Un jeune homme s’est suicidé dans la soirée d’hier vendredi, 16 novembre 2018 à Kankan. Son corps a été retrouvé pendu dans sa chambre, rapporte le correspondant de Guineematin.com dans cette préfecture.

Boubacar Biro Doumbouya, 28 ans, étudiant diplômé de l’Université Julius Nyerere de Kankan s’est donné la mort vendredi soir aux environs de 19 heures. Il a passé la journée dans son Télécentre dans le quartier Mobile. A 18 heures, il est rentré à son domicile situé au secteur 4 dans le quartier Bordeaux. Et, un peu plus tard, ces voisins directs ont aperçu son corps pendu dans sa chambre.

« Hier soir, il est rentré sur une moto, moi j’étais assise à la terrasse, il est rentré dans sa chambre. Peu après, j’ai demandé à ma fille d’aller nous puiser de l’eau chez les voisins. De passage derrière sa fenêtre qui était ouverte, elle a aperçu son corps pendu dans sa chambre.

Elle m’a aussitôt appelée et je suis allée voir. J’ai immédiatement crié pour alerter les voisins. Ils sont venus nous dire de ne pas entrer dans la chambre jusqu’à l’arrivée des autorités », explique Kadiatou Diallo qui logeait le défunt.

Aussitôt informés, les responsables du quartier se sont mobilisés pour venir constater les faits.

Morifine Keita

Parmi eux, Morifine Keita, chef du secteur 4 du quartier Bordeaux : « C’est vers 21h qu’un citoyen du nom de Dramé est allé m’informer qu’il y a un jeune homme qui s’est donné la mort par pendaison. Directement, j’ai informé le chef de quartier et son adjoint. On s’est rendu sur les lieux où on a trouvé des agents de la police venus également pour faire leur constat. Le corps était à terre avec la corde au cou, il y avait aussi quelques gouttes de sang par terre », témoigne ce responsable local.

Colonel Jérôme Kolié

Le corps a été transporté à l’hôpital pour une autopsie et la police a ouvert une enquête pour tenter d’en savoir plus sur cette affaire. Une équipe dirigée par le commissaire central adjoint de Kankan, le Colonel Jérôme Kolié est allé fouiller la chambre du défunt ce samedi matin. Sur place, ils ont découvert trois boules de chanvre indien, une paire de ciseaux, des comprimés et de la poudre de chicha. Le commissaire Kolié indique que ses services feront un rapport détaillé qu’ils vont remonter au Procureur qui se chargera du reste.

Après l’autopsie, le corps sera remis à la famille du défunt qui va le rapatrier à Dabola d’où il est originaire. A noter que Boubacar Biro Doumbouya n’était pas marié et il n’avait pas d’enfants.

De Kankan, Abdoulaye N’koya SYLLA pour Guineematin.com

Tél : 00224 627 24 13 24

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin