Comme écrit dans une précédente dépêche de Guineematin.com, un agent de la police a été attaqué par des jeunes à Wanindra, dans la commune de Ratoma, ce jeudi, 08 novembre 2018, au lendemain d’une journée ville morte qui a entraîné la mort de deux jeunes, tués par balles réelles dans ce quartier. 

Selon le Directeur régional de la police de Conakry et porte parole de la police nationale, joint au téléphone par un reporter de Guineematin.com, cet agent (Brigadier chef Bakary Camara), en service à la Compagnie mobile d’intervention et de sécurité (CMIS) numéro 3, a perdu la vie à 9 heures. Le commissaire Boubacar Kassé ajoute que le corps du défunt se trouve déjà à la morgue de l’hôpital national Ignace Deen.

Mais, l’Administrateur Général de la Cellule Balai Citoyen, également joint au téléphone par Guineematin.com a indiqué que le défunt n’a pas rendu l’âme sur place, à Wanindra. « Il a été évacué à l’hôpital militaire du camp Samory Touré et est décédé à midi 07 minutes », a ajouté Sékou Koundouno.

Que son âme repose en paix, amine !

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin