La commune rurale de Maci a désormais un Lycée-Collège public et un laboratoire biomédical. Ces infrastructures ont été offertes par l’ONG Bhantal Maci avec l’appui du bureau exécutif de l’Association des Ressortissants de la sous-préfecture. Et, selon des informations recueillies sur place par un correspondant de Guineematin.com en Moyenne Guinée, la réalisation de ces infrastructures a coûté un milliard deux cent quarante deux millions neuf cent quarante six mille six cent soixante quinze francs guinéens (1 246 000 675), entièrement mobilisés par les fils ressortissants et résidents de la localité.

Cette initiative de l’ONG Bhantal Maci avec l’appui du bureau de l’Association des Ressortissants de la collectivité a permis de financer la rénovation des neuf (9) salles de classe du collège et la construction de quatre (4) autres salles de classe pour le lycée et des bureaux pour l’équipe de direction de ce Lycée-Collège pour un coût de réalisation estimé à 1 milliard 175 millions 350 mille 675 francs guinéens.

Lirouwane Diallo, porte-parole de l’ONG Bhantal Maci

« En plus des 9 salles de classe et d’une direction rénovée, cette nouvelle réalisation comprend 4 salles de classe, une direction composée du bureau du proviseur, du directeur des études, du secrétaire, d’une salle des professeurs, toutes équipées, d’un magasin et de 2 toilettes internes, un puits amélioré équipé d’une pompe à motricité humaine, un bloc de latrine de 4 cabines, un logement des professeurs de 3 chambres, un salon, une cuisine et 2 douches internes, le tout dans un terrain de 1,5 ha entièrement clôturé en dure », a expliqué le porte-parole de l’ONG Bhantal Maci, Lirouwane Diallo.

Bhantal Maci est une ONG « fondée en 2010 aux Etats-Unis d’Amérique et lancée au niveau international en 2016. Aujourd’hui, elle est représentée dans 63 pays des 5 continents avec reconnaissance officielle des gouvernements des Etats-Unis d’Amérique, de la République de Guinée et de la Sierra Léone. Elle mobilise tous les fils et filles de Maci, à travers le monde y compris ceux résidant à Maci et dans les différentes ville de la Guinée », a-t-il ajouté.

Il semble que ces ouvrages ont été réalisés dans l’objectif de répondre aux objectifs d’absorber les futures lycéens de Maci et des communes rurales voisines. « Il faut rappeler que la sous-préfecture de Maci regorge un grand potentiel à travers ses 28 écoles primaires avec plus de 125 groupes pédagogiques, 2 collèges fonctionnels et deux autres en construction à Palaga et à Tangan, pour plus de 4600 élèves », a-t-il précisé.

 

C’est pourquoi, l’ONG Bhantal Maci sollicite des autorités compétentes l’affectation du personnel nécessaire au fonctionnement de ce nouveau lycée.

« Ce qui permettra de mettre fin aux calvaires liés au transfert et de défavoriser à plus de 90% d’élèves à poursuivre leurs études secondaire à Maci. Nous prions les villages et familles voisins de cet établissement de s’impliquer courageusement dans l’hébergement et le soutien de tous les enfants nécessiteux afin de contribuer au rayonnement de l’éducation à Maci. Bhantal Maci quant à elle réitère son engagement de tout mettre en œuvre pour apporter le soutien nécessaire selon ses compétences pour le bon fonctionnement de l’établissement » a conclu l’orateur.

Au nom des bénéficiaires, le sous-préfet de la localité, Mamadou Baïlo Diallo a rendu un vibrant hommage aux donateurs avec l’espoir, dit-il, que de telles actions se multiplieront.

Mamadou Baïlo Diallo, sous-préfet Maci

« Ce lycée, quelques soit son coût financier et sa belle architecture ne serait qu’un simple gaspillage de ressources et d’efforts physiques si son objectif de recevoir et de former nos futurs cadres n’était pas atteint. A cet effet, nous sollicitons auprès des autorités administratives et politiques à tous les niveaux leur assistance, chacune dans les limites de ses compétences. Ce qui permettra d’éviter le départ prématuré des enfants élèves vers les villes, loin du cercle familial avec toutes les conséquences que nous connaissons : abandons scolaire, banditisme, drogue, prostitution pour ne citer que celles-là », a déclaré le sous-préfet de Maci.

Parlant du Laboratoire biomédical, il faut retenir que l’édifice a été réalisé et équipé avec une enveloppe financière estimée à 67 millions 596 mille francs guinéens.

De Labé, Idrissa Sampiring DIALLO pour Guineematin.Com

Tél. : (00224) 622 269 551 & 657 269 551 & 660 901 334

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin