La grève générale et illimitée, déclenchée par le Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée (SLECG), depuis le 3 octobre 2018, est loin de connaître son épilogue. Ce samedi, 27 octobre 2018, les enseignants de Kindia ont ténu une assemblée générale qui visait à inviter leurs collègues à resserrer les rangs pour que la grève continue de la plus belle manière, rapporte le correspondant de Guineematin.com dans la préfecture.

Lors de cette rencontre, Abdoulaye Bah, chargé des affaires sociales du bureau préfectoral du SLECG de Kindia, a expliqué que « la grève a atteint un certain niveau aujourd’hui. Donc, il faut à chaque fois rencontrer les enseignants pour voir comment resserrer les rangs, par ce que l’État ne compte pas faire face à nos revendications. Donc, il faut toujours appeler les enseignants à resserrer les rangs pour que la grève continue de la plus belle manière, jusqu’à satisfaction de nos revendications. Parce que la grève est légale, légitime et constitutionnelle ».

Abdoulaye Bah

Pour ce qui est du cas des enseignants qui se désolidarisent et qui sabotent le mouvement, Abdoulaye Bah a tenu à préciser « qu’il y a des enseignants qui nous appellent, pour nous donner la situation de certaines écoles à Kindia, où les enseignants ne répondent pas en totalité. Mais, certains viennent en cachette pour saper notre grève. Nous sommes toujours campés sur notre position. Nous avons dit aux enseignants de ne pas fouler le pied à l’école et d’arrêter même le service minimum. Pour les écoles privées aussi, nous verrons qu’est ce qu’il faut pour arrêter les cours. Donc, nous attendons un aval du bureau national pour prendre une décision contre les écoles privées ».

À noter que cette assemblée générale des enseignants affiliés au SLECG à Kindia a pris fin par la lecture de la Fatiha, pour non seulement la réussite du mouvement de grève, mais aussi contre les enseignants qui trahissent et sabotent la grève.

De Kindia, Mamadouba Sylla pour Guineematin.com

Tel: 623 78 43 73

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin