L’ONG Solidarité Suisse-Guinée (SSG) a procédé hier, mercredi 12 août 2020, à la remise d’un important lot de matériels de prévention et de protection contre la pandémie du nouveau coronavirus destinés à plusieurs organisations locales et à la prison civile qui vient d’enregistrer plusieurs cas de contamination, rapporte un correspondant de Guineematin.com en Moyenne Guinée.

Madame Adjidjatou Barry Baud, présidente de l’Association Solidarité Suisse-Guinée

La cérémonie était rehaussée de la présence du secrétaire général chargé des affaires administratives de la préfecture de Labé, Mamadou Traoré entouré pour la circonstance du sous-préfet de Popodara, Aly Konaté, de la vice-maire de Daara-Labé, madame Camara Aminata Barry, ancienne ministre et de la représentante du maire de la commune urbaine, madame Assiatou Dalein Diallo, membre du conseil communal.

Elhadj Oumar Télimélé Bah, représentant le bureau du conseil du quartier de Tata I à la cérémonie

En souhaitant la bienvenue à l’ensemble des invités d’honneur à cette cérémonie, le représentant du quartier Tata I, cadre de l’évènement, Elhadj Oumar Télimélé Bah a remercié les bénéficiaires pour la qualité de la mobilisation. Témoignage éloquent de tout l’intérêt que les populations locales accorde à ce geste combien précieux de l’ONG Solidarité Suisse-Guinée.

Pour sa part, la coordinatrice des programmes de Solidarité Suisse Guinée, Hadja Fatoumata Binta Barry entourée de la présidente de l’ONG, madame Adjidjatou Barry Baud et de Dr Salimatou Bah, pharmacienne, a déclaré que la cérémonie du jour symbolise la remise « d’un modeste don lié à la lutte contre cette pandémie, le Covid-19 qui continue son sinistre parcours à travers notre préfecture ».

Il s’agit entre autres de 554 kits sanitaires simples et doubles, 2100 masques de protection et de 7.340 morceaux de savon.

Hadja Fatoumata Binta Barry, coordinatrice de l’ONG Solidarité Suisse-Guinée en Guinée

« Cette initiative nous est venue dès l’apparition de cette pandémie dans notre pays au mois de mars dernier. Nous nous sommes dits qu’il fallait nous engager aussi dans la lutte contre celle-ci qui a fait et continue de faire beaucoup de victimes dans le monde en général et en Guinée particulièrement. C’est ainsi en tant qu’association basée à Genève que nous avons adressé une demande au Canton de Genève en Suisse. Dieu Merci, le Canton a répondu favorablement en nous accompagnant dans ce projet. Nous lui restons très reconnaissants », a-t-elle précisé.

Ce matériel de prévention et de protection est destiné particulièrement aux groupements féminins de Boléya, dans le quartier Tata I et Lella, dans le quartier Nadhel ; aux enfants orphelins de familles démunies actuellement hébergés aux orphelinats de Saint Joseph et de Hooré Saala ; aux femmes vendeuses du marché Nafaya, dans le quartier Madina ; à la prison civile de Labé qui vient d’enregistrer plusieurs cas de contamination et aux jeunes filles et garçons déscolarisés ou non scolarisés du centre d’apprentissage de Tata I. Toutes ces organisations bénéficiaires sont basées dans la commune urbaine de Labé.

« Endiguer la pandémie du nouveau coronavirus préoccupe aussi bien les services sanitaires que les ONG en Guinée. C’est dans cette dynamique que l’Association Solidarité Suisse-Guinée a décidé de voler au secours de ces personnes plus ou moins démunies en leur offrant ce présent don. C’est un projet ambitieux dans le cadre de la lutte contre cette pandémie. En effet, les personnes démunies manquent de tout en terme de lutte contre cette pandémie. Et on sait que ces personnes sont en contact avec beaucoup de gens. On s’est dit qu’elles sont les plus exposées. C’est ce qui explique le choix porté sur elles », a ajouté Hadja Fatoumata Binta Barry.

L’objectif de son ONG, dans cette initiative, est de développer des pratiques de prévention et de protection contre la Covid-19 au sein de ces entités en vue de la meilleure protection des deux couches vulnérables (femmes et enfants).

Elle encourage le respect des gestes barrières comme la limitation des déplacements, le port des masques de protection, la distanciation sociale, le lavage des mains de façon régulière ainsi que se couvrir le nez et la bouche quand on tousse ou éternue.

A cette occasion, Solidarité Suisse-Guinée et les groupes cibles qui ont bénéficié de ce geste ont réitéré leur reconnaissance à la République et Canton de Genève à travers leurs Conseils d’Administration, pour leur appui financier à la réalisation de ce projet dans la commune urbaine de Labé.

Solidarité Suisse-Guinée a aussi adressé ses remerciements à tous les acteurs pour leur participation à cette belle séance de remise de don : « nous tenons à remercier particulièrement les autorités administratives de la Région, de la Préfecture et de la Commune Urbaine pour leur contribution et participation à la réussite de cette cérémonie ».

Avant de terminer sa communication de circonstance, la coordinatrice de Solidarité Suisse-Guinée en Guinée, Hadja Fatoumata Binta Barry a assuré que son association continue et va toujours continuer « le plaidoyer auprès des autorités locales, des partenaires techniques et financiers et autres institutions pour l’appui matériel, financier dans la mise en œuvre d’autres projets de développement au bénéfice de nos vaillantes populations de la Cité de Karamoko Alpha de Labé et d’autres collectivités dans les autres régions naturelles de notre pays ».

En remettant symboliquement le premier un sceau de lavage de mains à la représentante des femmes de Boléyah, dans le quartier Tata I, le secrétaire général des affaires administratives de la préfecture de Labé, Mamadou Traoré a réitéré l’engament des autorités locales à être toujours à côté de l’Association Solidarité Suisse-Guinée qui a fait ses preuves sur le terrain.

Madame Baïlo Kanté du groupement des femmes de Boléyah, recevant symboliquement un sceau de lavage de mains remis solennellement par Mamadou Traoré, secrétaire général des affaires administratives de Labé

« Pas plus tard qu’hier, c’est cette association qui a procédé à la remise encore des infrastructures à des bénéficiaires dans un autre secteur de notre commune. Nous rassurons l’ONG que l’appui des autorités communales, préfectorales et régionales ne fera jamais défaut. Nous ne ménagerons aucun effort pour vous aider à multiplier ce genre d’activités dans notre préfecture. Nous demandons humblement aux bénéficiaires d’utiliser correctement ces kits sanitaires en procédant au lavage des mains à tout moment. Il faut le dire à chaque 30 minutes. Sans oublier de porter et entretenir les masques. Il faut changer les masques le moment venu. Les masques ne doivent pas être les seuls à porter à tout moment. Il faut chaque fois renouveler les masques parce qu’on en a distribué assez dans notre préfecture par beaucoup de structures. Il faut reconnaître aussi que l’Association Solidarité Suisse-Guinée est parmi les trois meilleures structures qui ont donné des grandes quantités de kits de lavage de mains à nos populations » a déclaré le représentant du préfet de Labé à la cérémonie de remise de cet important don.

Au nom des bénéficiaires, madame Baïlo Kanté de Boléyah a imploré la grâce du Tout Puissant Allah pour la réussite de l’Association Solidarité Suisse-Guinée dans ses entreprises en faveur des populations guinéennes avant de promettre que les kits reçus seront correctement utilisés.

De Labé, Idrissa Sampiring Diallo pour Guineematin.com

Tél. : (00224) 622 269 551 & 657 269 551 & 660 901 334

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin