffourée et particulièrement dans les communes de Ratoma et Dixinn ou l’on peut signaler plusieurs  affrontements entre forces de l’ordre et manifestants à différents endroits.

Une présence imposante des forces de sécurité au niveau de tous les points stratégiques notamment les ronds point, carrefours et ponts de l’autoroute Fidel Castro et la route le prince.

Il faut cependant rappeler que dans les différents quartiers des communes de Ratoma et Dixinn, les manifestants fortement mobilisés ont exprimés leur colère à travers des jets de pierres, des barricades, des brûlures de pneus sur les chaussées et par endroit à des affrontements avec les forces de sécurité occasionnant des dispersions de foules à travers des jets de gaz lacrymogènes.

Il est à signaler spécifiquement des affrontements très virulents entre manifestants et forces de l’ordre au carrefour du domicile du chef de file de l’opposition républicaine, mais aussi au carrefour de la Bellevue où son cortège a été bloqué par les unités d’interventions de la gendarmerie en voulant rallier le point de regroupement (Tannerie). A ce niveau, nous avons constaté avec regret que le véhicule du chef de file de l’opposition à bord plusieurs leaders a été atteint par des tirs de projectile. Il faut également préciser qu’il y a eu de violents affrontements devant le siège du parti UFDG à la minière.

A la fin de la journée, nous avons aussi enregistré l’utilisation d’arme à feu sur un jeune Mamadou Samba Diallo qui a fini par succomber et Mamadou Bachir Bah blessé par balle.

Du point de vue des incidents nous avons constatés :

  • O6h 35min: Présence effective et brûlures de pneus par les manifestants au carrefour T5 wanindara,
  • 07h 25min: à  sonfonia gare, la route barricadée par les manifestants de l’opposition,
  • 08h 40min: à Yattaya, carrefour T6, brûlures de pneus par les manifestants de l’opposition,
  • O9h 30min: Barricade de la route au centre émetteur par les élèves du lycée Kipé,
  • 10h 30min: Intrusion des forces de l’ordre dans le quartier Wanindara 3, jets de pierres et tire de gaz lacrymogène par les forces de l’ordre,
  • Arrestations de 5 jeunes manifestants par les forces de l’ordre à Wanindara marché;
  • 11h 05min: L’axe Kipé-Kaporo, route barricadée et pneus brûlés par les élèves et les manifestants,
  • 11h 05min: Sonfonia gare, affrontement entre manifestants et contre manifestants.
  • 11h10 – 11h45min: Un policier blessé à l’œil à Cosa suite aux affrontements avec les manifestants, jets de pierres et de gaz lacrymogènes,
  • 11h 30min: échauffourées entre manifestants et forces de l’ordre à Lambanyi,
  • 12h 33min: affrontement à la Minière et intrusion des forces de l’ordre vers le couloir du siège du parti de l’UFDG,
  • 12h 50min: le cortège du chef de file de l’opposition bloqué et repoussé  par les forces de l’ordre au carrefour de la Bellevue, le  véhicule du chef de file de l’opposition est atteint à travers les vitres par un projectile,
  • 12h 50min: Le chauffeur personnel du chef de file de l’opposition est touché par le projectile et grièvement blessé,
  • 13h 00min: dix (10) agents chargés de la sécurité du chef de file de l’opposition sont  interpellés par les forces de l’ordre au niveau du carrefour Bellevue,
  • 14h 41min: un gendarme blessé au quartier Wanindara 3 suite aux affrontements entre manifestants et forces de l’ordre,
  • 15h: Mamadou Bachir Bah blessé par balle à Koloma ;
  • 17h: Le Jeune Mamadou Samba Diallo plombier a été tué par balle à

Par rapport aux discours des responsables politiques, il faut signaler que compte tenu du blocage du cortège du chef de file de l’opposition et des  dispersions effectuées par les forces de l’ordre au niveau du carrefour de la Bellevue, les responsables politiques n’ont pas eu l’occasion de tenir des discours pour leurs  militants.

  1. RESULTATS ISSUS DE L’OBSERVATION DE LA MANIFESTATION

Après cette journée d’observation, les résultats ci-dessous ont été observés :

  • Des jets de pierres, des pneus brûlés ;
  • Attaque visant personnellement le chef de file de l’opposition et des responsables politiques de l’opposition ;
  • Les routes barricadées et la circulation totalement paralysée sur la route Le Prince  et la Corniche Taouyah-Lambanyi ;
  • Ralentissement des activités économiques ;
  • L’usage excessif des gaz lacrymogènes ;
  • Un (1) mort ;
  • Trente un (31) arrestations ;
  • Douze (12) blessés manifestants ;
  • Cinq (5) blessés Forces de l’ordre.
  1. CONCLUSION ET RECOMMANDATIONS

Au regard de tout ce qui précède et vu la violence qui a caractérisé cette journée de manifestation entre manifestants des partis politiques de l’opposition et les forces de l’ordre, occasionner par des tensions politiques, sociales  et communautaires nées de l’installation des conseils municipaux consécutifs aux élections locales du 04 février 2018 ne sont pas pour contribuer au renforcement de la cohésion sociale et de la stabilité politique dans notre pays déjà éprouvé par une crise multiforme depuis des décennies.

Elles renseignent également sur les limites notoires des accords politiques souvent en violation flagrante et délibérées des lois qui, elles aussi montrent à suffisance leurs insuffisances notamment à l’épreuve de la pratique électorale.

Elles illustrent quelque part le faible degré de l’éthique de nos acteurs politiques inspirés seulement par le gain immédiat qu’ils peuvent tirer d’une situation de fait.

Elles renseignent à souhait sur la fragilité de nos institutions de régulations malmenées au gré des humeurs et des calculs politiques.

La Cellule Balai Citoyen recommande :

Au Gouvernement:

  • La Cellule Balai Citoyen en appelle, au sens de la responsabilité, de l’honneur, de la dignité mais aussi de l’éthique pour épargner la Guinée constamment à la risée du monde de situations chaotiques irréparables ;
  • La levée immédiate de la suspension aux différentes formes de manifestations politique et sociale par le Ministère de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation ;
  • De veiller à la non présence des armes non conventionnelles dans le maintien d’ordre public ;
  • L’ouverture immédiate d’une enquête indépendante pour situer les responsabilités et punir les coupables à la hauteur de leurs forfaitures concernant l’attaque du véhicule de commandement du chef de file de l’opposition ;
  • L’ouverture et la poursuite des enquêtes au niveau des différents parquets de Conakry et de l’intérieur des dossiers de cas de morts dans les différentes manifestations politique et sociale en Guinée ;
  • De renforcer les capacités techniques des agents et officiers des unités de maintien d’ordre public ;
  • D’éviter toutes absurdités liées à l’instrumentalisation tout en statuant sur des vrais problèmes qui minent la Nation ;
  • De veiller à ce que l’usage des armes conventionnelles soit une alternative pour le maintien d’ordre public ;
  • De veiller et s’engager au respect des lois, principes, règles, traités et conventions qui gouvernent notre Etat ;
  • De restaurer un climat de confiance entre tous les acteurs du pays.
  • D’intégrer au sein de l’appareil de gouvernance étatique les vertus de transparence, d’objectivité, d’intégrité, d’honnêteté en vue d’une participation inclusive de tous les citoyens du pays ;
  • A la Police et à la Gendarmerie de faire preuve de retenue, d’esprit républicain dans toute action d’intervention publique.

A L’opposition Républicaine

  • De faire respecter à leurs militants et sympathisants l’itinéraire initial de toutes manifestations dans l’optique de ne pas restreindre la liberté de ceux qui ne sont pas concernés par la marche ;
  • D’intégrer au sein de ses différentes structures des axes de formation, de sensibilisation, d’éducation politique aux militants et sympathisants
  • De lancer un appel au calme et de stabilité à l’endroit des militants et sympathisants en vue de mieux cerner l’espace politique ;
  • De promouvoir à tout instant la culture de cohésion sociale, de paix et d’unité nationale en vue de consolider les fondements de la République.

Aux Manifestants

  • L’arrêt systématique de toute forme de violence avant, pendant et après les manifestations ;
  • D’observer un climat de paix, de stabilité et de permettre aux autres citoyens de circuler librement ;
  • De s’inscrire dans la protection des biens publics et privés qui sont non volables ;
  • L’arrêt systématique de l’utilisation des armes blanches dans les différentes manifestations ;

ANNEXES

 TABLEAUX DES EVENEMENTS OBSERVES (INDICATEURS)
Incidents Observés Acteurs Heures Lieu Observation Action Prises
 

RAS

 

_______

 

06H00

 

Tannerie

Présence des forces de l’ordre  

_______

 

RAS

 

_______

 

06H20

 

Lambagni

 

Circulation normale

 

_______

 

RAS

 

_______

 

06h30

 

Sonfonia Gare

Circulation légère, Présence des forces de l’ordre

 

 

_______

 

Pneus brûlés

 

 

Manifestants

 

06h35

 

T5

 

Regroupement des Manifestants

 

Intervention des forces de l’ordre

 

 

RAS

 

_______

 

07h00

 

Sangoyah

Regroupement des Manifestants

 

Intervention des forces de l’ordre

 

 

Regroupement des Manifestants

 

 

Manifestants

 

07h10

 

Cosa

Pneus brûlés, Circulation légère

 

 

_______

 

Barricade de la route

 

Manifestants

 

07h25

 

Sonfonia Gare

 

Dispersion des manifestants par les Forces de l’ordre

 

 

 

Intervention des forces de l’ordre

 

 

RAS

 

_______

08h00 Carrière  2 Pick up

(gendarmerie et Police) sous le pont

La circulation est fluide mais pas comme d’habitude
 

RAS

 

_______

08h20 Kenien 2 Pick up de la Gendarmerie  

_______

 

RAS

 

_______

08h30 Bonfi 1 Pick Up de la gendarmerie  

_______

 

RAS

 

 

_______

 

 

08h35

 

 

Hamdallaye

Présence des forces de l’ordre La circulation est fluide mais pas comme d’habitude
Brûlures des Pneus  

Manifestants

 

08h40

 

Yattayah

Regroupement des manifestants Intervention des forces de l’ordre
 

RAS

 

_______

09h00 Tannerie 2 Citerne a eau Chaude, 4 Bambas, 9 Pick up CMIS et 1 Pick up de la Gendarmerie  

 

_______

 

Affrontement entre manifestants et forces de l’ordre, Jets de pierres et gaz lacrymogène

 

 

Manifestants et forces de l’ordre

 

 

 

09h25

 

 

Wanidara Marché

 

 

Pas de Circulation

 

Intervention des forces de l’ordre et arrestation de 5 jeunes

Barricade de la route  

Les élèves

 

09h30

 

Kipé (Centre émetteur)

 

Pas de circulation

 

Intervention des forces de l’ordre

 

 

_______

 

 

_______

 

 

09h

 

 

Bambéto

 

Pas de circulation et présence des forces de l’ordre

 

 

_______

 

 

 

RAS

 

 

 

_______

 

 

 

09h40

 

 

Koloma Marché

Boutiques et Magasins partiellement fermés, Présence des forces de l’ordre

 

 

 

 

_______

 

RAS

 

 

_______

10h00  

Yattayah

 

Bonne Circulation

 

_______

Jets de pierres et  Tires de gaz lacrymogène Forces de l’ordre  

10h30

 

Wanidara

Intrusion des Force de l’ordre dans le quartier Circulation légère des taxi-motos

 

 

RAS

 

 

_______

 

10h40

 

Cosa rond-point

Circulation légère  Boutiques et Magasins fermés

 

 

_______

 

RAS

 

_______

 

10h50

 

Dixinn (Domicile du chef de file)

Regroupement des jeunes Militants  

_______

 

RAS

 

_______

 

10h55

 

Bellevue

Six(6) Pick up de la Gendarmerie  

_______

 

Pneus brûlés

 

 

Manifestants

 

11h00

L’axe Kipé-Kaporo  

Route barricadée

 

Intervention des forces de l’ordre

 

_______

 

_______

 

11h00

 

Hamdallaye

Pas de circulation des véhicules  

_______

 

Pneus brûlés

 

 

Manifestants

 

11h00

 

Bambéto

 

Route barricadée

 

Intervention des forces de l’ordre

Affrontement entre manifestants et contre manifestants Manifestants et contre manifestants  

11h05

 

Sonfonia Gare

 

Pas de Circulation

 

Intervention des forces de l’ordre

 

RAS

 

_______

 

11h08

 

Koloma

 

Pas de Circulation

 

_______

1 Policier Blessé à L’œil suite aux affrontements Manifestants 11h10 Cosa  

Pas de Circulation

 

Intervention des forces de l’ordre

 

 

RAS

 

 

_______

 

 

11h20

 

 

Sangoyah

Circulation légère et présence des forces de l’ordre  

_______

Échauffourée entre manifestants et forces de l’ordre

 

Manifestants et force de l’ordre  

 

11h30

 

 

Lambagni

Pas de circulation des véhicules  

Intervention des forces de l’ordre

 

Barricade de la route

 

Les Élèves

 

11h35

 

Kipé (centre émetteur)

 

Pas de circulation des véhicules

Intervention des forces de l’ordre
Affrontement entre manifestants et forces de l’ordre, Jets de pierres et gaz lacrymogène

 

 

Manifestants et forces de l’ordre

 

 

11h40

 

 

Cosa

 

Pas de circulation des véhicules

 

Intervention des forces de l’ordre

 

RAS

 

_______

 

12h05

 

Dixinn

 

Départ du chef de file de l’opposition

 

_______

Affrontement entre manifestants et forces de l’ordre  

Manifestants et forces de l’ordre

 

12h07

 

Cosa-Tannerie

Circulation paralysée Intervention des forces de l’ordre
Affrontement entre manifestants et forces de l’ordre  

Force de l’ordre

 

 

12h33

 

 

Dixinn (minière)

Intrusion des Forces de l’ordre au Siege de l’UFDG Intervention des forces de l’ordre
 

Affrontement entre manifestants et forces de l’ordre

 

Manifestants et forces de l’ordre

 

 

12h35

 

 

Minière

(carrefour chinois)

Jets de gaz lacrymogène et barricade de la route par des manifestants

 

Intervention des forces de l’ordre
Affrontement entre manifestants et forces de l’ordre  

Manifestants et forces de l’ordre

 

12h40

 

Dixinn (domicile du chef de fil)

Jets de pierres et  Tires de gaz lacrymogène Intervention des forces de l’ordre
Affrontement entre manifestants et forces de l’ordre  

Manifestants et forces de l’ordre

 

 

12h50

 

 

Belle vue

Véhicule du chef de fil de l’opposition  touché par un projectile Intervention des forces de l’ordre
Affrontement entre manifestants et forces de l’ordre  

Manifestants et forces de l’ordre

 

13h00

 

Belle vue

10 agents de la sécurité du chef de file interpelés Intervention des forces de l’ordre
 

 

Dispersion des manifestants par les Forces de l’ordre

 

 

 

 

 

Force de l’ordre

 

 

 

14h30

 

 

 

Belle vue

 

Pas de circulation des véhicules et présence des forces de l’ordre et jets de gaz lacrymogène

 

 

Intervention des forces de l’ordre

 

1 Gendarme blessé

 

Manifestants

 

14h41

 

Wanidara 3

Pas de circulation des véhicules  

Intervention des forces de l’ordre

 

RAS

 

_______

 

14h50

 

Cosa-Bambéto

 

Pas de circulation des véhicules

 

_______

Affrontement entre manifestants et forces de l’ordre Manifestants et forces de l’ordre 16h30 Wanidara Arrestations des mineurs  

Intervention des forces de l’ordre

 

RAS

 

_______

16h40 Cosa Circulation paralysée  

_______

Jets de pierres et gaz lacrymogène Manifestants et forces de l’ordre  

16h40

 

Bomboly

 

Route barricadée

 

Intervention des forces de l’ordre

 

RAS

 

_______

16h45 Dixinn  

Bonne Circulation

 

_______

Les forces de l’ordre ont pris d’assaut le quartier  

Forces de l’ordre

 

16h50

 

Hamdalaye

 

Pas de circulation des véhicules

 

Intervention des forces de l’ordre

 

RAS

 

_______

 

17h00

 

Tannerie

 

Bonne Circulation

 

_______

Le Jeune Mamadou Samba Diallo plombier tué à Cosa Forces de l’ordre  

17h

 

Cosa

 

Tir à balle réelle

 

_______

Mamadou Bachir Bah blessé par balle

 

Forces de l’ordre  

15h

 

Koloma

   

 

FORMATION DES OBSERVATEURS DE LA CELLULE BALAI CITOYEN

 

PARE-BRISE ARRIERE
L’INTERIEUR DE LA VOITURE
PARE-BRISE DEVANT

 

DEMI-TOUR DU CORTEGE
PNEUS BRULLES SUR LA ROUTE
LA VOITURE SECURISEE PAR LES AGENTS DE SECURITE DE L’UFDG

 

LE CHAUFFEUR DU CHEF DE FILE DE L’OPPOSITION LEGEREMENT BLESSE
LE DISPOSITIF SECURITAIRE AU ROND POINT DE LA TANNERIE

 

LA FUMEE DES GAZ LACRYMOGENES

 

L’IMPACT DE LA BALLE SUR LE JEUNE BACHIR
LE CORTEGE DE L’OPPOSITION STOPPE PAR LES FDS
Le corps de Mamadou Samba Diallo plombier tué à Cosa

 

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS