Honorable Aly Kaba, président du Groupe parlementaire RPG arc-en-ciel

Entre les partisans et les opposants à un 3ème mandat pour le président Alpha Condé, ce n’est pas l’amour parfait. Par médias interposés, chaque camp sort ses plus redoutables armes contre l’adversaire. C’est le cas du Chef de la majorité parlementaire, l’Honorable Aly Kaba, qui a joint Guineematin.com, au téléphone, a répondu aux nombreuses critiques des opposants au 3ème mandat.

Pour ce baron du parti présidentiel, qui n’a cure des cris et protestations des opposants à une nouvelle candidature du Pr Alpha Condé, investi par son parti le 6 août dernier au Palais du peuple, l’opposition est simplement en perte de vitesse en choisissant la politique de la chaise vide.

Mais, avant de répondre aux diatribes des adversaires du régime Condé, Aly Kaba, a fait des éloges au champion du Rpg/Arc-En-Ciel et énumère un bilan qu’il qualifie de globalement positif.

« Je vous rappelle que le Rpg-arc-en-ciel est un parti transversal, bien structuré et organisé. Par conséquent, il sait prendre les bonnes décisions au moment opportun. Notre décision d’investir le Pr Alpha Condé comme candidat pour défendre les couleurs de notre parti, obéit à un certain nombre de critères. Ce sont notamment :

-le respect de la volonté populaire des militants et sympathisants (Résolutions des conventions Régionales et celle de la zone spéciale de Conakry).

-la Résolution de la convention des partis alliées et société civile regroupés au sein de la CODECC,

-la déclaration de soutien à la candidature du Président Pr Alpha Condé par le Groupe Parlementaire de la Majorité Présidentielle à l’Assemblée Nationale.

Toutes ces structures ou entités reconnaissent les qualités d’homme d’État au père fondateur du Rpg arc en ciel. Notre choix a été surtout guidé par le bilan globalement positif de la gouvernance du Président Pr Alpha Condé, malgré les turbulences politiques de toutes natures voulues et entretenues par une opposition (sans programme politique fiable) et l’apparition des pandémies Ebola (02 ans de gestion) et le COVID-19 (qui n’est d’ailleurs pas été vaincu d’abord. Malgré tous ces obstacles, le Pr Alpha CONDÉ, Président de la République a posé dans sa gouvernance, des actes forts dans les domaines: Économique, Énergétique, Infrastructurelle, Routière, etc….Que dire aussi des nombreux progrès réalisés dans le secteur de l’Agriculture, de la diplomatie, de la santé, de l’industrie, du respect de la liberté de la presse, des règles démocratiques et des droits humains. Nous ne pouvons pas occulter la brave, courageuse et efficiente réforme du secteur de la Sécurité. C’est également l’occasion de faire allusion à la mise en place du FODEL, la création de l’ANAFIC, de l’ANIES, l’AFICCON, etc pour booster le développement à la base (Développement des collectivités locales). Prenant acte de tous ces acquis et convaincu que les perspectives seront encore meilleures pour faire de notre Guinée un pays économiquement fort, stable et prospère dans un avenir très proche, nous avons choisi à la faveur de notre convention nationale, tenue les 5 et 6 août 2020, notre champion, le meilleur de nous tous, le bâtisseur Pr Alpha CONDÉ, père fondateur du parti Arc-en-ciel, Président de la République, chef de l’État, comme candidat au scrutin du 18 Octobre 2020 dont nous sont engagés et déterminés à remporter dès le premier tour.

Mais, ce n’est tout ! Malgré le suspense entretenu par le patron du Rpg/AEC, le Chef de la majorité, un des fervents et militants des premières heures de cette formation politique, pense que le Pr Alpha Condé, finira par accepter le choix porté sur lui pour continuer à défendre le flambeau.

Honorable Aly Kaba, président du Groupe parlementaire RPG arc-en-ciel

« Le professeur Alpha CONDÉ est un bon père de famille qui veille au fonctionnement correcte de celle-ci et à la sauvegarde de l’intérêt de chaque membre. C’est pourquoi, il nous a demandé (les Partis Politiques de la Mouvance Présidentielle et le Gouvernement) de nous engager tous à remettre le Rpg-arc-en-ciel dans sa solidarité ancienne en y veillant sur le sort des précurseurs de ce long et périlleux combat ayant abouti à son avènement à la magistrature du pays d’une part et d’autre part, continuer à renforcer politique de promotion et de protection des Femmes, des Jeunes et des Personnes vulnérables. J’ose croire que, nous parviendrons à rassurer notre champion son Excellence monsieur le Président de la République à accepter notre demande qui n’a de fondement que la poursuite du développement et de la stabilité de notre pays », a souligné le Président du groupe de la majorité parlementaire.

S’adressant à l’opposition, Aly Kaba, ne passe par deux chemins. Pour lui, les opposants au régime Condé, devraient tirer les leçons de boycott du double scrutin de mars dernier.

« Je conseille à cette branche de l’opposition de tirer les leçons de leur stratégie contreproductive de boycott du double scrutin du 22 mars 2020. Dans la démocratie, la politique de la chaise vide est synonyme de déliquescence pour ces auteurs. En démocratie, le meilleur juge étant le souverain primaire (peuple) qui désigne librement ses dirigeants par voie de vote. Par conséquent, je demanderai à ces mauvais perdants de bien vouloir accepter de se soumettre à la volonté populaire en lieu et places de balbutiements », a-t-il conseillé à ses adversaires politiques.

Enfin, le Chef de la majorité présidentielle, a rendu un hommage appuyé l’Honorable Mamady Diawara, ’’Yaourt’’, décédé, le jeudi 6 août à Bamako en République du Mali. « C’est avec une grande tristesse et douleur que j’ai appris la disparation inattendue en ces moments du désormais feu Honorable Mamady Diawara, affectueusement appelé « Yaourt ». A cette douloureuse circonstance, je m’incline pieusement devant la mémoire de ce grand homme qui a marqué la vie politique de notre cher pays ces trente dernières années.

Je salue en lui un leader politique accommodant, un Parlementaire expérimenté et un opérateur économique aguerri. En ma qualité de chef de la Majorité Présidentielle à l’Assemblée Nationale dont il était membre, je présente mes condoléances à son Excellence Monsieur le Président de la République, Chef de l’État, à l’honorable Président de l’Assemblée Nationale, aux Honorables Députés, à sa famille Biologique ainsi qu’à tout le peuple de Guinée. Que Dieu ait son âme et lui réserve son paradis éternel… Amine ».

Entretien réalisé par Abdallah BALDE pour Guineematin.com

Tél : 628 08 98 45

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin