image d’archive

La liste des victimes d’éboulement continue de s’allonger dans la préfecture de Siguiri. Un jeune homme âgé de 22 ans, du nom de Mamady Konaté a perdu la vie dans une mine d’or interdite d’accès dans le district de Mankiti, relevant de la commune rurale de Kintinian. Son corps a été retrouvé hier, dimanche 09 juillet 2020, rapporte un des correspondants de Guineematin.com basé dans la région.

Selon nos informations, la mine d’or en question est interdite d’exploitation depuis quelques temps. Mais, Mamady Konaté a profité de l’absence de tout le monde pour s’y introduire. Malheureusement, la mine s’est effondrée sur lui.
Après plusieurs heures, des passants ont constaté des objets et des habits posés à coté de la mine. Ce qui les a poussés à effectuer une fouille pour finalement retrouver le corps du jeune homme.

N’Faly Camara, membre de la Croix Rouge, en a expliqué les raisons. « Il y avait trop d’eau dans la mine. Ensuite, la présence de la victime n’était pas connue ici. La mine là est interdite à cette saison pluvieuse », a-t-il fait savoir.

La victime, Mamady Konaté, marié à une femme et père d’un garçon, est fis de Samba et de Nana Konaté.

Mamady Konoma Kéita pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin