Ahmed Kourouma

La Guinée a renoué avec ses vieux démons. La marche de l’opposition républicaine empêchée ce mardi, 30 octobre 2018, a encore enregistré un mort et plusieurs blessés, dont un grave, a appris Guineematin.com, d’un membre de l’opposition républicaine.

Selon Ahmed Kourouma, vice-président du GRUP (Génération pour la Réconciliation, l’Union et le Prospérité), « il y a exactement un mort, quinze (15) blessés, dont un dans un état extrêmement critique. Le défunt a reçu deux (2) balles dans la tête à Bambéto. Le corps est en route pour l’hôpital Ignace Deen ».

On apprend que la victime, s’appelle Mamadou Cellou Diallo, né le 03 septembre 1988. Cet autre jeune, âgé de tente (30) ans et originaire de Labé, vient allonger la longue la longue liste macabre de manifestants tombés pour des raisons politiques.

L’opposition républicaine, qui a appelé à cette marche étouffée, pourrait se retrouver demain mercredi, pour se pencher sur cette actualité et décider de la suite à donner à ses protestations.

Alpha Mamadou Diallo pour Guineematin.com

Tél : 628 17 99 17

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin