Plusieurs jeunes et femmes du quartier Boma, relevant de la sous-préfecture de Samoe, située à 12 kilomètres de la ville de N’Zérékoré, ont manifesté dans la journée d’hier, dimanche 9 août 2020. Ils exigent le départ de l’actuelle chef du quartier et le retour de l’ancien responsable local, a appris Guineematin.com à travers son correspondant à N’Zérékoré.

Selon Abass Théa, le porte-parole des jeunes de Boma, ils ont constaté que l’ancien chef de quartier est l’homme de la situation. C’est pourquoi, ils ont décidé de manifester dans la rue pour réclamer son retour. « Ce qui nous a motivés à demander le retour de M. Pascal Délamou (l’ancien chef de quartier, ndlr), c’est parce que celle qui est là comme chef de quartier présentement, elle a commis une grosse erreur. Au cours des événements du 22 mars dernier (les affrontements inter communautaires qui ont émaillé le double scrutin législatif et référendaire à N’zérékoré), elle a pris la fuite, abandonnant le quartier pour à aller se réfugier dans la sous-préfecture de Samoe.

Elle ne parvient pas à assumer ses responsabilités. Depuis qu’elle a été installée à la tête de ce quartier, on n’a jamais tenu une réunion ; et cela crée beaucoup de tensions entre nous. Elle ne fait que diriger sa famille et non la population. Ce sont ses enfants qui sont à la maison des jeunes, en train de jouer. Et pourtant, au temps de Pascal, tel n’était pas le cas… Donc nous, nous voulons le retour de M. Pascal Délamou. Car lui, il est sage, il est dynamique, respectueux, mais aussi il n’a pas peur de quelqu’un », a dit ce citoyen du quartier Boma.

Présent sur les lieux de la manifestation, Henry Théa, membre du bureau des sages de Boma, a exprimé son soutien au combat des jeunes, qu’il trouve légitime. Il promet que les sages iront voir le maire de Samoe pour réclamer le remplacement de l’actuel chef de quartier par son prédécesseur. « Je vais aller faire le compte-rendu au bureau des sages de Boma et nous irons dire au maire de remplacer la femme par monsieur Pascal. Car la dame n’a rien de bon pour le quartier depuis qu’elle est là », a-t-il laissé entendre.

De N’Zérékoré, Foromo Gbouo Lamah pour Guineematin.com

Tel : +224620166816/666890877

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin