Hôpital Préfectoral de Mandiana

Un accident de la circulation a coûté la vie à un enseignant, du nom de Pascal Kolié, sur la route Kankan-Mandiana, quand il a perdu le contrôle de sa moto pour s’encastrer dans un tas de graviers. Les faits se sont produits dans la journée d’avant-hier, samedi 29 août 2020, aux environs de 16 heures, rapporte le correspondant de Guineematin.com basé à Mandiana.

Un frère du défunt, joint par téléphone, a expliqué ce qui s’est passé. « Mon frère était parti à Kankan pour ses achats comme il a un motel. Il a pris un tricycle pour le transport de ses marchandises. Lui, il a pris sa moto pour le devancer. Entretemps, il a fait un accident tout près de Nérékoro, à 35 km de Kankan en venant à Mandiana. C’est le tricycle là qui a trouvé qu’il est tombé. Il nous a appelés, nous demandant de prendre une voiture pour le chercher. Quand on est arrivé, on l’a trouvé mort. On a ramené le corps pour l’enterrer ici à Mandiana ».

Selon certaines informations, le jeune Pascal Kolié, enseignant à l’école primaire de Hermakono, son quartier de résidence, était marié et père de plusieurs enfants. La même source précise qu’il aurait trop bu d’alcool avant de prendre la route de Mandiana.

De Mandiana, Mamady Konoma Kéita pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin